Spirou et Fantasio (période Franquin)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les aventures de Spirou et Fantasio ont été gérées par plusieurs auteurs. Le présent article aborde dans le détail la période Franquin qui court de 1946 à 1968, année pendant laquelle Franquin a cessé son apport à la série.

Les prépublications se sont faites dans Le Journal de Spirou chez l'éditeur Dupuis.

Histoires[modifier | modifier le code]

Fantasio et son tank[modifier | modifier le code]

  • Prépublication : Almanach Spirou 1947, 1946 ; 12 planches
  • Album : Spirou et Fantasio, 1948 ; réédition dans Pêchés de jeunesse No 1 L'Héritage, 1976
  • Résumé : Fantasio achète à un soldat américain démobilisé un tank. Sa conduite va provoquer de nombreuses catastrophes, que Spirou et Fantasio vont réparer, aidés des garçons du quartier. Fantasio fonde une entreprise de démolition.
  • N.B. : Il s'agit chronologiquement de la première aventure dessinée par Franquin, alors testé par l'éditeur.

Les Maisons préfabriquées[modifier | modifier le code]

  • Coauteur(s) : Jijé débute cette histoire que Franquin reprend à la 5e planche dans un dessin où Spirou et Fantasio commencent à courir après un plan qui vient de s'échapper de leurs mains...
  • Prépublication : Jijé : no 422 (23.05.46) à no 426 (13.06.46) ; Franquin : no 427 (20.06.46) à no 442 (03.10.46) ; 16 planches
  • Album : Album Spirou et Fantasio, 1948 ; réédition dans Pêchés de jeunesse no 2 Radar le robot, 1976
  • Résumé : Fantasio devient vendeur de maisons préfabriquées au bord de la mer et Spirou l'accompagne. Les incidents s'enchaînent, même un naufrage en pleine mer. Spirou croit pendant un certain temps que son ami a disparu à tout jamais.
  • N.B. : Dans la réédition Pêchés de jeunesse no 2 Radar le robot, un dessin a été modifié lorsque Fantasio, après son naufrage, va acquérir des habits chez un tailleur : le dessin original est une caricature de juif douteuse[1].

Le Pharmacien débrouillard[modifier | modifier le code]

  • Titre : Répertorié aussi sous Le Pharmacien
  • Prépublication : no 443 (10.10.46) ; 1 planche
  • Album : Ni publication ni réédition

Spirou et la vieille dame[modifier | modifier le code]

  • Prépublication : no 444 (17.10.46) à 447 (07.11.46) ; 4 planches
  • Album : Ni publication ni réédition

Un conte de Noël[modifier | modifier le code]

  • Titre : Répertorié aussi sous La Visite de Saint Nicolas
  • Prépublication : no 448 (14.11.46) à 452 (12.12.46) ; 5 planches
  • Album : Ni publication ni réédition

L'Héritage de Spirou[modifier | modifier le code]

  • Prépublication : no 453 (19.12.46) à 491 (11.09.47) ; 39 planches
  • Album : Album Spirou et Fantasio, 1948 ; réédition dans Pêchés de jeunesse no 1 L'Héritage, 1976
  • Résumé : Spirou hérite d'un oncle décédé, à savoir une maison étrange qui renferme des secrets. Ceux-ci amènent Spirou et Fantasio en Afrique pour trouver le trésor de l'oncle, à consommer avec modération...
  • N.B. : Dans cette histoire, Fantasio fait état pour la première fois de son métier de journaliste.

Spirou à la plage[modifier | modifier le code]

  • Prépublication : no 492 (18.09.47) à 495 (09.10.47) ; 4 planches
  • Album : Ni publication ni réédition

Le Savant fou[modifier | modifier le code]

  • Titre : Répertorié aussi sous Radar le robot
  • Prépublication : no 496 (16.10.47) à 521 (08.04.48) ; 26 planches
  • Album : Album Spirou et Fantasio, 1948 ; réédition dans Pêchés de jeunesse no 2 Radar le robot, 1976
  • Résumé : Fantasio emmène Spirou pour un reportage. Mais il y a plus intéressant dans le village où ils se trouvent : une voiture sans pilote sème la panique. Spirou va remonter jusqu'à son propriétaire, un savant fou, aidé de son robot, Radar. Le savant veut détruire le monde et Spirou et Fantasio vont le sauver…

Spirou et les plans du robot[modifier | modifier le code]

  • Prépublication : no 522 (15.04.48) à 540 (01.08.48) ; 15 planches
  • Album : no 1, Quatre aventures de Spirou et Fantasio, 1950
  • Résumé : Spirou a décidé de faire disparaître les plans du robot qu'il estime dangereux mais des bandits sont plus rapides que lui et Fantasio pour s'en emparer. S'ensuivent de folles poursuites, destruction des documents, enlèvement de l'inventeur, avec une issue évidemment favorable pour le monde.
  • N.B. : Le Savant fou et Spirou et les Plans du robot ne forment qu'une seule et même aventure.

