1955 en science

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Années de la science :
1952 - 1953 - 1954 - 1955 - 1956 - 1957 - 1958
Décennies de la science :
1920 - 1930 - 1940 - 1950 - 1960 - 1970 - 1980

Événements[modifier | modifier le code]

Astronautique[modifier | modifier le code]

  • Janvier
    • 9 janvier : au 9e congrès annuel de l'American Rocket Society (ARS), l'existence de centaines de satellites naturels gravitant autour de la terre est révélée.
  • juillet
    • 29 juillet : les États-Unis annoncent leur intention de lancer un premier satellite scientifique à l'occasion de l'année géophysique internationale de 1957 (projet Vanguard).

Biologie[modifier | modifier le code]

Médecine[modifier | modifier le code]

Physique[modifier | modifier le code]

Nucléaire[modifier | modifier le code]

  • Mars
    • 7 mars, États-Unis : explosion dans le Nevada de la quatrième bombe atomique depuis le début de l’année, la plus puissante de la série.
  • Juin
    • 26 juin : accord entre la Commission américaine de l’énergie atomique et le Commissariat français à l’énergie atomique qui prévoit la livraison d’eau lourde à la France.

Informatique[modifier | modifier le code]

Technologie[modifier | modifier le code]

Transports[modifier | modifier le code]

  • Octobre
  • Automobile : création d'un moteur mythique, le V8 Small-Block Chevrolet, qui équipera notamment la Corvette. Plus de 90 millions de Small-Blocks Chevy ont été construits, pour un total de 27 milliards de chevaux.

Prix[modifier | modifier le code]




Naissances[modifier | modifier le code]

Décès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Oliver Smithies, « Zone electrophoresis in starch gels: group variations in the serum proteins of normal human adults », The Biochemical Journal, vol. 61, no 4,‎ , p. 629–641 (ISSN 0264-6021, PMID 13276348, PMCID 1215845, lire en ligne)
  2. (en) A. Ghiorso, B. Harvey, G. Choppin, S. Thompson et G. Seaborg, « New Element Mendelevium, Atomic Number 101 », Physical Review, vol. 98,‎ , p. 1518 (DOI 10.1103/PhysRev.98.1518, lire en ligne)