Plesiosauria

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les plésiosauriens étaient des reptiles vivant au mésozoïque. Ce groupe inclut les plésiosaures et les pliosaures. Ils apparurent au milieu du trias et proliférèrent durant le jurassique jusqu'à l'extinction massive qui survint à la fin du crétacé. Certains considèrent le groupe des nothosaures (groupe de reptile semi aquatique du Trias) comme l'ancêtre de ces deux groupes.

Description[modifier | modifier le code]

Les plésiosauriens possédaient un corps large et une queue relativement courte. Ils tenaient de leurs ancêtres quatre membres qui avaient évolué en nageoires. Les plésiosauriens étaient eux-mêmes issus des nothosaures qui ressemblaient davantage aux crocodiles. La plupart des plésiosauriens se distinguaient par la taille de leur cou et de leur tête.

Histoire de leur découverte[modifier | modifier le code]

Mary Anning (1799 - 1847) est devenue célèbre par sa découverte de plesiosaures à Lyme Regis dans le Dorset au Royaume-Uni. Elle a découvert le premier fossile de plésiosaure (Plesiosaurus dolichodeirus), qui est devenu le 'fossile type'. Cette région de Grande-Bretagne est maintenant un site du Patrimoine mondial de l'UNESCO (voir le Littoral du Dorset et de l'est du Devon).

Comportement[modifier | modifier le code]

Peinture d'un plésiosaure sur la terre ferme, par Heinrich Harder

Les Plesiosaures ont été découverts avec des fossiles de belemnoideas (proche des seiches actuelle), et d'ammonites dans leurs estomacs. Leurs mâchoires étaient suffisamment puissantes pour percer la coquille de leur proie. Les poissons osseux (Osteichthyes), commençait à se répandre au Jurassique, et étaient aussi des proies.

Une autre curiosité est la présence de quatre nageoires. Aucun animal moderne ne possède une telle caractéristique. Tandis que les pliosauroidea (e.g. Liopleurodon) devaient être des nageurs rapides, les espèces à long cou étaient plus adaptées à la manœuvrabilité qu'à la vitesse.

Taxonomie[modifier | modifier le code]

La classification des plésiosauriens a varié dans le temps; la suivante présente une des versions actuelles (principalement celle d'O'Keefe de 2001)

Pistosaurus, un plesiosaure primitif
Kronosaurus, un pliosaure
Thalassomedon, un elasmosauride
Dolichorhynchops, un polycotylide

Découverte récente[modifier | modifier le code]

En 2002, le "Monstre d'Aramberri" est apparu dans la presse. Découvert en 1982 dans le village d'Aramberri, dans l'État mexicain de Nuevo León, il fut originellement considéré comme un dinosaure. Le spécimen est en réalité un très grand plesiosauroidea, atteignant 15 m de long. Les médias ont publié une taille exagérée avec une longueur de 25 m et un poids de 150 000 kg, ce qui en aurait fait le plus grand prédateur de tous les temps. Cette erreur fut reprise dans le documentaire de la BBC Sur la terre des dinosaures, qui l'a aussi prématurément considéré comme un Liopleurodon ferox.

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • T. Lingham-Soliar, 1995: in Phil. Trans. Roy. Soc. Lond. 347: 155-180
  • D.Cicimurri et M. Everhart, 2001: in Trans. Kansas. Acad. Sci. 104: 129-143
  • F. R. O'Keefe, 2001: A cladistic analysis and taxonomic revision of the Plesiosauria (Reptilia: Sauropterygia); Acta Zool. Fennica 213: 1-63
  • T. White, 1935: in Occasional Papers Boston Soc. Nat. Hist. 8: 219-228
  • O. Hampe, 1992: Courier Forsch.-Inst. Senckenberg 145: 1-32
  • R. Ellis, 2003: Sea Dragons' (Kansas University Press)
  • 1997: in Reports of the National Center for Science Education, 17.3 (May/June 1997) p. 16–28.
  • M.J. Everhart, 2005. "Where the Elasmosaurs roamed," Chapter 7 in "Oceans of Kansas: A Natural History of the Western Interior Sea," Indiana University Press, Bloomington, 322 p.
  • M.J. Everhart, 2005. "Gastroliths associated with plesiosaur remains in the Sharon Springs Member (Late Cretaceous) of the Pierre Shale, Western Kansas" (on-line, updated from article in Kansas Acad. Sci. Trans. 103(1-2):58-69)

Compléments[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]