Samson et Dalila

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Samson et Dalila (homonymie), Samson (homonymie) et Dalila.
Samson et Dalila
Gerard van Honthorst, 1615

Samson et Dalila est un opéra français composé par Camille Saint-Saëns sur un livret de Ferdinand Lemaire. La première (en allemand et sur l'initiative de Liszt) a eu lieu au théâtre de la Cour grand-ducale de Weimar, le 2 décembre 1877[1] sous la direction d'Eduard Lassen.

Basé sur l'épisode biblique de la séduction de Samson par Dalila[2], c'est le seul opéra de Saint-Saëns actuellement inscrit au répertoire[réf. nécessaire]. Des scènes étrangères le donnent régulièrement, notamment le Metropolitan Opera de New York.

Rôles[modifier | modifier le code]

  • Dalila (mezzo-soprano)
  • Samson (ténor)
  • Le Grand-Prêtre de Dagon (baryton)
  • Abimélech, satrape de Gaza (basse)
  • Un messager philistin (ténor)
  • Un vieillard hébreu (basse)
  • Premier Philistin (ténor)
  • Deuxième Philistin (basse)

Discographie sélective[modifier | modifier le code]

CD :

DVD :

Autres Premières[modifier | modifier le code]

Représentation de Samson et Dalila par H. Lombard à Agen

Autres[modifier | modifier le code]

  • Le groupe de rock britannique Muse s'est inspiré de cet opéra pour la chanson I Belong to You/Mon cœur s'ouvre à ta voix de l'album The Resistance. On peut y entendre « Ah! Réponds à ma tendresse, verse-moi l'ivresse », extrait de cet opéra (Acte II Scène 3).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c François-René Tranchefort, L'Opéra, Éditions du Seuil,‎ 1983, 634 p. (ISBN 2-02-006574-6), p. 285
  2. Jg 16,4-31
  3. Marc Honegger, Dictionnaire de la musique : Tome 2, Les Hommes et leurs œuvres. L-Z, Bordas,‎ 1979, 1232 p. (ISBN 2-04-010726-6), p. 973