Gan Ning

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gan Ning

Gan Ning (175 - 219) était un valeureux guerrier sous Sun Quan. Étant énergique, à la fois franc et rude et ayant l’esprit d’aventure, il se fit d’abord remarquer en tant que pirate où il vivait de crime et de pillage. Il fut d’ailleurs surnommé le « Pirate aux Voiles de Soie » puisqu’il dotait ses bateaux de voiles faite de soies importés. Toutefois, il finit par renoncer à cette vie d’excès et d’errance et alla offrir ses services à Liu Biao, qui refusa de le prendre à cause de son passé tumultueux.

Il alla donc servir Huang Zu pendant quelques années et il combattit Sun Quan lors de sa première offensive sur Xiakou où il tua Ling Cao. Toutefois, les talents de Gan Ning ne furent pas récompensés par Huang Zu et en l’an 207, aidé de Su Fei, il traversa le Long Fleuve pour aller servir Sun Quan. Dès son entré en service auprès de Sun Quan, Gan Ning proposa d’attaquer une fois de plus Huang Zu à Xiakou. Sa proposition ayant été acceptée, il se démarqua grandement lors de l’attaque, ce qui permit aux forces de Sun Quan de défaire l’ennemi. Il parvint également à tuer Huang Zu et après les combats, il convainquit Sun Quan de ne pas exécuter Su Fei. Il fut ensuite chargé de garder Xia Kou.

Peu après, il dirigea l’avant-garde lors de la bataille navale aux Trois Rivières et vainquit les forces de Cao Cao, gagnant ainsi le contrôle de la voie maritime. Il joua également un rôle majeur lors de la bataille de Chi Bi alors qu’il pénétra les lignes ennemies et incendia le camp central de Cao Cao. Il assista ensuite Zhou Yu lors des attaques sur les possessions de Cao Cao dans la province de Jing. Il fut victorieux notamment en conquérant Yiling et en chassant Cao Ren vers le nord. Sun Quan récompensa ses succès en le nommant Grand Administrateur de Xiling.

En l’an 214, alors que les forces du Sud se dirigèrent sur Hefei, Gan Ning parvint à prendre la ville de Huancheng en escaladant les remparts de la ville à l’aide d’une chaîne. Toutefois, ils furent déroutés par Zhang Liao lorsqu’ils avancèrent sur Hefei et durent retourner à Ruxu. Peu après, en l’an 217, lors de la bataille de Ruxu, il sauva la vie à Ling Tong, qui depuis de nombreuses années le haïssait pour avoir tué son père et mit ainsi fin à leur rivalité. Il et mort de maladie en 219.

Dans le Roman des Trois Royaumes, en combattant à la bataille de Yiling en 222, Gan Ning se fit tuer par Shamoke, alors atteint d’une flèche à la tête lorsqu’il fuyait. Toutefois, les récits historiques indiquent qu’il serait plutôt mort en l’an 218 de la maladie.

Informations complémentaires[modifier | modifier le code]

Autres articles[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Luo Guanzhong; tr. Moss Roberts (1995). Three Kingdoms. ISBN 7-119-00590-1

Lady Wu, Gan Ning (Xingba), 2002-2003 (page consultée le 26 septembre 2005) < http://kongming.net/novel/sgz/ganning.php >