Luna fatale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Luna fatale
104e histoire de la série Spirou et Fantasio
Scénario Tome
Dessin Janry
Couleurs Stuf
Assistant Dan Verlinden
Genre(s) Franco-Belge
Aventure

Personnages principaux Spirou
Fantasio
Spip

Éditeur Dupuis
Première publication 1995
ISBN 2-8001-2139-4
Nb. de pages 44

Prépublication Spirou
Albums de la série Spirou et Fantasio
Précédent Le Rayon noir Machine qui rêve Suivant

Luna fatale est la cent-quatrième histoire de la série Spirou et Fantasio de Tome et Janry. Elle est publiée pour la première fois dans Spirou du no 2971 au no 2991.

Univers[modifier | modifier le code]

Synopsis[modifier | modifier le code]

Don Vito Cortizone, redevenu parrain de la mafia new-yorkaise, est confronté à un problème inattendu : la femme qui dirige les triades chinoises, Soupir-de-Jade, semble avoir trouvé un philtre d'amour qui rend tous les mafiosi amoureux d'elle. C'est pourquoi il recherche un célibataire capable de résister à l'amour pour découvrir le secret du philtre et pense ainsi à Spirou.

Peu de temps après, Spirou, Fantasio et Spip sont drogués et enlevés par Luna, la fille de Cortizone, et d'autres femmes travaillant pour la mafia au cours d'une exposition photographique de Fantasio visant à récolter des fonds humanitaires. Spirou se retrouve contraint de partir à la recherche du philtre d'amour en un temps limité car un collier explosif est placé autour du cou de Fantasio.

Mis en danger, Spirou est sauvé in extremis par Luna, qui n'approuve pas toujours les méthodes de son père et qui éprouve des sentiments pour le héros. Quant à Fantasio, il parvient à berner Raulo, le mafiosi qui le surveille et endosse ses vêtements avant d'être repris, de même que Luna et Spirou. Spirou n'a pas cédé au philtre de Soupir-de-Jade, comprenant que les lunettes noires fabriquées à Hong Kong que portent la mafia italienne ont été truquées par les triades chinoises, donnant une image attirante de Soupir-de-Jade.

Spirou, Fantasio et Luna sont amenés sur le toit d'un immeuble pour être jetés de là-haut. Par chance, Cortizone passe en dessous avec un petit dirigeable sur lequel les trois sautent et s'accrochent. Le collier de Fantasio est désactivé de justesse grâce à Spip qui avait récupéré la broche arrachée précédemment à Luna avant le saut, contenant le double de celle-ci.

Cependant, un dernier coup de théâtre entraîne l'arrestation de Cortizone: le ballon dirigeable est troué par les feux d'artifice des triades et s'écrase juste devant le commissariat de la police, ayant justement prévu une opération pour interpeller Vito.

Mais Luna parvient à s'échapper, en saluant une dernière fois Spirou.

Divers[modifier | modifier le code]

Une rumeur voulait que Luna meurt à la fin de l'album tuée par Soupir-de-Jade laissant un Spirou versant une larme pour créer une ambiguïté au sujet de ses sentiments pour le personnage mais l'idée aurait été abandonnée par les auteurs car jugée trop triste et non adaptée à l'esprit des aventures de Spirou et Fantasio. Le personnage a été réutilisé dans Spirou et Fantasio (série télévisée d'animation) mais est devenu actrice de cinéma s'appelant réellement Luna Fatale et non plus ayant ce sobriquet comme surnom.

Personnages[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

Publication[modifier | modifier le code]

Revues[modifier | modifier le code]

  • Publié pour la première fois dans le journal de Spirou du no 2971 au no 2991.

Album[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]