William Masters et Virginia Johnson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

William Howell Masters ( - ) et Virginia Eshelman Johnson ( - [1]) sont des sexologues américains. Ils furent pionniers en matière de sexologie humaine et ont étudié en laboratoire des centaines de couples et d'individus pratiquant une activité sexuelle (masturbation et rapports sexuels).

Biographies[modifier | modifier le code]

William Masters était gynécologue. Avant ses travaux sur la sexualité, il s'est illustré dans la gynécologie « académique », en décrivant en particulier le syndrome de Master et Allen, avec un confrère. Il commence ses recherches en sexologie en 1957. Il est rejoint ensuite par la psychologue Virginia Johnson.

Après une phase de recherches cliniques, Masters et Johnson ouvrent une clinique pour traiter les troubles sexuels de couples, et sont les premiers à proposer une sexothérapie. Leurs principes thérapeutiques sont d'ordre cognitivo-comportementalistes. Ils recommandent que les thérapeutes soient deux, un homme et une femme, pour traiter les couples qui consultent. Un des points phares de leurs principes de sexothérapie est le sensate focus : retrouver le plaisir du toucher sensuel dans le couple, d'abord de façon non sexuelle.

Études de la réponse sexuelle humaine[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Réponse sexuelle humaine.

Masters et Johnson ont analysé en détail la réponse sexuelle tant féminine que masculine ; ils ont décrit les quatre phases constituant le « cycle sexuel » :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) William.H. Masters, Virginia. E. Johnson, Human Sexual Response, Little, Brown and Co,‎ 1966 (ISBN 0-3165-4987-8)
    • (fr) traduction par Francine Fréhel et Marc Gilbert : Les Réactions sexuelles, R. Laffont, 1967
  • (en) W.H. Masters, Johnson, V.E., Human Sexual Response, Toronto; New York, Bantam Books,‎ 1966 (ISBN 0-5532-0429-7)
  • (en) W.H. Masters, Johnson, V.E., Human Sexual Inadequacy, Toronto; New York, Bantam Books,‎ 1970 (ISBN 0-5532-0699-0)
  • (en) W.H. Masters, Johnson, V.E., The Pleasure Bond, Toronto; New York, Bantam Books,‎ 1974 (ISBN 0-5532-0915-9)
  • (en) W.H. Masters, Johnson, V.E., Homosexuality in Perspective, Toronto; New York, Bantam Books,‎ 1979 (ISBN 0-5532-0809-8)
  • (en) W.H. Masters, Johnson, V.E.; Kolodny, R.C, Heterosexuality, New York; London, HarperCollins,‎ 1994 (ISBN 0-7225-3027-7)

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Margalit Fox, « Virginia Johnson, Widely Published Collaborator in Sex Research, Dies at 88 », New York Times,‎ 25 juillet 2013 (lire en ligne).