Opéra de Monte-Carlo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'opéra de Monte-Carlo ou Salle Garnier est une salle de spectacle attenante au Casino de Monte-Carlo dans le quartier Monte-Carlo à Monaco. Le nouveau casino et l'opéra ont été conçu par l'architecte Charles Garnier sous l'impulsion de Marie Blanc (veuve de François Blanc) et fut inauguré le par un spectacle de Sarah Bernhardt.

Historique[modifier | modifier le code]

L'intérieur de l’opéra vers 1878-1879.

La construction de l'opéra se fit en un temps record de huit mois, nécessitant néanmoins la fermeture provisoire du casino pendant la durée des travaux.

Le bâtiment, cachant mal son âge, doit fermer en l'an 2000. De grands travaux de restauration sont entrepris à partir de 2003 pour un coût total de vingt-six millions d'euros. L'opéra a été entièrement rénové et rendu au public lors de sa réouverture par le Prince Albert II de Monaco, le mercredi .

Après cinq ans de silence, la première représentation est consacrée à l'ouvrage le Voyage à Reims de Gioachino Rossini, donné le samedi suivant 19 novembre 2005, jour de l'intronisation du successeur de Rainier III.

Maitres-décorateurs[modifier | modifier le code]

De nombreux artistes du XXe siècle ont occasionnellement créé des décors pour l'Opéra de Monte-Carlo.

Les maîtres décorateurs attitrés de cette scène qui a vu se produire tant d'artistes reconnus, ont été tout d'abord le maître italien Visconti, jusqu'en 1937, puis le peintre français L.L. Charles Roux, qui a signé un nombre considérable de scénographies jusqu'à sa retraite en 1962.

Parmi les artistes contemporains qui ont contribué à la renommée de la salle dessinée par Charles Garnier, on peut citer Léon Barsacq, Pablo Picasso (L'Amour sorcier), Léon Zack (Stenka Razine), Yves Brayer (Aïda) , Paul Roux (L'Amour des trois oranges et Sardanapale).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :