Talcott Parsons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Talcott Parsons

Description de l'image  Talcott Parsons.jpg.
Naissance 13 décembre 1902
Colorado Springs, États-Unis
Décès
Munich, Allemagne
Profession sociologue
Formation

Talcott Edger Parsons, 1902-1979, est un sociologue américain qui a élaboré une théorie qu'il appelle fonctionnalisme systémique de l'action. Cette théorie emprunte des éléments à différents auteurs (Sigmund Freud, Émile Durkheim, Max Weber, Vilfredo Paretoetc.) et a permis de développer différentes approches plus « opératoires » de la socialisation.

Repères biographiques[modifier | modifier le code]

Après avoir passé son B.A. au Amherst College avec une dominante en biologie, il entre à la London School of Economics où il s'intéresse aux travaux de Harold Laski, R.H Tawney, Bronislaw Malinowski et Leonard Trelawny Hobhouse. Il va ensuite à l'université de Heidelberg où il obtient un doctorat en sociologie et économie.

Théorie de l'action[modifier | modifier le code]

Parsons est principalement connu pour sa théorie de l'action. Un découpage de l'action en quatre éléments essentiels, « l'action suppose un acteur, une situation partiellement contrôlée par lui, une combinaison de fin et de moyen soumis au choix de l'acteur par des critères normatifs (...) » mais aussi pour une théorie de la socialisation, le système AGIL élaboré en collaboration avec Bales en 1955. « C'est le processus de socialisation, à travers lequel tout individu devient porteur de son système social. » Cette théorie repose sur quatre fonctions :

  • Adaptation au milieu environnant physique et social ;
  • Goal-Attainment (poursuite des buts) ;
  • Integration des membres dans le système social ;
  • Latent function (stabilité latente).

Principaux ouvrages[modifier | modifier le code]

  • The Structure of Social Action (1937)
  • (article) Parsons, Talcott. 1942. "Age and Sex in the Social Structure of the United States." American Sociological Review 7(5):604-616. E
  • The Social System (1951)
  • Economy and Society - avec Neil Smelser (1956)
  • Structure and Process in Modern Societies (1960)
  • Societies: Evolutionary and Comparative Perspectives (1966)
  • Sociological Theory and Modern Society (1968)
  • Politics and Social Structure (1969)
  • The American University - with G. Platt (1973)
  • Social Systems and the Evolution of Action Theory (1977)
  • Action Theory and the Human Condition (1978)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Uta Gerhardt, Talcott Parsons: An Intellectual Biography. Cambridge : Cambridge University Press, 2002.
  • S.P. Turner, « The end of functionalism : Parsons, Merton and their heirs », Philosophy of the Social Sciences, 1993, 23, 2, 228-242.
  • Séguy Jean. « Robertson (Roland) Turner (Bryan S.) eds Talcott Parsons Theorist of Modernity », Archives des sciences sociales des religions, 1993, vol. 82, n° 1, p. 338. [lire en ligne]
  • Julien Freund , «  François Chazel, La théorie analytique de la société dans l'œuvre de Talcott Parsons », Revue française de sociologie, 1975, vol. 16, n° 2, pp. 278-280. [lire en ligne]
  • François Chazel, « François Bourricaud, L'individualisme institutionnel. Essai sur la sociologie de Talcott Parsons. », Revue française de sociologie, 1978, vol. 19, n° 2, pp. 277-281. [lire en ligne]
  • Lamy Yvon, « François Chazel, "Théorie économique et sociologie : adversaires ou complices? La réflexion d'un "classique" : Talcott Parsons", Sociologie et sociétés », Genèses, 1990, vol. 2, n° 1, p. 193. [lire en ligne]
  • Realino Marra, Talcott Parsons. Valori, norme, comportamento deviante, «Materiali per una storia della cultura giuridica», XXXIV-2, 2004, pp. 315-27.
  • Manuel Gómez Herrera, La cultura de la sociedad en Talcott Parsons, Cizur Menor, Navarra,Thomas Aranzadi, 2005.
  • A. Javier Trevino, Talcott Parsons on law and the legal system, Newcastle, Cambridge Scholars, 2008.
  • Sandro Segre, Talcott Parsons: un'introduzione, Roma, Carocci, 2009.
  • Christopher Hart (ed.), Talcott Parsons. A Collection of Essays in Honour of Talcott Parsons, Chester, Midrash, 2009.

Liens externes[modifier | modifier le code]