Uscoques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La forteresse des Uscoques à Senj

Les Uscoques (en croate Uskoci, pluriel de Uskok « celui qui se tient en embuscade ») étaient des pirates croates installés en Adriatique aux XVIe et XVIIe siècles. Basés à Senj dans la baie de Kvarner, ils étaient constitués par des populations chrétiennes de Bosnie ayant fui l'avance des Turcs sur la côte de Dalmatie[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Quand les Turcs prirent le fort de Klis en 1537, les Uscoques vinrent s'installer à Senj sur l'invitation des Habsbourg, et commencèrent à mener des attaques pirates contre les routes maritimes vénitiennes, qui étaient également utilisées par les navires ottomans à qui Venise garantissait la sécurité depuis la paix de 1540.

L'action des Uscoques, véritable guerilla à bord de petits navires rapides, causèrent plus de dommages aux navires vénitiens qu'aux navires ottomans. Les Vénitiens essayèrent sans succès de les éliminer, en montant plusieurs opérations (en 1577 avec les Albanais, en 1572 avec les Ottomans, en 1602 avec les Autrichiens), mais la piraterie augmenta si bien qu'elle conduisit à une guerre ouverte entre la république de Venise et l'Autriche (la guerre de Gradisca 1616-1617).

Le traité de paix qui s'ensuivit, signé à Madrid en 1617, mit fin à leurs activités : leurs navires furent détruits, et ils furent transférés à l'intérieur des terres (près de Karlovac).

Une certaine activité uscoque reprit cependant, et causa une nouvelle guerre entre les Habsbourg et Venise en 1707.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Lucien Bély, Les relations internationales en Europe XVIIe et XVIIIe siècles PUF 1992 p.32

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :