Jack Rackham

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rackham.
Pirate Flag of Jack Rackham.svg Jack Rackham
Image illustrative de l'article Jack Rackham

Surnom Calico Jack parce qu'il portait presque constamment des calicots colorés (vêtements en coton).
Naissance 1682
Bristol
Décès 17 novembre 1720 (à 38 ans)
Spanish Town
Origine Anglais
Allégeance Drapeau du Royaume de Grande-Bretagne Royaume de Grande-Bretagne, puis
Pirate Flag of Jack Rackham.svg Pirate
Grade Capitaine

Jack Rackham ou John Rackham, plus connu sous le nom de Calico Jack (Bristol, 21 décembre 1682 - Spanish Town (Jamaïque), 17 novembre 1720), est un pirate du XVIIIe siècle. Il doit son surnom aux vêtements très colorés faits de calicot. Il est surtout connu parce qu’il comptait parmi les membres de son équipage les deux plus célèbres femmes pirates : Anne Bonny et Mary Read.

Biographie[modifier | modifier le code]

Rackham était le quartier-maître du célèbre capitaine pirate Charles Vane. C'est lorsque Vane refusa d'attaquer un navire français armé pour la guerre que Jack Rackham et une partie de l'équipage contestèrent cette décision. Malgré tout Charles Vane imposa son autorité de capitaine et échappa au navire français. Le lendemain, une assemblée de l'équipage prit comme résolution de destituer Vane. Ils l'abandonnèrent, avec quelques membres d'équipage le soutenant, sur un petit sloop récemment capturé. Jack Rackham sera élu nouveau capitaine du brigantin et continuera ses actes de piraterie[1][réf. insuffisante].

Rackham décidera plus tard d’accepter une offre de pardon royal et naviguera jusqu’à New Providence, aux Bahamas. Il y rencontre Anne Bonny, une femme mariée, et en tombe amoureux. Il en est tellement entiché qu’il dilapide pour elle une grande partie de son butin. Il rencontra également le Capitaine Burgess, un ancien pirate devenu corsaire, arpentant les Caraïbes à la recherche de navires espagnols.

Lorsque James Bonny, l’époux d’Anne, apprend l’existence de la liaison adultère, il prévient le Gouverneur de New Providence, Woodes Rogers. Celui-ci condamne Anne à être fouettée et lui ordonne de rester avec son époux. Anne et Rackham s’enfuient alors ensemble : ils réunissent un équipage et volent un sloop. Craignant que les hommes refusent d’accueillir une femme à bord, Anne se déguise en homme et prend le nom d’Adam Bonny. Elle devient rapidement un membre d’équipage respecté en combattant courageusement aux côtés de ses compagnons.

Pavillon de Jack Rackham.

Après plusieurs autres batailles victorieuses, le Gouverneur des Bahamas envoie à leur poursuite un navire lourdement armé. Rackham et une partie de son équipage sont forcés de s’enfuir. Ils sont alors capturés par un navire espagnol, mais parviennent une nouvelle fois à fuir près des côtes de la Jamaïque, prenant possession au passage de nombreux bateaux de pêche et d’un sloop. En octobre 1720, les troupes du Capitaine Barnet, qui travaillent pour le Gouverneur de Jamaïque, capturent Rackham et son équipage (dont Mary Read et Anne Bonny).

Rackham, quelque temps auparavant, aurait tenté de conclure un accord avec le Gouverneur selon lequel il rendrait les armes à condition que Anne Bonny et Mary Read soient épargnées. Que cela soit vrai ou non, les deux femmes réussiront de toute façon à éviter la pendaison en révélant qu’elles étaient enceintes.

Le 16 novembre 1720, Rackham et son équipage sont emmenés à Spanish Town (Jamaïque). Ils y sont jugés coupables de piraterie et pendus le jour suivant.

Dans les arts[modifier | modifier le code]

Hergé s'est inspiré de Jack Rackham pour créer le personnage de Rackham le Rouge et de celui de Bartholomew Roberts qui apparaissent dans l'album de la série des Aventures de Tintin Le Secret de La Licorne et dont le nom est repris dans Le Trésor de Rackham le Rouge.

Dans le film Pirates (1986) et la série cinématographique Pirates des Caraïbes (années 2000), le capitaine Red et le Black Pearl arborent le pavillon de Jack Rackham.

Dans le roman Mary tempête d'Alain Surget, apparaissent Anne Bonny, Mary Read et John Rackham.

Dans le roman Lady Pirate de Mireille Calmel, apparaissent aussi Anne Bonny, Mary Read et John Rackham.

Il apparaît dans le jeu vidéo Assassin's Creed IV: Black Flag et dans la série Black Sails.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Daniel Defoe (1724), Histoire générale des plus fameux pyrates.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Les Procès du capitaine Jack Rackham et d'autres pirates, 1721

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]