Le Repaire de la murène

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Repaire de la murène
39e histoire de la série Spirou et Fantasio
Auteur Franquin
Genre(s) Franco-Belge
Aventure

Personnages principaux Spirou
Fantasio
Spip

Éditeur Dupuis
Première publication 1954
ISBN 2-8001-0011-7
Nb. de pages 61

Prépublication Spirou
Albums de la série Spirou et Fantasio
Précédent La Mauvaise Tête Les Pirates du silence Suivant

Le Repaire de la murène est la trente-neuvième histoire de la série Spirou et Fantasio d'André Franquin. Elle est publiée pour la première fois dans Spirou du no 871 au no 904.

Univers[modifier | modifier le code]

Synopsis[modifier | modifier le code]

Jacques-Yves Cousteau et son livre Le Monde du silence ont inspiré Franquin pour cette aventure sous-marine.

Le Comte de Champignac annonce à Spirou et Fantasio qu'il vient d'inventer un produit, le X4, décuplant les facultés intellectuelles du cerveau. Il leur demande de lui poser un défi, Spirou pense alors à un concours dans le journal: construire un scaphandre capable de descendre à plus de 200 mètres de profondeur tout en laissant une totale liberté de mouvement au scaphandrier. Le Comte accepte, et après s'être fait une piqûre, il met au point rapidement le scaphandre en question, ainsi qu'un petit sous-marin monoplace, sorte de moto sous-marine. Seulement leur construction est marquée par de nombreux attentats...

En arrivant dans le sud, ils rencontrent Xénophon Hamadryas, l'organisateur qui leur apprend qu'ils sont désormais les seuls concurrents, les autres ayant été victimes d'attaques également. Il leur demande donc de descendre jusqu'à l'épave du "Discret", un de ses anciens cargos, perdu en mer près de là, conduit par le capitaine John Héléna, un de ses amis les plus chers. En y descendant, Spirou découvre une cachette dans l'épave alimentée par des générateurs d'oxygène placée au sommet du Cap Rose, au pied duquel gît l'épave. Héléna, bien vivant, s'y livre à un trafic de stupéfiants, mais avec l'aide du Marsupilami, qui se révèle être amphibie, il met en échec le pirate.

Plus tard, Hamadryas va voir Héléna en prison et lui apprend dans sa cellule qu'une grande réserve d'or est cachée dans le cargo, et qu'il a besoin du sous-marin du Comte pour le remonter. Hamadryas est en fait un ancien baron de la pègre ruiné dont Héléna était le complice, et il lui demande de se taire en échange d'une promesse d'évasion future. Or, Spirou a demandé à la police de placer des micros dans la cellule, ce qui fait que lorsque Hamadryas essaye de s'emparer de force du sous-marin la police intervient et l'arrête à son tour.

La Murène, le surnom de John Héléna.

Personnages[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

Publication[modifier | modifier le code]

Revues[modifier | modifier le code]

  • Publié pour la première fois dans le journal de Spirou du no 871 au no 904.

Album[modifier | modifier le code]

Traductions[modifier | modifier le code]

Adaptations[modifier | modifier le code]

Cet album fut adapté en 1959 en conte audio, sous forme d'un livre-disque édité par Adès dans sa collection "Le petit ménestrel", puis réédité en 1983 pour les 45 ans de Spirou. Ce sont Yvan Delporte et André Franquin eux-mêmes qui adaptèrent cet album, sous la réalisation de Claude Séjade, avec les voix de Jean Bolo (Champignac), Gérard Dournel (Héléna), Michel Gonzalès (Spirou), Gaëtan Jor (Hamadryas), Roger Trécan (Marco) et Pierre Vernier (Fantasio). Bruitages : Joël Noël. Musiques de Vincent Vial et Henri Seroka qui interprète également la chanson du générique "Une aventure de Spirou".

Notes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]