Whydah Gally

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Whydah Gally
Image illustrative de l'article Whydah Gally
Maquette du Whydah Gally

Type Navire négrier
Histoire
Quille posée 1715
Lancement 1716
Statut naufrage le 26 avril 1717
Caractéristiques techniques
Longueur 31 m
Propulsion voile
Autres caractéristiques
Port d'attache Londres
Coordonnées 41° 53′ 31″ N 69° 57′ 34″ O / 41.892, -69.959441° 53′ 31″ Nord 69° 57′ 34″ Ouest / 41.892, -69.9594  

Le Whydah Gally, parfois écrit Whidah ou Whidaw, était un navire qui servit au commerce triangulaire avant sa capture par le pirate Samuel « Black Sam » Bellamy. Le navire a coulé dans une tempête au large de cap Cod, le 26 avril 1717, noyant Bellamy ainsi que la quasi-totalité de l'équipage. Lors de sa capture, le navire est commandé par Laurens Prins.

Étymologiquement, Whydah ou plutôt Ouidah est le nom d'un port du Bénin d'où étaient embarqués en très grand nombre les esclaves, et Gally, ou Galley, signifie « galère » en anglais.

L'épave a été retrouvée par le chasseur de trésor Barry Clifford[1], dans les années 1980. Elle est célèbre pour la fabuleuse richesse qu'elle pourrait contenir. De nombreux artéfacts ont été trouvés sur le lieu, ce qui offre beaucoup d'informations sur le mode de vie des pirates, d'autant que « Black Sam » y avait réuni le butin de plus de cinquante autres navires attaqués lors de sa courte carrière.


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pirates of the Whydah Donovan Webster, mai 1999, sur www.nationalgeographic.com