Benjamin Hornigold

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le capitaine Benjamin Hornigold est un pirate anglais du début du XVIIIe siècle. Sa carrière de pirate est relativement courte, de 1713 à 1718. Il obtient un pardon royal et se fait alors chasseur de pirate. Il meurt dans un naufrage en 1719.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ses premiers actes de piraterie enregistrés datent des années 1713-1714, il menace alors le commerce maritime le long des côtes de New Providence avec une flottille composée de pirogues armées et d'un sloop.

Il quitte New Providence (Bahamas) en 1716 pour la Mer des Caraïbes, avec le célèbre pirate Barbe Noire comme second. En 1717 Hornigold commande le Ranger, un sloop armé de trente canons qui est alors le navire le plus puissant de la zone et lui permet d'arraisonner ses proies en toute impunité. Ils capturent La Concorde, un navire négrier français en provenance de Nantes et transportant des esclaves, près de la Martinique. Selon le Gouverneur de l'île, Edward Teach (un des noms de Barbe Noire) commandait deux navires pirates britanniques, armés l'un de 8 canons, l'autre de 12 et embarquant un total de 250 hommes. La Concorde est une frégate de 300 tonnes armée de 40 canons, qui a croisé le long des côtes africaines et capturé de nombreux navires britanniques, hollandais et portugais. Barbe Noire le rebaptise Queen Anne's Revenge (La Vengeance de la Reine Anne en anglais).

Ils pillent six autres navires en 1717, sur la côte américaine et dans les Caraïbes. Vers la fin de l'année ils capturent un navire français chargé d'or, de pierres précieuses et d'autres richesses, après quoi les deux pirates se séparent : Barbe Noire se dirige vers l'Amérique alors que Hornigold retourne à New Providence. Hornigold étant déposé par son équipage lors d'un vote le 28 novembre 1717, et Barbe Noire devient capitaine.

Lorsque Woodes Rogers devient Gouverneur des Bahamas, Hornigold demande et obtient un pardon royal. Rogers a de l'admiration pour Hornigold et l'engage comme chasseur de pirates. C'est Samuel Bellamy qui prend sa place de capitaine lorsque Hornigold cesse ses activités. En tant que chasseur Hornigold poursuivra, entre autres, John Auger. En 1719, il est envoyé au Mexique pour y faire du commerce. Son navire heurte un récif loin des côtes.