1955 en cyclisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chronologies
Années :
1952 1953 1954  1955  1956 1957 1958
Décennies :
1920 1930 1940  1950  1960 1970 1980
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Années du thème Sport
1954 ◄◄ 1955 en sport ►► 1956
Athlétisme - Baseball - Basket-ball - Catch - Combiné nordique - Cyclisme - Football - Football américain - Gymnastique - Handball - Hockey sur glace - Natation - Rugby à XIII - Rugby à XV - Ski - Sport automobile - Sports équestres - Tennis -
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Dadaïsme et surréalisme Disney Droit Échecs Économie Fantasy Football Informatique Jeu Jeu vidéo Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Radio Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision TerrorismeThéâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Musulman · Persan · Républicain

Chronologie du cyclisme

1954 en cyclisme - 1955 en cyclisme - 1956 en cyclisme


Les faits marquants de l'année 1955 en cyclisme.


Par mois[modifier | modifier le code]

Janvier[modifier | modifier le code]

Février[modifier | modifier le code]

6 février : l'Espagnol José Gomez del Moral gagne le Tour d'Andalousie.

6 février : l'Espagnol José Gil Sole gagne la Course de côte du Mont Agel pour la deuxième fois.

12 février : le Français André Payan gagne le Grand prix de Monaco.

20 février : le Français Raoul Rémy gagne la Ronde d'Aix en Provence.

22 février : l'Italien Fausto Coppi gagne le Circuit de Cagliari pour la deuxième année d'affilée devant son compatriote Nino Defilippis.

22 février : le Français Louison Bobet gagne le Grand prix de Saint Raphaël.

27 février : l'Italien Donato Piazza gagne Sassari-Cagliari.

27 février : le Français André Payan gagne le Grand Prix de Nice.

Mars[modifier | modifier le code]

  • 6 mars : le Belge Lode Anthonis gagne le Het Volk.
  • 6 mars : le Français René Privat gagne Gênes-Nice.
  • 13 mars : l'Italien Cleto Maule gagne Milan-Turin.
  • 13 mars : l'Espagnol Hortensio Vidauretta gagne le Grand Prix de Printemps.
  • 13 mars : l'Espagnol Federico Bahamontes gagne la Course de côte du Mont Faron contre la montre.
  • 13 mars : le Belge Karel de Baere gagne le Circuit des 11 villes.
  • 16 mars : le Français Jean Bobet gagne Paris-Nice.
  • 19 mars : le Belge Germain Derijcke gagne Milan San Remo.
  • 20 mars : le Belge Jo Planckaert gagne Kuurne-Bruxelles-Kuurne.
  • 20 mars : le Belge Ernest Sterckx gagne le Tour du Limbourg pour la deuxième fois.
  • 27 mars : le Français Louison Bobet gagne le Tour des Flandres.
  • 27 mars : l'Italien Rino Benedetti gagne le Tour de Reggio Calabre.
  • 27 mars : l'Espagnol Gabriel Company gagne le Trophée Masferrer.
  • 27 mars : le Français Jean Forestier gagne le Grand Prix de Cannes.
  • 27 mars : le Suisse Walter Bucher gagne le Tour des 4 Cantons.

Avril[modifier | modifier le code]

