W. Hugh Woodin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
W. Hugh Woodin
Friedman Woodin Magidor.jpg

De gauche à droite : les logiciens Sy Friedman (en), Hugh Woodin, et Menachem Magidor (en) en 2005 à Oberwolfach[1]

Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (62 ans)
TucsonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Membre de
Directeur de thèse
Distinctions

William Hugh Woodin (né le 23 avril 1955 à Tucson, Arizona) est un mathématicien américain, auteur de travaux importants en logique mathématique et théorie des ensembles.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hugh Woodin en 1994 à Berkeley
Copyright[1] : George M. Bergman, Berkeley

Il est le petit-fils de l'homme politique William H. Woodin.

Woodin a reçu son PhD de l'université de Californie à Berkeley en 1984, sous la direction de Robert Solovay [2].

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

En 1988, il reçoit avec John R. Steel et Donald A. Martin le Prix Karp décerné par l'Association for Symbolic Logic[3].

En 2008, il est Gödel Lecturer avec une conférence intitulée The Continuum Hypothesis, the Ω Conjecture, and the inner model problem of one supercompact cardinal[4].

Il a donné l'une des conférences plénières du congrès international des mathématiciens 2010[5].

En 2013, il reçoit la médaille Hausdorff pour ses articles Suitable extender models I (J. Math. Log. 10 (2010), no. 1-2, pp.101–339) et Suitable extender models II: beyond omega-huge (J. Math. Log. 11 (2011), no. 2, pp.115–436)[6].

Travaux[modifier | modifier le code]

Il a travaillé sur la Ω-conjecture (en) et l'hypothèse du continu, avec le résultat suivant[7] : « Si la Ω-conjecture est vraie, alors l'hypothèse du continu est essentiellement fausse ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]