Spirou sur le ring[modifier | modifier le code]

  • Prépublication : no 541 (26.08.46) à 566 (17.02.49) ; 26 planches
  • Album : no 1, Quatre aventures de Spirou et Fantasio, 1950
  • Résumé : Le méchant garçon Poildur lance un défi à Spirou, dans un match de boxe. Les deux sportifs s'entraînent, Spirou avec l'aide de Fantasio. L'ambiance et le suspense grimpent dans le quartier auprès des adolescents. Spirou vainc son adversaire malgré les tricheries de celui-ci. Finalement, ils se serrent la main et consacrent la recette du match au financement d'une salle de sport.
  • N.B. : On peut se demander quel âge peut bien avoir un Spirou qui pèse 40,8 kg?

Spirou fait du cheval[modifier | modifier le code]

  • Prépublication : no 567 (24.02.49) à 574 (14.04.49) ; 8 planches
  • Album : No 1, Quatre aventures de Spirou et Fantasio, 1950
  • Résumé : Un Fantasio assez snob emmène son ami Spirou faire du cheval. Les incidents vont se succéder.

Spirou chez les pygmées[modifier | modifier le code]

  • Prépublication : no 589 (28.07.49) à 616 (02.02.50) ; 27 planches
  • Album : no 1, Quatre aventures de Spirou et Fantasio, 1950
  • Résumé : Spirou apprivoise un léopard trouvé dans les bois. Lui et Fantasio le ramène sur son île natale en Afrique, où sévit une guerre entre tribus pygmées. Finalement, des trafiquants d'armes sont contrecarrés et tout revient dans l'ordre.

Les Chapeaux noirs[modifier | modifier le code]

  • Prépublication : no 617 (09.02.50) à 635 (15.06.50) ; 19 planches
  • Album : no 3, Les Chapeaux noirs, 1952
  • Résumé : Spirou et Fantasio sont envoyés en reportage au pays des cow-boys. Un américain va les faire accéder à ce monde de légende et Spirou et Fantasio vivent des aventures pleines de rebondissements, de bandits, de colts et de bagarres, jusqu'à ce qu'ils apprennent la vérité sur leurs mésaventures.
  • N.B. : Cette histoire donne son nom à l'album, lequel comprend également deux histoires réalisées par Jijé, Les Hommes grenouilles et Comme une mouche au plafond

Mystère à la frontière[modifier | modifier le code]

  • Prépublication : no 636 (22.06.50) à 652 (12.10.50) ; 17 planches
  • Album : no 3, Les Chapeaux noirs, 1952
  • Résumé : Spirou et Fantasio enquêtent sur un trafic de stupéfiants à travers la frontière. Ils découvrent la méthode inventive des bandits.

Il y a un sorcier à Champignac[modifier | modifier le code]

  • Coauteur(s) : Scénario d' Henri Gillain (alias Jean Darc), adapté par Franquin
  • Prépublication : no 653 (19.10.50) à 685 (31.05.51) ; 57 planches
  • Album : no 2, Il y a un sorcier à Champignac, 1951
  • Résumé : Spirou et Fantasio partent faire du camping à Champignac. Des évènements étranges s'y passent et ils découvrent finalement que le responsable n'est pas un pauvre bohémien comme tout le monde aime à le penser mais le comte de Champignac lui-même, le notable du village, savant émérite dans le domaine des champignons. Grâce à une injection, la force de Fantasio est surmultipliée, mais seulement pour quelques heures.
    Les jours qui suivent, le comte fait parler de lui dans les médias en gagnant diverses épreuves sportives. Spirou et Fantasio le rencontrent de nouveau, au moment même où les produits X1 - celui qui démultiplie les capacités physiques - et X2 - qui fait vieillir en quelques heures - sont dérobés. Ils enquêtent et terminent par découvrir le voleur qui voulait mettre à son profit les potentialités de ces deux formules.

