1848 en science

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chronologies
Années :
1845 1846 1847  1848  1849 1850 1851
Décennies :
1810 1820 1830  1840  1850 1860 1870
Siècles :
XVIIIe siècle  XIXe siècle  XXe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Architecture Arts plastiques Chemins de fer Droit Football Littérature Musique populaire Musique classique Parcs de loisirs Photographie Philosophie Santé et médecine Science Sociologie Sport Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain
Années de la science :
1845 - 1846 - 1847 - 1848 - 1849 - 1850 - 1851
Décennies de la science :
1810 - 1820 - 1830 - 1840 - 1850 - 1860 - 1870

Événements[modifier | modifier le code]

Astronomie[modifier | modifier le code]

Biologie et médecine[modifier | modifier le code]

  • Claude Bernard découvre la fonction glycogénique du foie ainsi que le rôle des sécrétions pancréatiques dans la digestion des graisses.

Chimie[modifier | modifier le code]

L’Écossais John Stenhouse extrait l'érythritol du lichen[1].

Physique[modifier | modifier le code]

  • Le physicien britannique William Thomson Kelvin propose une échelle absolue des températures qui portera son nom.

Technologie[modifier | modifier le code]

Transports[modifier | modifier le code]

Article détaillé : 1848 dans les chemins de fer.

Publications[modifier | modifier le code]

Prix[modifier | modifier le code]


Naissances[modifier | modifier le code]

Décès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La découverte de l'érythritol, que Stenhouse appelait « érythro-glucine » (sucre rouge), a été annoncée dans Stenhouse, J., « Examination of the proximate principles of some of the lichens », Philosophical Transactions of the Royal Society of London, vol. 138,‎ , p. 63–89; Cf. notamment la p. 76 (DOI 10.1098/rstl.1848.0004)