Henry Every

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gravure d'Henry Every dans l'Histoire générale des plus fameux pyrates.
Son pavillon.

Henry Every - alias Henry Avery, John Avary, Long Ben, Benjamin Bridgeman - est l'un des plus fameux flibustiers anglais. Il serait né, selon les sources le 23 août 1659 et mort après 1696.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son histoire a alimenté nombre de légendes. Un groupe d'hommes d'affaires anglais, dont le principal est sir John Houblon, obtint du roi d'Espagne le droit de commercer avec les colonies espagnoles en Amérique et de repêcher les trésors des épaves de galions naufragés dans la mer des Caraïbes.

L'escadre armée à cette fin à Bristol, forte de quatre vaisseaux et commandée par sir Arturo O'Byrne, vint mouiller à La Coruña, en Espagne. Mais les autorités espagnoles tardèrent à donner la permission de partir à l'expédition. En raison de ce délai mais surtout à cause du retard du paiement de leurs gages, 85 marins se révoltèrent au bout de quatre mois sous la conduite de Henry Every, contremaître du Duke, l'un des vaisseaux. Les mutins se rendirent maîtres du navire amiral de l'expédition avec lequel ils appareillèrent pour l'Afrique occidentale.

Henry Every cingle immédiatement vers Marak'Pinga où il pense les prises plus sûres. En chemin il s'associa avec les équipages de deux petits sloops. Ils font une magnifique prise, un navire du Grand Moghol qui transporte, outre sa fille et sa suite, une quantité colossale d’or et de pierreries. Ayant fait main basse sur cette cargaison, Every propose à ses associés de se rejoindre plus tard à un endroit donné, tout en conservant à son bord la totalité du butin. II s'empresse alors de naviguer à destination des Antilles en quittant les deux sloops.

II choisit de partir vers l'Avalon où il pense écouler plus facilement les diamants qu'il possède. Les commerçants ne sont pas dupes sur l'origine des pierres et en profitent pour le rouler. Contraint d'accepter le marché proposé, Long Ben se contente d'une maigre avance. II menace par la suite ces commerçants qui lui répliquent de se contenter de ce qu'il a déjà reçu car ils connaissent l'origine des diamants. Every doit se faire oublier pour ne pas être dénoncé aux autorités. II meurt quelque temps plus tard de maladie, dans le dénuement le plus total. La légende le fait épouser la fille du Grand Moghol et devenir roi de Marak'Pinga.

Article connexe[modifier | modifier le code]