  • 3 avril : le Belge Albéric Schotte gagne Gand-Wevelgem pour la deuxième fois.
  • 3 avril : le Français René Privat gagne le Critérium national de la route.
  • 3 avril : 1ere des 5 manches du championnat d'Italie sur route. l'Italien Fausto Coppi gagne le Tour de Campanie pour la deuxième fois d'affilée , Il s'échappe dans la côte d'Agerola finit seul les 50 derniers KM et arrive avec près de 5 minutes d'avance sur son compatriote Fiorenzo Magni.
  • 3 avril : l'Espagnol Antonio Barruta gagne la Subida a Arrate.
  • 10 avril : le Français Jean Forestier gagne Paris-Roubaix détaché avec 15 secondes d'avance sur l'Italien Fausto Coppi et les Français Louison Bobet et Gilbert Scodeller. Lorsque Forestier à quitté ce groupe d'échappée ni Coppi ni Bobet n'ont voulu prendre le risque de tirer les marrons du feu pour l'autre. Cela a donné lieu à une chasse sans conviction dont a profité Jean Forestier. A l'arrivée Bobet à reproché son attentisme à Coppi qui lui a répondu qu'il n'était pas dans sa meilleure forme à cette époque de la saison.
  • 10 avril : l'Espagnol Vicente Iturat gagne le Grand Prix de Pâques.
  • 11 avril : le Belge Jan Storms gagne la première édition du Circuit des Régions Fruitières.
  • 12 avril : l'Espagnol Jesus Galdeano gagne le Grand Prix de Navarre.
  • 12 avril : le Français Jean Marie Cieleska gagne Paris-Camembert.
  • 17 avril : le Français Jean Marie Cieleska gagne le Tour du Morbihan. Ensuite l'épreuve deviendra amateur jusqu'en 1963.
  • 17 avril : le Suisse Max Schellenberg gagne le Championnat de Zurich.
  • 17 avril : 2eme manche du championnat d'Italie sur route. l'Italien Fiorenzo Magni gagne le Tour de Romagne pour la deuxième fois.
  • 17 avril : le Belge Albéric Schotte gagne "A travers la Belgique" pour la deuxième fois.
  • 24 avril : le Belge Marcel Hendrickx gagne Paris-Bruxelles pour la deuxième fois d'affilée.
  • 25 avril : l'Italien Gilberto Dall' Agata gagne le Tour de Sicile.
  • 27 avril : le Belge Joseph Schils gagne Nokere-Koerse.
  • 30 avril : le Belge Stan Ockers gagne la Flèche wallonne pour la deuxième fois.

Mai[modifier | modifier le code]

  • 1er mai : le Belge Stan Ockers gagne Liege-Bastogne-Liege et ainsi gagne le Week-End Ardennais.
  • 1er mai : le Français Valentin Huot gagne la Polymultipliée.
  • 1er mai l'Italien Bruno Monti gagne Rome-Naples-Rome pour la deuxième année d'affilée.
  • 1er mai : le Néerlandais Piet Haan gagne le Tour des Pays-Bas.
  • 1er mai : le Belge Léo Buyst gagne le Grand Prix de Hoboken.
  • 2 mai : le Belge Joseph de Feyter gagne le Grand Prix de la Banque.
  • 5 mai : le Belge René Mertens gagne le Circuit des Ardennes Flamandes.
  • 8 mai : le Français Jean Dotto (réputé pour avoir gagné toutes les courses de côte Françaises) gagne la plus grande épreuve de sa carrière en remportant le Tour d'Espagne.
  • 8 mai : le Suisse René Strehler gagne le Tour de Romandie.
  • 8 mai : le Néerlandais Thijs Roks devient champion des Pays-Bas sur route.
  • 15 mai : le Belge Rik Van Steenbergen gagne le Circuit du Limbourg.
  • 21 mai : le Belge Henri Denys gagne le Tour des 3 Provinces Belge.
  • 22 mai : le Belge Alex Close gagne le Tour de Belgique.
  • 22 mai : le Français Louis Deprez gagne la première édition des 4 jours de Dunkerque.
  • 22 mai : le Français Albert Bouvet gagne les Boucles de la Seine.
  • 29 mai : l'Espagnol Francisco Masip gagne le Tour du Levant.
  • 29 mai : le Néerlandais Wim Van Est gagne Mandel-Lys-Escault.
  • 30 mai : le Luxembourgeois Lucien Gillen gagne le Tour de l'Oise.
  • 30 mai : le Belge Henri Luyten gagne le Flèche Hesbignonne.
  • 30 mai : le Belge Rik Van Looy gagne le Circuit de Flandre Orientale.