Spirou et les héritiers[modifier | modifier le code]

  • Prépublication : no 693 (26.07.51) à 726 (13.03.52) ; 59 planches
  • Album : no 4, Spirou et les héritiers, 1952
  • Résumé : Fantasio hérite de son oncle décédé. Le testament révèle aux cousins Fantasio et Zantafio qu'ils ont des épreuves à réussir avant de toucher l'héritage.
    La première épreuve impose l'invention d'un nouvel appareil. Fantasio met au point le fantacoptère, un petit hélicoptère portable et individuel. Zantafio fait construire une vespa très rapide et volante. Fantasio est déclaré vainqueur de cette étape.
    La deuxième épreuve doit les voir se classer dans une course de grand prix d'automobiles. C'est Zantafio qui gagne, grâce à des moyens douteux.
    La troisième et dernière épreuve les engage à découvrir un animal, le marsupilami, si rare que même les dictionnaires n'en font pas état. Finalement, un article dans un ouvrage spécialisé les envoie en Amérique du Sud, en Palombie. Ils découvrent dans la forêt vierge un curieux animal tacheté à longue queue et réussissent à le ramener en Europe. Fantasio gagne le concours et touche un héritage... philosophique.

Les Voleurs du Marsupilami[modifier | modifier le code]

  • Coauteur(s) : Idée de Geo Salmon (alias Jo Almo)
  • Prépublication : no 729 (03.04.52) à 761 (13.11.52) ; 58 planches
  • Album : no 5, Les Voleurs du Marsupilami, 1954
  • Résumé : Le marsupilami déprime dans le zoo auquel il a été confié. Il disparaît du jour au lendemain, manifestement un enlèvement. Spirou et Fantasio se lancent à la poursuite des ravisseurs. Ils suivent une piste qui les amène dans la ville de Magnana à l'étranger. Ils y retrouvent le ravisseur, le footballeur Valentin, qui les informe avoir vendu le marsupilami à un cirque.
    Afin de pouvoir approcher le marsupilami, la nouvelle attraction du cirque Zabaglione, ils se font engager d'abord comme hommes à tout faire puis, grâce à une pilule du comte de Champignac, comme artistes. Ils reprennent finalement possession de l'animal enlevé.

Spirou et la Turbotraction[modifier | modifier le code]

  • Prépublication : no 764 (04.12.52) à 787 (14.05.53) ; 43 planches
  • Album : no 6, La Corne de rhinocéros, 1955
  • N.B. : Première partie de l'aventure nommée communément La Corne de rhinocéros ; voir sous-chapitre suivant.

La Corne de rhinocéros[modifier | modifier le code]

  • Prépublication : no 788 (21.05.53) à 797 (23.07.53) ; 18 planches
  • Album : no 6, La Corne de rhinocéros, 1955
  • Résumé : Fantasio emmène Spirou pour un reportage de nuit dans un grand magasin. Ils y rencontrent le pilote Roulebille, la journaliste Seccotine ainsi que deux gangsters. Roulebille leur confie une enveloppe contenant des plans et ils fuient. Ils se rendent à l'endroit indiqué pour rencontrer Martin, un autre pilote, et lui remettre l'enveloppe mais ce dernier s'est rendu en Afrique.
    Spirou et Fantasio arrivent en Afrique du Nord et se rendent compte rapidement qu'ils sont suivis, par les deux bandits du grand magasin. Seccotine les a rejoints. Ils continuent à chercher Martin, qu'ils trouvent finalement, mais blessé. Celui-ci leur indique qu'il a remis le complément des plans à un chef d'une tribu autochtone. Spirou et Fantasio se rendent à son village et le chef leur apprend qu'il a caché les microfilms dans... la corne d'un rhinocéros!... mais lequel? Spirou et Fantasio retrouvent les documents tant recherchés et reçoivent comme gratification une Turbo.
  • N.B. : Voir également sous-chapitre précédent.

Le Dictateur et le Champignon[modifier | modifier le code]

  • Coauteur(s) : scénario de départ de Maurice Rosy, remanié par Franquin
  • Prépublication : no 801 (20.08.53) à 838 (06.05.54) ; 60 planches
  • Album : no 7, Le Dictateur et le Champignon, 1956
  • Résumé : Spirou et Fantasio se rendent à Champignac où ils sont accueillis par le comte qui leur montre sa nouvelle invention élaborée à base de champignons : un gaz qui fait fondre les métaux. Le marsupilami s'empare de l'instrument et va semer la panique en ville...
    Spirou et Fantasio ont décidé de ramener le marsupilami en Amérique du Sud. Arrivés en Palombie, le nouveau chef de l'état les convoque à son palais : il s'agit du cousin de Fantasio, Zantafio, qui les engage à devenir des cadres de son armée. Après un aller retour en prison pour avoir refusé, Spirou et Fantasio lui font croire qu'ils adhèrent à ses idées de conquête mais, en fait, ils vont déstabiliser le dictateur grâce au métomol, le gaz qui fait fondre les métaux, avec l'aide de Seccotine. Après que Zantafio ait pris la fuite, Spirou et Fantasio ramènent le marsupilami dans la jungle, mais il s'est attaché à eux...

La Mauvaise Tête[modifier | modifier le code]

  • Prépublication : no 840 (20.05.54) à 869 (09.12.54) ; 53 planches
  • Album : no 8, La Mauvaise Tête, 1957
  • Résumé : Fantasio est de mauvaise humeur car il ne retrouve pas des photos passeport de lui. Dans la soirée, les quiproquos contre lui s'additionnent : un joaillier cambriolé l'identifie comme étant son voleur, puis Spirou le voit en direct à la télévision dérober un masque égyptien en or. Le lendemain, Fantasio clame son innocence à Spirou et à la police, puis il prend la fuite. Spirou découvre chez le voisin de Fantasio du matériel étrange ainsi qu'un buste de Fantasio et surprend de curieux personnages. Il en déduit surtout que ces derniers ont fabriqué un masque à l'effigie de Fantasio pour commettre les vols du jour précédent.
    Fantasio réapparaît, puis la police se lance à sa poursuite pendant que lui et Spirou pourchassent les vrais voleurs. À cet effet, Fantasio se fait même passer pour un coureur cycliste dans une course. Spirou découvre que le vrai responsable est Zantafio, le cousin de Fantasio, et que le masque égyptien de grande valeur a été caché à un endroit particulièrement subtil...

Le Repaire de la murène[modifier | modifier le code]

  • Prépublication : no 871 (23.12.54) à 904 (11.08.55) ; 60 planches
  • Album : no 9, Le Repaire de la murène, 1957
  • Résumé : Spirou et Fantasio passent des vacances à Champignac quand ils apprennent qu'un prix sera attribué au chercheur qui permettra de plonger à 200 mètres de profondeur. Le comte de Champignac se fait une piqûre de X4 pour résoudre le problème. Les trois amis s'inscrivent au concours. Les problèmes et incidents étranges commencent alors...
    Finalement, la construction de prototypes de sous-marins individuels peut être achevée, ainsi que leur test, et la mise au point d'un nouveau mélange gazeux pour la plongée en eaux profondes donne satisfaction. Spirou et Fantasio aperçoivent cependant une autre machine sous les eaux...
    Ils rencontrent le créateur du prix, l'armateur Hamadryas, qui les informe que le but est d'atteindre une épave lui appartenant, gisant à 200 mètres. Les tests continuent et Spirou atteint l'épave et y pénètre. Des bandits l'attendent et lui explique que ce repaire sert au trafic de drogue. Le marsupilami sauve Spirou. Le chef des bandits, John Hélena, est arrêté. Hamadryas révèle à celui-ci que l'épave renferme une fortune en lingots d'or et l'associe à son objectif de les récupérer. La police intervient à la dernière minute grâce à Spirou et Fantasio.

La Quick super[modifier | modifier le code]

  • Prépublication : no 907 (01.09.55) à 915 (27.10.55) ; 16 planches
  • Album : no 10, Les Pirates du silence, 1958
  • Résumé : Fantasio dispose d'une voiture américaine pour la tester et faire un compte-rendu pour le journal Moustique. Il y a en ce moment en ville de nombreux vols de voitures de ce type et Spirou et Fantasio vont y être mêlés malgré eux. Alors qu'ils font pourtant attention, leur américaine disparaît sous leurs yeux. Les responsables seront des têtes connues de nos héros...

