Germanwings

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Germanwings GmbH
Logo de cette compagnie
AITAOACIIndicatif d'appel
4UGWIGermanwings
Repères historiques
Date de création 2002
Date de disparition 7 avril 2020
Généralités
Basée à Aéroport Cologne/Bonn
Autres bases Aéroport de Stuttgart
Aéroport de Berlin-Tegel
Aéroport d'Hanovre
Aéroport de Dortmund
Aéroport de Hambourg
Aéroport de Düsseldorf
Programme de fidélité
Taille de la flotte 14
Nombre de destinations > 100
Siège social Drapeau de l'Allemagne Cologne
Société mère Lufthansa
Effectif 1 355
Dirigeants
  • Thorsten Dirks (Président du conseil de surveillance)
  • Michael Knitter, Francesco Sciortino (Gérants d'affaires)
Site web www.germanwings.com


Siège de Germanwings à Cologne.

Germanwings GmbH (code IATA : 4U ; code OACI : GWI) était une compagnie aérienne allemande à bas prix, filiale de Lufthansa. Créée en 2002, son hub principal est situé à l'aéroport Cologne/Bonn.

Histoire[modifier | modifier le code]

La compagnie commence son activité le [1]. À côté de son hub principal situé à l'aéroport Cologne/Bonn, elle dispose également de bases aux aéroports de Stuttgart, Berlin-Schönefeld, Hanovre et Dortmund[1]. La compagnie emploie 1 355 personnes, dont 966 affectées au personnel navigant, et a transporté 7,52 millions de passagers sur plus de 90 destinations, en 2011[1].

Le nouveau Germanwings[modifier | modifier le code]

À compter du , l'ensemble des vols européens du groupe Lufthansa ne desservant pas les hubs de Francfort ou Munich sont transférés progressivement vers Germanwings[2]. Une nouvelle grille tarifaire, une nouvelle livrée et un nouveau logo sont adoptés à l'occasion. Les anciens appareils Lufthansa, destinés à opérer dorénavant pour Germanwings, sont transférés progressivement à partir du lancement du programme[3]. La flotte de Germanwings passe de 34 à environ 90 appareils, y compris ceux d'Eurowings, filiale de Lufthansa également[2].

Disparition programmée[modifier | modifier le code]

Le 22 septembre 2015, la maison mère de Germanwings, Lufthansa, annonce la disparition progressive de sa filiale à bas coûts dans les trois prochaines années. Basée à l’aéroport de Cologne, la nouvelle compagnie à bas prix Eurowings servira de marque ombrelle pour les vols à bas coûts des autres filiales du groupe, telles Germanwings jusqu’à sa disparition, Austrian et Swiss. Contrairement aux autres compagnies à bas prix en Europe, Eurowings assurera aussi bien des vols moyen-courriers que des destinations long-courriers. Lufthansa veut alors faire d'Eurowings « la troisième compagnie low-cost en Europe dans les années à venir »[4].

Fermeture de la filiale[modifier | modifier le code]

La Lufthansa annonce le 7 avril 2020 la fermeture de sa filiale Germanwings, décision prise en raison de la pandémie de Covid-19 qui a mis les opérations passagers du groupe quasiment à l'arrêt[5].

Flotte[modifier | modifier le code]

Airbus A319 de Germanwings, dans la livrée actuelle.
Airbus A320 aux anciennes couleurs de la compagnie.

En , les appareils suivants sont en service au sein de la flotte de Germanwings[6]:

Type En service Commandes Remarques
Airbus A319-100 14 En cours de transfert vers Eurowings
Total 14

Accidents et incidents[modifier | modifier le code]

Le , un Airbus A320 immatriculé D-AIPX appartenant à la compagnie allemande s'est écrasé dans le massif des Trois-Évêchés dans les Alpes-de-Haute-Provence alors qu'il opérait le vol 9525 entre Barcelone et Düsseldorf. Il y avait 144 passagers et 6 membres d'équipage à bord[7]. Il n'y a pas de survivant[8]. L'enquête révèlera qu'Andreas Lubitz, le copilote, avait volontairement programmé la descente de l'avion[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]