Jean-Alexandre Talazac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean-Alexandre Talazac

Jean-Alexandre Talazac, né à Bordeaux le 16 mai 1853 et mort à Chatou le 26 décembre 1896, est un ténor français, qui a surtout chanté la musique française du XIXe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Paul Talazac, douanier, et de Marthe Donat[1], il est remarqué pour sa voix. Après une formation au Conservatoire de Bordeaux[2], il est lauréat au concours d'admission du Conservatoire de Paris et fait ses débuts au Théâtre-Lyrique en 1877. Il entre en 1878 à l'Opéra-Comique et crée Hoffmann, qui sera son grand rôle, dans Les Contes d'Hoffmann de Jacques Offenbach. Il fait entrer dans la troupe de l'Opéra-Comique son compatriote et ami d'enfance Arthur Cobalet[2], avec lequel il chantera régulièrement.

Participation aux premières[modifier | modifier le code]

Il crée les rôles de :

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Il chante aussi sur les scènes internationales et se produit en 1889 au Royal Opera House de Londres pour jouer Alfredo dans La Traviata, Faust dans le Faust de Gounod, et Nadir dans Les Pêcheurs de perles. Il chante également à l'Opéra de Monte-Carlo, au théâtre de La Monnaie de Bruxelles[3] et au Teatro Nacional de São Carlos de Lisbonne.

Son répertoire[modifier | modifier le code]

Outre les rôles cités ci-dessus, il interprète aussi les rôles de :

Sa famille[modifier | modifier le code]

Il se marie en 1880 avec la soprano Hélène Fauvelle, qui arrête alors sa carrière et se consacre aux trois filles issues de son union, dont Marthe, et Odette, épouse du joaillier Georges Aucoc, qui après une carrière de chanteuse se tournera vers le théâtre et deviendra actrice de cinéma.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Son arbre généalogique
  2. a et b Notice nécrologique sur Arthur Cobalet in Gil Blas, quotidien, Paris, 22/05/1901
  3. Lettre d'Alexandre Talazac

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]