Humberto Maturana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Humberto Maturana

Humberto Maturana est un biologiste, cybernéticien et philosophe chilien, né le 14 septembre 1928 à Santiago du Chili.

Il a passé sa carrière à élaborer sa théorie au sein d'un projet de recherche biologique dans son laboratoire de Santiago (au sujet duquel il a écrit Experimental Epistemology Lab). Après des recherches en biologie de la perception, Maturana a développé la biologie de la cognition et la biologie de l'amour.

Son travail s'inscrit dans le courant constructiviste, produisant des preuves expérimentales que la réalité est une construction consensuelle commune qui apparaît en fait comme existant « objectivement ».

Avec son collaborateur Francisco Varela, il a proposé la théorie de l'Autopoïese dans le prolongement de Gregory Bateson, Ludwig Wittgenstein, Paul Weiss (notion d'autoproduction), etc...

Bibliographie[modifier | modifier le code]

1950

  • (en) Jerome Lettvin, Humberto Maturana, Warren McCulloch & Walter Pitts, « What the Frog's Eye Tells the Frog's Brain », 1959, Proceedings of the Institute of Radic Engineers 47: 1940-1959

1990

  • Humberto Maturana, Francisco J. Varela, L'arbre de la connaissance, racines biologique de la compréhension humaine, …, 1994.
  • Humberto Maturana, Jorge Mpodozis, De l'origine des espèces par voie de la dérive naturelle. La diversification des lignées à travers la conservation et le changement des phénotypes ontogéniques, Presses Universitaires de Lyon, 1999.

2000

  • (en) Humberto Maturana, « Systemic versus genetic determination », 2007, Constructivist Foundations, vol. 3, no 1