Déjanire (opéra)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Déjanire (homonymie).

Déjanire est une tragédie lyrique en 4 actes de Camille Saint-Saëns sur un livret de Louis Gallet et Camille Saint-Saëns, créée le 14 mars 1911 au théâtre de Monte-Carlo.

Camille Saint-Saëns aux arènes de Béziers en 1898

Saint-Saëns avait auparavant composé une musique de scène sur la tragédie Déjanire de Louis Gallet, créée le 28 août 1898, reprise le lendemain, aux Théâtre des Arènes[1], à Béziers. L'œuvre fut jouée sous la direction de l'auteur. Afin d'honorer une commande de l'opéra de Monte-Carlo, Saint-Saëns transforma lui-même le livret de la tragédie en drame lyrique puis en composa la musique, en réutilisant celle de la musique de scène. Reprise à l'Odéon en novembre 1898[2], également aux Théâtre des Arènes en 1899, puis Théâtre du Capitole, à Toulouse, le 29 mars 1902.

La première à l'Opéra de Paris eut lieu la même année que la création de Monte-Carlo, le 22 novembre 1911.

Rôles[modifier | modifier le code]

Livret[modifier | modifier le code]

Le livret a été écrit d'après Les Trachiniennes de Sophocle et Hercule sur l'Oéta de Sénèque (attribué à).

Références[modifier | modifier le code]

  1. Déjanire au Théâtre des Arènes : Ressources iconographique sur Gallica.
  2. Le Moniteur des Théâtres, hebdo. n° 39 du 20 novembre 1898 (Chronique en Une d'Henri Piquet) ; L'Éclair n° 745 du 14 novembre 1898 citant les termes élogieux d'Henri Fourquier et Alfred Bruneau parus dans Le Figaro et de M. Fourcaud dans Le Gaulois. Cf. L'Éclair en ligne.