Gang bang

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gang et Bang.
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Bang Gang.

Le gang bang (dérivé de l'anglais gangbang) est une pratique sexuelle où un sujet réceptif a une relation sexuelle avec plusieurs partenaires, simultanément ou à la suite. Il s'agit d'une forme particulière de sexualité de groupe.

Définition[modifier | modifier le code]

La notion de nombre est déterminante pour distinguer le gang bang d'autres pratiques de groupe (différent du triolisme par exemple). Sans déterminer de nombre de partenaires minimum à cette pratique, on peut considérer que le nombre est atteint lorsque l'individu(e) est seul(e) avec des partenaires multiples, et qu'elle ou il s'offre à l'ensemble de ceux-ci ou celles-ci. La disproportion « un(e) seul(e) face à tous » est symboliquement recherchée.

Le gang bang se distingue de la partouze, où les individus sont plus mélangés (plusieurs hommes, plusieurs femmes) sans qu'un seul individu soit au centre de l'action.

Gang Bang Reverse, c'est un homme avec plusieurs femmes en même temps.

Gang Bang Insémination, c'est plusieurs hommes qui éjaculent les uns après les autres dans le vagin de la même femme (rapports naturels et complets).

Dessin de Thomas Rowlandson (1756-1827)

Aspect légal[modifier | modifier le code]

La pratique du gang bang avec un partenaire réceptif non consentant constitue un viol en réunion ou viol collectif.

Pratique[modifier | modifier le code]

De nos jours, les gang bangs se pratiquent principalement en club échangiste ou libertin, où l'on voit des femmes avoir des rapports avec de nombreux partenaires.

Cependant, les plus grands gang bangs hétérosexuels de nos jours sont réalisés par des actrices de films X, où la pratique vise le record de partenaires.

Le 25 novembre 2004, l'actrice américaine Lisa Sparxxx a atteint un record de 919 partenaires lors du salon « EROTICON » à Varsovie en Pologne. Un jury composé d'hommes et de femmes se relayait durant la journée afin de comptabiliser les partenaires, chaque rapport sexuel était validé s'il excédait 30 secondes[1].

Actrices ayant fait un gangbang dans un film[modifier | modifier le code]

Nom détourné[modifier | modifier le code]

Aux États-Unis, un gangbang est utilisé dans le langage de gang. Il désigne le fait qu'un homme seul soit assassiné par balles sauvagement par un groupe de personnes d'un gang adverse[réf. nécessaire].

Dans la culture populaire hors le X[modifier | modifier le code]

  • En 2010 des call-girls racontent avoir fait un « bunga-bunga » avec Silvio Berlusconi. Selon le Canard enchaîné « bunga-bunga » serait un « gang-bang » traduit de l'« Urban Dictionary » rituel érotique impliquant un chef puissant et plusieurs femmes nues.[57]
  • Harem
  • La Vie sexuelle de Catherine M.
  • Valeria Messalina (25 – 48) dite « la putain impériale » aurait eu 25 partenaires en même temps dans une orgie à l'époque romaine.
  • Les fêtes en l'honneur de Dionysos.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et sources[modifier | modifier le code]

  1. Stephen Yagielowicz (2010-02-01). "Lisa Sparks Named Spike TV's Gangbang Queen". XBiz The Industry Source. Retrieved 2010-02-07.[1]
  2. Gangbang Girl #28, (2001) Anabolic
  3. 7 The Hard Way # 2, (2007) Red Light District
  4. Gangbang Girl #16, (1996) Anabolic
  5. World's Biggest Gang Bang 2 (1996) de John T. Bone, 251 partenaires en 10 heures
  6. Gang Bang 6 (2007) Red Light District
  7. a et b Gangbang Girl 14 (1994) Anabolic
  8. 65 Guy Cream Pie #02 (2005) Devils Films
  9. Gang Bang #2, 2002 (Red Light)
  10. 7 The Hard Way, (2002) Red Light District
  11. Gangbang Girl 35 (2003) Anabolic
  12. Gangbang Girl 27 & 33 (2001-2002) Anabolic
  13. World's Biggest Anal Gang Bang (1998) K-Beech Video
  14. Gangbang # 6 (Red Light District Video)
  15. a et b Gangland 24 (2001) Devils Films
  16. Gangbang Girl #19, (1997) Anabolic
  17. Gangbang Squad 18 (2010), Pink Visual
  18. a et b Clusterfuck #5, 2006 (Mayhem (Sin City))
  19. Gangbang Girl 3 & 4 (1995) Anabolic
  20. Gangbang Girl 16 (1998) Anabolic
  21. Gangbang Girl # 22 (2001), Anabolic
  22. Gangland 5 (1999), Devils Films
  23. Gang Bang Angels #20, 2001, (Elegant Angel Video)
  24. Gangbang Girl # 32 (2002) Anabolic
  25. Hole In The Dark, (2008) Candy Shop
  26. World's Biggest Gang Bang 3: Houston 620 (1999), Metro, Greg Alves
  27. a et b Gangbang Girl 24 (2001) Anabolic
  28. World's Biggest Gang Bang 2, (1996) Amazing
  29. Gangbang Auditions 18, 2005 (Diabolic Video)
  30. a et b Gang Bang #4, (2005) Red Light District
  31. Gangbang Auditions #13, 2004, Anabolic
  32. Gangbang Squad 10, 2007, Pink Visual
  33. Black Attack Gangbang #1, (2003) Climax 9 Productions
  34. Ganglang 1, 1997 (Devil's Film)
  35. Gangland # 51 (2004) Devil's film
  36. Gangbang Auditions #12, 2004, Anabolic
  37. a et b Gangbang Girl #10, (2000) Anabolic
  38. Gang Bang Girl 17 (1996), Anabolic Video
  39. Gang Bang #3, (2004) Red Light District
  40. a, b et c Gangbang #5, 2006, Red Light District Video
  41. Euro Angels Hardball #1, (1998) Evil Angel
  42. Little Red Rides the Hood 4 (2008), Black Market Entertainment
  43. Gangbang Squad 11 (2007), Pink Visual
  44. Gang Bang Girl 23, (1998) Anabolic Video
  45. Gangbang Auditions # 23, Diabolic
  46. Gang Bang Addicts 2, 2006 (Pandemonium), Gangland 40 2003 (Devil's Film), Gangsta' Bang 5 ,2003 ( Heatwave)
  47. Asian Bang!, 2006 (Ethnicity Films)
  48. The Gangbang 2000 (Arrow Dvd)
  49. Gangbang Girl #7 & 8, (1992) Anabolic
  50. Starbangers 11
  51. Gangbang Girl #34, (2002) Anabolic
  52. Depraved Fantasies 07, 1999 (Zane Entertainment)
  53. Gangbang Girl 9 (1994) Anabolic
  54. 50 Guy Cream Pie, (2006) Devils Films
  55. Gangbang Squad 2 (2005), Pink Visual Productions, Little Red Rides the Hood 4 (2008), Black Market Entertainment
  56. Devil In Miss Jones #3 (1986) VCA Pictures
  57. Le Canard enchaîné, n° 4697 du 3 novembre 2010, autres références de l'article à la Tribune de Genève (gang-bang anal) Urban Dictionary Erotic ritual which involves a powerful leader and several naked women.