Analyse systémique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Systémique (homonymie).

L'analyse systémique est précisément l'analyse faite selon les principes de la systémique, un champ interdisciplinaire relatif à l'étude d'objets complexes réfractaires aux approches de compréhension classiques.

En particulier, dans certains cas, le schéma de causalité linéaire classique n'est pas opérant pour rendre compte du fonctionnement d'un ensemble, qu'il s'agisse d'un être vivant, d'une organisation sociale ou encore d'un système électronique de régulation de température.

Face à ce type de problème, il est nécessaire d'adopter une démarche globale :

  • en s'attachant davantage aux échanges entre les parties du système qu'à l'analyse de chacune d'elles,
  • en raisonnant par rapport à l'objectif du système (téléologie),
  • en établissant les états stables possibles du système.

Introduction à l'approche systémique.[modifier | modifier le code]

Comme tous les systèmes, la systémique se compose :

Mais surtout, car cela en est la base, la systémique ne peut pas être réduite à la somme de ce qui la compose.

Article détaillé : Systémique.

Historique[modifier | modifier le code]

La théorie de systèmes a été fondée par Ludwig von Bertalanffy, William Ross Ashby et d'autres entre les années 1940 et les années 1970.

Elle a évolué vers l'étude de la complexité, avec une attention particulière aux systèmes dynamiques (= évolutifs)

Domaines d'application[modifier | modifier le code]

L'approche système a trouvé des applications dans de nombreuses disciplines et sur des problématiques variées. Les disciplines :

Les problématiques qui ont été éclairées par l'approche système sont par exemple :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Norbert Wiener (1950), Cybernetique and society: The Human Use of Human Beings. Traduction: Cybernétique et société: L'usage humain des êtres humains (Collection 10/18)
  • Ludwig von Bertalanffy (1968). General System Theory : Foundations, Development, Applications, New York: George Braziller. Traduction (1973) : Théorie générale des systèmes, Paris, Bordas (Dunod).
  • Herbert A. Simon (1969). The Sciences of the Artificial, Massachsetts Institute of Technology. Traduit par Jean-Louis Le Moigne (1991) : Sciences des systèmes Sciences de l'artificiel, Paris, Bordas (Dunod).
  • Jacques Mélèse (1972) L'analyse modulaire des systèmes (AMS), Les Éditions d'Organisation Université
  • Gerald M. Weinberg (1975) An Introduction to General Systems Thinking (1975 ed., Wiley-Interscience) (2001 ed. Dorset House).
  • Joël de Rosnay (1975) Le macroscope, Éditions du Seuil
  • Jean-Louis Le Moigne (1977) : La théorie du système général Théorie de la modélisation, Presses Universitaires de France.
  • Daniel Durand (1979) La systémique, Presses Universitaires de France.
  • Jean-Louis Le Moigne (1990) : La modélisation des systèmes complexes, Bordas (Dunod).
  • Mony Elkaïm:Si tu m'aimes, ne m'aime pas (1er avril 1989) de Mony Elkaïm -- Broché
  • Jacques Pluymaekers: Familles, institution et approche systémique PLUYMAEKERS (JACQUES) PARIS : ESF 1989, 207 P.,BIBLIOGR.
  • Antoine Gautier, Un guide de mise en œuvre de l'approche systémique, un exemple d'application en histoire, 6e Congrès Européen de Sciences des Systèmes, Paris, 19-22 septembre
  1. Élément de la liste numérotée

2005.afscet.asso.fr

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]