Juin[modifier | modifier le code]

  • 4 juin : l'Italien Fausto Coppi gagne la 20eme étape du Tour d'Italie Trente-San Pellegrino. Il s'échappe avec son compatriote Fiorenzo Magni et les deux hommes passent la ligne d'arrivée avec 5 minutes et 37 secondes sur l'Italien Alessandro Fantini qui règle le sprint du peloton. Au Classement général Magni est leader de 13 secondes devant Coppi. Lorsque les journalistes ont demandé au campionissimo pourquoi il n'a pas tenté de reprendre les 13 secondes en démarrant en vue de l'arrivée, ce dernier répondu qu'il ne lui a pas semblé loyal de le faire car Magni avait fait le plus gros travail durant l'échappée. C'est la dernière victoire d'étape de Fausto Coppi sur le Tour d'Italie.
  • 5 juin : l'Italien Fiorenzo Magni gagne le Tour d'Italie pour la troisième fois. Il devance son compatriote Fausto Coppi de 13 secondes.
  • 5 juin : le Suisse Hans Hollenstein gagne le Tour du Nord Ouest Suisse.
  • 5 juin : l'Espagnol Miguel Poblet gagne le Grand Prix du Midi libre.
  • 5 juin : l'Espagnol Federico Bahamontes gagne la Vuelta a Los Puertos.
  • 5 juin : le Français René Fournier gagne le Circuit de l'Indre.
  • 6 juin : le Français Louison Bobet gagne le Tour du Luxembourg.
  • 12 juin : l'Allemand Rudi Theissen gagne le Tour de R F A. L'épreuve ne reprendra qu'en 1960.
  • 12 juin : le Belge Ludo Van Der Elst gagne le Circuit des Régions Flamandes.
  • 15 juin : l'Italien Adolfo Grosso gagne le Tour de Vénétie pour la deuxième fois.
  • 15 juin : le Belge Roger Decock gagne Bruxelles-Ingooigem.
  • 18 juin : le Suisse Hugo Koblet gagne le Tour de Suisse pour la troisième fois.
  • 19 juin : le Français Louison Bobet gagne le Dauphiné Libéré devant son compatriote Roger Walkowiak.
  • 19 juin : le Belge Fred de Bruyne gagne le Tour de Belgique Centrale.
  • 20 juin : l'espagnol Federico Bahamontes gagne le Tour des Asturies.
  • 20 juin : le Français Jean Marie Cieleska gagne Paris-Bourges.
  • 26 juin : 3eme manche du championnat d'Italie sur route. l'Italien Giuseppe Minardi gagne le Tour du Piémont.
  • 26 juin : l'Espagnol Antonio Gelabert devient champion d'Espagne sur route pour la deuxième fois.
  • 26 juin : le Luxembourgeois Marcel Erzner est champion du Luxembourg sur route pour la troisième année consécutive.
  • 26 juin : le Suisse Hugo Koblet devient champion de Suisse sur route.
  • 26 juin : le Belge Emiel Van Cauter devient champion de Belgique sur route.
  • 26 juin : le Français André Darrigade devient champion de France sur route.

Juillet[modifier | modifier le code]

  • 7 juillet : le Belge Jo Planckaert gagne le Circuit des Monts du Sud-Ouest.
  • 19 juillet : le Français Pierre Pardoen gagne le Grand prix de Fourmies.
  • 24 juillet : l'Italien Arrigo Padovan gagne le tour de Toscane.
  • 30 juillet : le Français Louison Bobet gagne son 3eme Tour de France consécutif .

Août[modifier | modifier le code]

  • 1er août : l'Espagnol José Perez Sanchez gagne le Grand Prix de Villafranca.
  • 2 août : le Belge Albéric Schotte gagne le Grand Prix de l'Escault.
  • 4 août : le Français Jacques Anquetil gagne le Bol d'Or des Monedières.
  • 20 août : le Belge André Vlayen gagne la première édition du Circuit Hageland-Campine Sud.
  • 21 août : l'Allemand Hans Preiskert devient champion de R F A sur route.
  • 21 août : le Britannique Bernard King conserve son titre de champion de Grande-Bretagne sur route NCU.
  • 21 août : le Britannique Graham Vines devient champion de Grande Bretagne sur route BLRC après avoir remporté le titre NCU.
  • 21 août : le Belge Jan Brankart gagne le Tour du Brabant Central. L'épreuve ne reprendra qu'en 1961.
  • 23 août : le Belge André Auquier gagne le Grand Prix de Zottegem.
  • 27 août : l'Espagnol Martin Erausquin gagne le Grand Prix de LLodio.
  • 27 août : à Frascati (Italie) l'Italien Sante Ranucci est champion du monde amateur sur route.
  • 28 août : à Frascati (Italie) le Belge Stan Ockers devient champion du monde sur route, le Luxembourgeois Jean-Pierre Schmitz est médaille d'argent et le Belge Germain Derijcke est médaille de bronze.
  • 30 août : le Belge Joseph Mariën gagne la Coupe Sels.
  • 31 août-5 septembre : championnats du monde de cyclisme sur piste à Milan (Italie). L'Italien Antonio Maspes est champion du monde de vitesse professionnelle. L'Italien Giuseppe Ogna est champion du monde de vitesse amateur. L'Italien Guido Messina est champion du monde de poursuite professionnelle pour la deuxième année d'affilée. Le Britannique Norman Sheil est champion du monde de poursuite amateur.

Septembre[modifier | modifier le code]

  • 4 septembre : l'Italien Dante Orlandi gagne le Grand Prix de Camaiore.
  • 4 septembre : l'Italien Ardello Trape gagne le Tour de Ombrie.
  • 4 septembre : le Belge Willy Vannitsen gagne la Flèche Anversoise.
  • 5 septembre : l'Italien Fausto Coppi gagne le Grand Prix Houdeng. L'épreuve ensuite disparait du calendrier international.
  • 6 septembre : le Belge Marcel Janssens gagne le Grand Prix de Brasschaat.
  • 7 septembre : le Français René Poncet gagne la Poly Lyonnaise.
  • 8 septembre : l'Italien Aldo Moser gagne le Grand Prix de Prato.
  • 11 septembre : l'Espagnol José Gomez del Moral gagne le Tour de Catalogne.
  • 11 septembre : l'Italien Fiorenzo Magni gagne Milan-Modène pour la deuxième fois. Ensuite l'épreuve disparait du calendrier international.
  • 15 septembre : le Belge Léon de Lathouwer gagne le Championnat des Flandres pour la deuxième fois.
  • 15 septembre : le Polonais Edouard Kablinski gagne le Grand Prix d'Orchies.
  • 18 septembre : 4eme manche du championnat d'Italie sur route. l'Italien Fausto Coppi gagne le Tour des Apennins.
  • 18 septembre : l'Autrichien Alfred Kain gagne le Grand Prix d'Isbergues.
  • 29 septembre : le Français Jacques Anquetil gagne le Grand Prix des Nations pour la troisième fois d'affilée.
  • 29 septembre : l'Italien Renato Ponsini gagne le Trophée Bernocchi.
  • 29 septembre : le Belge Roger de Corte gagne le Circuit Houtland pour la deuxième fois.

Octobre[modifier | modifier le code]

  • 2 octobre : 5eme manche du championnat d'Italie sur route. l'Italien Fausto Coppi gagne les 3 Vallées Varésines pour la troisième fois, il devance son compatriote Aldo Moser de 2 minutes et 45 secondes. A l'issue de la course Fausto Coppi devient champion d'Italie sur route pour la quatrième fois.
  • 4 octobre : l'Italien Nino Defilippis gagne le Tour d'Emilie pour la deuxième année d'affilée.
  • 6 octobre : l'Italien : Angelo Miserocchi gagne la Coupe Sabatini.
  • 6 septembre : le Français Jacques Dupont gagne le Circuit des boucles de l'Aulne.
  • 9 octobre : le Français Jacques Dupont gagne Paris-Tours pour la deuxième fois.
  • 16 octobre : le Suisse Rolf Graf gagne le Grand prix de Lugano.
  • 16 octobre : l'Italien Giuseppe Minardi gagne le Trophée Matteotti.
  • 18 octobre : le Belge Karel de Baere gagne le Grand Prix de Clôture.
  • 19 octobre : l'Italien Lino Pizzoferrato gagne la Coupe Agostini.
  • 23 octobre : l'Italien Cleto Maule gagne le Tour de Lombardie. Le Belge Stan Ockers remporte le Challenge Desgranges-Colombo.

Novembre[modifier | modifier le code]

  • 1er novembre : l'Italien Ettore Milano gagne le Course de côte de la Turbie.
  • 4 novembre : la paire italienne Fausto Coppi-Riccardo Filippi gagne le Trophée Baracchi pour la troisième fois d'affilée.
  • 6 novembre : l'Italien Loretto Petrucci gagne le Tour du Latium.

Décembre[modifier | modifier le code]

Principales naissances[modifier | modifier le code]

Principaux décès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]