Preda Mihăilescu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Preda Mihăilescu
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (66 ans)
BucarestVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Directeurs de thèse
Erwin Engeler (en), Hendrik LenstraVoir et modifier les données sur Wikidata

Preda V. Mihăilescu, né le à Bucarest, est un mathématicien roumain connu pour sa démonstration de la conjecture de Catalan.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le frère de l'anthropologue Vintilă Mihăilescu (en).

Après avoir quitté la Roumanie en 1973, il s'installe en Suisse. Il étudie les mathématiques et l'informatique à Zurich. Il reçoit son doctorat à l'École polytechnique fédérale de Zurich en 1997 : sa thèse, intitulée Cyclotomy of rings and primality testing, est dirigée par Erwin Engeler (en) et Hendrik Lenstra[1].

Pendant plusieurs années, il est chercheur à l'université de Paderborn, en Allemagne. Depuis 2005, il est professeur à l'université de Göttingen, en Allemagne.

En 2002[2], Mihăilescu démontre la conjecture de Catalan ; sa démonstration est publiée en 2004[3]. Cette conjecture, formulée par Eugène Charles Catalan en 1844, est donc aussi parfois nommée le théorème de Mihăilescu.

En 2009, Mihăilescu annonce qu'il avait démontré la conjecture de Leopoldt.

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Preda Mihăilescu » (voir la liste des auteurs).
  1. (en) « Preda Mihăilescu », sur le site du Mathematics Genealogy Project
  2. (en) Tauno Metsänkylä (fi), « Catalan's Conjecture: Another old Diophantine problem solved] », Bull. Amer. Math. Soc., vol. 41,‎ , p. 43-57 (lire en ligne), lien Math Reviews
  3. (en) Preda Mihăilescu, « Primary cyclotomic units and a proof of Catalan's conjecture] », J. Reine Angew. Math., vol. 572,‎ , p. 167-195 (lire en ligne), lien Math Reviews

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]