Joseph Joachim Raff

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Joseph Joachim.

Joseph Joachim Raff

alt=Description de l'image Jjraffportrait.jpg.
Naissance 27 mai 1822
Lachen, Drapeau de la Suisse Suisse
Décès 24 juin 1882 (à 60 ans)
Francfort-sur-le-Main, Drapeau de l'Empire allemand Empire allemand
Activité principale Compositeur

Joseph Joachim Raff est un compositeur germano-suisse, né le 27 mai 1822 à Lachen en Suisse et décédé le 24 juin 1882 à Francfort-sur-le-Main, en Allemagne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfant d'un père allemand originaire du Wurtemberg et émigré en Suisse et d'une mère suisse originaire de Schwytz, il devient instituteur dès 1840.

Devenu ami du Maître de Chapelle de Zurich Franz Abt, il décide de devenir compositeur en autodidacte et envoie ses premières pièces pour piano à Felix Mendelssohn qui les recommande vivement à son éditeur en 1843. En 1845, Raff fait la connaissance de Franz Liszt qui l'invite en Allemagne. Il devient son secrétaire particulier de 1850 à 1856. C'est également à cette période qu'il devient l'ami de Hans von Bülow qui deviendra l'un des chefs d'orchestre les plus renommés de son temps.

Après cette date, il donne des leçons de piano et d'harmonie afin de gagner sa vie. En 1877, nommé premier directeur du Hochsches Konservatorium de Francfort-sur-le-Main, il donne des cours de composition à Edward MacDowell notamment.

Sa Symphonie nº 1 obtient le premier prix de la Wiener Gesellschaft der Musikfreunde, devançant les symphonies de compositeurs réputés tels que Carl Reinecke ou Robert Volkmann.

Œuvres principales[modifier | modifier le code]

Symphonies[modifier | modifier le code]

  • Symphonie nº 1 «An das Vaterland», op. 96 (1861)
  • Symphonie nº 2, op. 140 (1866)
  • Symphonie nº 3 «Im Walde», op. 153 (1869)
  • Symphonie nº 4, op. 167 (1871)
  • Symphonie nº 5 «Lenore», op. 177 (1872)
  • Symphonie nº 6, op. 189 (1873)
  • Symphonie nº 7 «In den Alpen», op. 201 (1875)
  • Symphonie nº 8 «Frühlingsklänge», op. 205 (1876)
  • Symphonie nº 9 «Im Sommer», op. 208 (1878)
  • Symphonie nº 10 «Zur Herbstzeit», op. 213 (1879)
  • Symphonie nº 11 «Der Winter», op. 214 (1876)

Suites pour orchestre[modifier | modifier le code]

  • Suite nº 1, op. 101 (1863)
  • Suite nº 2 «In ungarischer Weise», op. 194 (1874)
  • Suite «Italian», WoO.36 (1871)
  • Suite «Aus Thüringen» (1877)

Autres œuvres orchestrales[modifier | modifier le code]

  • Ouverture « Ein feste Burg ist unser Gott », op. 127 (1854)
  • Ouverture du Jubilé, op. 103 (1864)
  • Ouverture « Fest », op. 117 (1864)
  • Ouverture de concert, op. 123 (1862)
  • Festmarch, op. 139 (1867)
  • Rapsodie pour orchestre « Abends », op. 163b (1874)
  • Sinfonietta pour instruments à vent, op. 188 (1873)
  • Musique de scène pour « Bernhard von Weimar », WoO.17 (1854)
  • Orchestration de la Chaconne de la Partita nº 2 pour violon de Bach, WoO.40 (1873)
  • Arrangement de la Suite anglaise de Bach, WoO.42 (1874)
  • Élégie pour orchestre, WoO49 (1879)
  • Prélude orchestral à « la Tempête » de Shakespeare, WoO50 (1879)
  • Prélude orchestral à « Macbeth » de Shakespeare, WoO51 (1879)
  • Prélude orchestral à « Roméo et Juliette » de Shakespeare, WoO52 (1879)
  • Prélude orchestral à « Othello » de Shakespeare, WoO53 (1879)
  • Grande fugue pour orchestre, WoO.57 (1882)

Concertos[modifier | modifier le code]

  • Konzerstück « Ode au printemps », op. 76 (1857)
  • Cavatine pour violon et orchestre, op. 85 (1859)
  • Concerto pour violon nº 1, op.161 (1871)
  • Concerto pour piano op.185 (1873)
  • Concerto pour violoncelle nº 1, op.193 (1874)
  • Suite für Klavier und Orchester Es-Dur op.200 (1875)
  • Concerto pour violon nº 2, op.206 (1877)
  • Concerto pour violoncelle nº 2, WoO 45 (1876)

Opéras[modifier | modifier le code]

  • Dame Kobold, d'après un livret en 3 actes de Paul Reber d'après Calderon, op.154 (1869)
  • König Alfred, d'après un livret en 4 actes de Gotthold Logau, WoO 14 (1848-50)
  • Samson, d'après un livret en 5 actes de Joachim Raff, WoO 21 (1853-57, révisé en 1865)
  • La Parole, d'après un livret en 3 actes de Joachim Raff, WoO 30 (1868)
  • Benedetto Marcello, d'après un livret en 3 actes de Joachim Raff, WoO47 (1877-78)
  • Die Eifersüchtigen, d'après un livret en 3 actes de Joachim Raff, WoO 55 (1881-82)

Liens externes[modifier | modifier le code]