Les Pirates du silence[modifier | modifier le code]

  • Coauteur(s) : Scénario de Maurice Rosy, décors de Will
  • Prépublication : no 916 (03.11.55) à 940 (19.04.56) ; 44 planches
  • Album : no 10, Les Pirates du silence, 1958
  • Résumé : Alors que Fantasio est en train d'informer Spirou qu'il est envoyé à Incognito-City pour réaliser un reportage sur cette ville discrète qui accueille les plus grandes stars et leur promet la tranquillité, le marsupilami, qui devrait se trouver à Champignac, arrive dans leur jardin, exténué.
    Spirou et Fantasio arrivent à Incognito-City, après quelques premiers incidents. Avant de commencer le reportage au moyen, notamment, d'une caméra miniaturisée, ils vont ramener une éprouvette à son propriétaire rencontré à l'aller. Ils y aperçoivent également d'autres personnages douteux...
    Subrepticement, ils découvrent que le marsupilami a, tel un mainate, la capacité de répéter des phrases courtes.
    Fantasio, mais aussi le comte de Champignac, a été enlevé et, grâce au marsupilami, Spirou peut les retrouver. Il s'avère qu'ils interviennent en plein dans la préparation d'un braquage de grande envergure dans Incognito-City au moyen d'un gaz soporifique inventé par le comte. Les trois amis déjouent le complot.

Le Gorille a bonne mine[modifier | modifier le code]

  • Prépublication : no 944 (17.05.56) à 966 (18.10.56) ; 40 planches
  • Album : no 11, Le Gorille a bonne mine, 1959
  • Résumé : Spirou et Fantasio partent en Afrique pour un reportage sur les gorilles. Arrivés à une étape intermédiaire, presque toutes les personnes présentes, aventuriers, mineurs, chef africain, leur déconseillent d'aller plus loin. L'expédition à travers brousse et jungle est néanmoins entamée, mais des incidents étranges surviennent. Ils arrivent enfin où les gorilles vivent et peuvent commencer le travail de reportage. Ils tombent sur une mine désaffectée et comprennent qu'un trafic d'or a été mis en place, plus pour longtemps...
  • N.B. : Le Congo n'est pas nommé dans l'histoire, mais il figure très nettement sur la porte du véhicule de Spirou et Fantasio.

Le Nid des Marsupilamis[modifier | modifier le code]

  • Prépublication : no 969 (08.11.56) à 991 (11.04.57) ; 40 planches
  • Album : no 12, Le Nid des Marsupilamis, 1960
  • Résumé : Spirou et Fantasio vont assister à une conférence de Seccotine sur les marsupilamis. Le film va tout présenter sur leur mode de vie, comment ils se nourrissent, se défendent, rencontrent un compagnon ou une compagne, fondent une famille, dans les jungles de l'Amérique du Sud.

Le Voyageur du Mésozoïque[modifier | modifier le code]

  • Prépublication : no 992 (18.04.57) à 1018 (17.10.57) ; 47 planches
  • Album : no 13, Le Voyageur du Mésozoïque, 1960
  • Résumé : En pleine zone glaciaire, le comte de Champignac fait une découverte miraculeuse et la ramène en Europe. Il s'agit d'un œuf de dinosaure conservé depuis plus de 60 millions d'années, de l'ère du Mésozoïque. Comme il pense qu'il est possible de le faire éclore et venir à la vie, Champignac a invité de grands savants pour le seconder.
    Le dinosaure naît et un accident lui fait ingurgiter un extrait de champignon qui accélère le processus de vieillissement. Le lendemain, le dinosaure est adulte. Les incidents vont ainsi se succéder avec, notamment, la virée en ville du dinosaure et l'intervention de l'armée. Puis les choses rentreront dans l'ordre, touristique…

Le Homard[modifier | modifier le code]

  • Prépublication : no 1004 (11.07.57) ; 2 planches
  • Album : Péchés de jeunesse no 2 Radar le robot, 1976
  • Résumé : Un gag sur les coups de soleil.

Vacances sans histoires[modifier | modifier le code]

  • Prépublication : no 1023 (21.11.57) à 1033 (30.01.58) ; 19 planches
  • Album : no 11, Le Gorille a bonne mine, 1959
  • Résumé : Quelques jours de vacances pour Spirou et Fantasio, avec leur très belle Turbotraction... Un émir amoureux des belles voitures - propriétaire d'une Turbotraction également - mais extrêmement maladroit se trompe d'automobile, prend celle de Spirou et Fantasio et la détruit totalement. Pour se faire pardonner, il offre à nos héros la nouvelle Turbot 2, et accepte en échange la guimbarde pleine de gadgets que Fantasio avait acquise dans l'entre-temps.

La Foire aux gangsters[modifier | modifier le code]

  • Coauteur(s) : Décors de Jidéhem
  • Prépublication : no 1034 (06.02.58) à 1045 (24.04.58) ; 21 planches
  • Album : no 12, Le Nid des Marsupilamis, 1960
  • Résumé : Un asiatique entre chez Spirou et, sans crier gare, l'envoie valser dans les airs au moyen d'une clef de judo. Après l'arrivée de Fantasio, le japonais leur explique qu'il les sollicite pour devenir des gardes du corps de l'enfant d'un richissime américain et, comme ils acceptent, qu'il va les former à l'art martial du judo. L'enfant est enlevé : Spirou et Fantasio vont résoudre le cas, délivrer l'enfant et découvrir qu'il s'agissait d'une affaire plus subtile que prévu…
  • N.B. : Gaston Lagaffe apparaît dans cette histoire.

Le Prisonnier du Bouddha[modifier | modifier le code]

  • Coauteur(s) : Scénario de Greg (sur une idée de Franquin), décors de Jidéhem
  • Prépublication : no 1048 (15.05.58) à 1082 (08.01.59) ; 61 planches
  • Album : no 14, Le Prisonnier du Bouddha, 1960
  • Résumé : Spirou et Fantasio arrivent à Champignac, observent de curieux phénomènes dans le parc du château et sont accueillis par le comte de manière assez distante. Cela cache en fait la présence secrète d'un chercheur au nom russe, Nicolas Inovskyev, inventeur d'un appareil aux fonctions aussi multiples qu'impressionnantes, le G.A.G. Des incidents révèlent ensuite la présence d'agents étrangers ainsi que l'emprisonnement en Asie de l'autre coïnventeur du G.A.G., l'américain Harold W. Longplaying.
    Spirou et Fantasio, ainsi que le comte et Inovskyev, partent à Hoïnk-Oïnk pour aller délivrer le savant retenu dans un pays voisin. La mission n'est pas de tout repos et ils arrivent finalement dans la vallée des sept bouddhas où se trouve Longplaying. Grâce au G.A.G., mais aussi à beaucoup de chance, ils parviennent à délivrer le prisonnier, non sans provoquer quelques dégâts sur leur chemin.
  • N.B. : Deux agents manifestement anglais, à moustaches et dégaine de jumeaux, constituent un sympathique hommage aux Dupondt de Hergé.

Spirou et les hommes-bulles[modifier | modifier le code]

  • Coauteur(s) : collaboration de Jean Roba au dessin
  • Prépublication : Dans Le Parisien Libéré, fin des années 1950 ; pas de publication dans Le Journal de Spirou ; 20 planches correspondant à 30 pages
  • Album : no 17, Spirou et les hommes-bulles, 1964
  • Résumé : Le bandit John Hélena dit la Murène s'évade. À Champignac, Spirou, Fantasio et le comte de Champignac en prennent connaissance en évoquant l'or qui subsiste encore dans l'épave du cargo Le Discret, un souvenir de leurs aventures passées (cf. Le Repaire de la murène). Ils apprennent également qu'un sous-marin individuel a été dérobé. Afin de contrer Héléna, ils se rendent au bord de la mer où d'autres sous-marins viennent d'être fabriqués. Ils y sont accueillis par un richissime, monsieur d'Oups.
    Spirou et Fantasio entreprennent des surveillances à proximité du Discret et observent de bizarres évènements sous l'eau, comme l'apparition d'une vache. À terre, Héléna est retrouvé et mentionne que "les hommes-bulles attaquent". L'or est aussi récupéré.
    Spirou replonge avec le sous-marin et est attaqué par des bulles sous-marines. Puis il découvre un repaire à terre et est assommé. Il se réveille en présence de d'Oups, sous les eaux, où une ville secrète a été construite. Nos amis s'engagent à garder le secret.
  • N.B. : L'alcoolique notoire de Champignac, Dupilon, se retrouve comme par magie à 700 km de Champignac, témoin de l'évasion de Héléna.

Les Petits Formats[modifier | modifier le code]

  • Coauteur(s) : Collaboration de Jean Roba au dessin
  • Prépublication : Dans Le Parisien Libéré, fin des années 1950, puis dans le Spirou : no 1272 (30.08.62) à 1302 (28.03.63) ; 30 planches
  • Album : no 17, Spirou et les hommes-bulles, 1964
  • Résumé : À Champignac, Fantasio disparaît après avoir amené des photos à développer. Spirou retrouve une petite statuette de son ami et, en raison du réalisme incroyable de l'objet, croit que son ami a été miniaturisé. Dans les affaires de Fantasio, il trouve les coordonnées d'un spécialiste des jivaros réducteurs de têtes vivant à Champignac que Fantasio comptait interviewer pour un reportage. Chez cet explorateur, Spirou découvre des objets miniaturisés et est persuadé d'avoir découvert le coupable. Il s'avère par la suite que le responsable des miniaturisations est le photographe du village, inventeur d'une nouvelle technique de photographie en trois dimensions, mais qui rend les personnes photographiées amnésiques. On retrouve bientôt Fantasio dans une ville voisine et il est guéri.

Tembo Tabou[modifier | modifier le code]

  • Coauteur(s) : scénario de Greg, collaboration de Jean Roba au dessin
  • Prépublication : Dans Le Parisien Libéré, 1959, puis dans Spirou : no 1721 (08.04.71) à 1723 (22.04.71) ; 30 planches
  • Album : no 24, Tembo Tabou, 1974 ; l'album est complété avec l'histoire La Cage (Spirou No 1420) ainsi qu'une huitaine de gags du marsupilami
  • Résumé : Spirou et Fantasio se trouvent en Afrique pour un reportage, pendant lequel celui-là croit voir des éléphants rouge vif. Ensuite ils sont effectivement confrontés à un éléphant de couleur rouge, mais il s'agit de peinture. Ils décident d'enquêter sur ce mystère et sont bientôt accueillis par une tribu de pygmées, lesquels leur révèlent qu'ils ont un tribut à payer aux "seigneurs". Il s'avère que des bandits profitent des faiblesses des autochtones pour leur soutirer leur or, situation que Spirou et Fantasio vont rapidement régler.
  • N.B. : Ni Spirou ni Fantasio ne font référence au fait qu'ils ont déjà rencontré dans leur vie des tribus pygmées. Noter qu'il y a une seule case dans toute l'histoire qui présente deux personnages féminins, des matrones, outre les deux plantes carnivores nommées Carmen et Béatrice, sinon c'est une aventure « 100 % mâles » !

La Peur au bout du fil[modifier | modifier le code]

  • Coauteur(s) : Scénario de Greg, décors de Jidéhem
  • Prépublication : no 1086 (05.02.59) à 1092 (19.03.59) ; 13 planches
  • Album : no 13, Le Voyageur du Mésozoïque, 1960
  • Résumé : Le comte de Champignac, tout en appelant Spirou pour lui annoncer une bonne nouvelle concernant la formule X4, ingurgite par erreur un résidu néfaste : son comportement devient extrêmement étrange. Spirou et Fantasio partent le secourir. Dans sa folie, Champignac ourdit des actes quasi terroristes dans sa petite ville…

Z comme Zorglub[modifier | modifier le code]

  • Coauteur(s) : Scénario de Franquin et Greg, décors de Jidéhem
  • Prépublication : no 1096 (16.04.59) à 1136 (21.01.60) ; 61 planches
  • Album : no 15, Z comme Zorglub, 1961
  • Résumé : Fantasio voit son comportement changer pendant quelques heures après avoir utilisé un appareil électrique : il apprend que c'est un nommé Zorglub qui démontrer sa puissance scientifique. Puis c'est au tour de Spirou d'être influencé par une onde. Le comte de Champignac leur vient en aide et il s'avère qu'il connaît l'instigateur de ces changements. Zorglub rend visite à Champignac et se fait mettre à la porte. Zorglub continue ensuite à sévir dans les parages afin de décider le comte à se joindre à sa croisade. Fantasio est enlevé et programmé pour devenir un zorglhomme, une personne qui perd tout libre arbitre. Spirou et le comte partent pour le libérer et le rejoignent dans un petit village qui été "zorglhommisé". Ils délivrent tout le monde et Zorglub reconnaît ses erreurs après avoir lancé sa dernière œuvre, de la publicité sur la lune.

L'Ombre du Z[modifier | modifier le code]

  • Coauteur(s) : Scénario de Greg, décors de Jidéhem
  • Prépublication : no 1140 (18.02.60) à 1183 (15.12.60) ; 60 planches
  • Album : no 16, L'Ombre du Z, 1962
  • Résumé : Spirou, Fantasio et le comte de Champignac reviennent de Zorgland à bord d'une Zorglumobile. À Champignac, pendant leur absence, une grande partie de la population a été paralysée au moyen de la zorglonde : ils vont résoudre ce problème en capturant le zorglhomme responsable et en soignant les personnes immobilisées.
    Les mois passent puis Zorglub fait sa réapparition à Champignac. Il apprend à ses adversaires qu'une de ses bases existe encore. Après son départ, Spirou, Fantasio et le comte peuvent suivre à la trace Zorglub qui rejoint sa dernière base en Palombie. Zorglub finance ses actions en utilisant la zorglonde sur les populations autochtones. Parmi ses cadres figure Zantafio qui détourne à son profit les capacités technologiques de son chef. Spirou, Fantasio et le comte vainquent Zorglub et Zantafio, lequel a encore le temps d'utiliser une nouvelle arme sur son chef, et libèrent tous les zorglhommes.

QRN sur Bretzelburg[modifier | modifier le code]

  • Coauteur(s) : Scénario de Greg.
  • Prépublication : Sous le titre originel QRM sur Bretzelburg, no 1205 (18.05.61) à 1237 (28.12.61) et no 1304 (11.04.63) à 1340 (19.12.63) ; 65 planches
  • Album : no 18, QRN sur Bretzelburg, 1966
  • Résumé : Fantasio a une nouvelle passion, les radios, et le marsupilami en avale un exemplaire miniaturisé qui provoque ensuite des interférences auprès d'un radio-amateur voisin. Celui-ci, Marcelin Switch, les informe qu'un de ses contacts, le roi de Bretzelburg, est en danger. Un quiproquo fait que Fantasio est enlevé par des agents de ce petit pays.
    Au Bretzelburg, le roi Ladislas est faible et le général Schmetterling en profite pour diriger d'une main de fer le pays.
    Spirou et Switch arrivent dans le royaume et entreprennent tour pour délivrer Fantasio. Le marsupilami s'enfuit de l'hôpital où il était soigné et traverse l'Europe pour rejoindre et aider ses maîtres. Malgré la très grande pauvreté du pays, Schmetterling pousse le roi à s'armer contre le pays voisin, menaçant, dirigé par le prince Farfalla et lui fait signer des contrats à cet effet. Fantasio s'échappe de la forteresse où il était retenu et lui et Spirou découvrent le complot : Schmetterling et Farfalla ne sont qu'une seule et même personne qui s'occupe à piller les deux états, Bretzelburg et Maquebasta. Tout rentre dans l'ordre et la princesse présidente du Maquebasta et le roi du Bretzelburg se rapprochent dans une future union maritale.
  • N.B. : Deux agents bretzelburgois, à moustaches et dégaine de jumeaux, constituent un sympathique hommage aux Dupondt de Hergé. Noter que tant Schmetterling que Farfalla signifient "papillon" en français (les méchants de cette histoire sont d'ailleurs des Français).

Bravo les Brothers[modifier | modifier le code]

  • Prépublication : no 1435 (14.10.65) à 1455 (03.03.66) ; 22 planches
  • Album : no 19, Panade à Champignac, 1969
  • Résumé : Au Journal de Spirou, Gaston Lagaffe offre à Fantasio trois singes savants sortis d'un cirque. Les catastrophes vont se succéder dans les bureaux. Un curieux petit homme fait une apparition rapide : c'est l'ancien dresseur des singes. Spirou et Fantasio décident de rendre les animaux à cet homme.
  • N.B. : Gaston Lagaffe apparaît dans cette histoire.

Panade à Champignac[modifier | modifier le code]

  • Coauteur(s) : Participation de Peyo et Gos au scénario, décors de Jidéhem
  • Prépublication : no 1539 (12.10.67) à 1556 (08.02.68) ; 37 planches
  • Album : no 19, Panade à Champignac, 1969
  • Résumé : Fantasio doit prendre des vacances car son travail au Journal de Spirou - et surtout la présence de Gaston Lagaffe - l'exténue. Spirou et lui vont à Champignac. Arrivés, ils apprennent que le comte de Champignac se consacre à la guérison de Zorglub après le choc qu'il a subi sous le coup d'une de ses armes : il est retombé en enfance et a 8 mois mentalement. Spirou et Fantasio décident d'aider leur vieil ami. Les incidents vont se succéder, notamment à cause de la présence d'un ancien zorglhomme qui veut délivrer son ancien chef : enlèvement, courses poursuite, zorglonde qui paralyse tout le monde… Grâce au comte, tout revient dans l'ordre.

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Assouline : « Tintin diffuse de l’idéologie », Le Soir, consulté le 15 octobre 2013.