1624 en science

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Années de la science :
1621 - 1622 - 1623 - 1624 - 1625 - 1626 - 1627
Décennies de la science :
1590 - 1600 - 1610 - 1620 - 1630 - 1640 - 1650

Événements[modifier | modifier le code]

  • En Angleterre apparaît la protection légale des brevets d'invention.
  • Le chimiste Van Helmont nomme « Gaz » les fluides incompressibles.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Jean Boulenger : La geometrie pratique des lignes des superficies et des corps, ou nouuelle methode de toiser & arpenter auec la mesure ordinaire, sans que toutesfois il soit besoin de vser de fractions, ny de reductions en petites parties ;
  • Charles Bouvard : Description de la maladie, de la mort et de la vie de madame la duchesse de Mercœur, décédée en son château d'Anet le 6 sept. 1623., publié à Paris : J. Libert, 1624, notice n° : FRBNF30150427 ;
  • Henry Briggs : Arithmetica Logarithmica, Londres, 1624, in-folio ;
  • Salomon de Caus : La Practique et la démonstration des horloges solaires, avec un discours sur les proportions, tiré de la raison de la trente-cinquième proposition d’Euclide, et autres raisons et proportions, et l’usage de la sphère plate, Paris, Hyerosme Drouart, 1624 ;
  • Rembert Dodoens : Ars medica, ofte ghenees-kunst, 1624, posthume ;
  • Christopher Grienberger : Rerum mathematicarum opus, Rome, 1624 ;
  • Edmund Gunter : The Description and Use of His Majesties Dials in Whitehall Garden, 1624 ;
  • Johannes Kepler : Chilias logarithmorum, table de logarithmes ;
  • Metius : De genuino usu utriusqve globi tractatus, Franeker, 1624 ;
  • Grégoire de Saint-Vincent : Theoremata mathematice scientiae staticae, 1624 ;
  • Willebrord Snell : Tiphys Batavus, sive Histiodromice, de navium cursibus, et re navali, Elzevir, 1624, Leyde.

Naissances[modifier | modifier le code]

Décès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]