Balanite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La balanite (du grec βάλανος balanos, « gland ») est une inflammation du gland du pénis. Le plus souvent d'origine infectieuse, elle est généralement due à un manque d'hygiène[1], mais l'utilisation excessive de savons est aussi reconnue comme la cause de balanites récurrentes[2]. Elle peut concerner la muqueuse du gland, l'extrémité du pénis ou le sillon situé entre le gland et le prépuce.

On parle de balanite quand seul le gland est inflammé (dans le cas d'une circoncision) et de balanoposthite quand gland et prépuce sont concernés.

Balanoposthite : Inflammation du gland et du prépuce.

On distingue plusieurs variétés de l'infection :

  • balanite érythémateuse, causée par un lichen, un psoriasis, un candida, une syphilis
  • balanite papuleuse, associée à la syphilis, un lichen, une gale
  • balanite vésiculeuse, venant d'un herpès
  • balanite bulleuse
  • balanite kératosique, d'origine mécanique.

Symptômes[modifier | modifier le code]

  • taches rouges
  • douleurs, irritations
  • écoulement sous le prépuce (parfois quelques jours après un rapport sexuel)
  • œdème du gland avec ulcérations

Complications et traitement[modifier | modifier le code]

Le traitement ordinaire consiste à supprimer autant que possible la cause de la pathologie et en des soins locaux. En cas de surinfection, on administre des antibiotiques tandis qu'en cas de phimosis (étroitesse du prépuce empêchant de découvrir le gland) persistant, on recommandera la circoncision ou, de façon moins classique mais également moins radicale, un étirement progressif des tissus (AME).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) O'Farrell N, Quigley M, Fox P, « Association between the intact foreskin and inferior standards of male genital hygiene behaviour: a cross-sectional study », Int J STD AIDS, vol. 16, no 8,‎ 2005, p. 556–9 (liens PubMed? et DOI?)
  2. (en) Birley HD, Walker MM, Luzzi GA, et al, « Clinical features and management of recurrent balanitis; association with atopy and genital washing », Genitourin Med, vol. 69, no 5,‎ 1993, p. 400–3 (liens PubMed? et PubMed Central?)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Images de balanites[modifier | modifier le code]