Styxosaurus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Styxosaurus est un genre de Plesiosauroidea (un plésiosaurien au long cou) de la famille des Elasmosauridae. Styxosaurus a vécu durant le Crétacé supérieur, au Santonien et au Campanien entre -85 et -70 millions d'années environ.

Les genres proches Thalassonomosaurus et Thalassiosaurus lui sont aussi associés.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Styxosaurus est nommé d'après la légendaire rivière Styx, un fleuve des enfers grecs. La partie "saurus" provient du grec sauros (σαυρος), avec pour sens "lézard" ou "reptile".

Taxonomie[modifier | modifier le code]

Styxosaurus est étroitement lié à Elasmosaurus platyurus, qui a été trouvé dans le Kansas en 1867. Le premier Styxosaurus à être décrit est initialement appelé Cimoliasaurus snowii par Samuel Wendell Williston en 1890. L'échantillon (KUVP 1301) comprenait un crâne complet et plus de 20 vertèbres cervicales qui ont été retrouvés près de Hell Creek dans le Comté de Logan au Kansas par le juge E.P. West. Le nom a été plus tard changé pour Elasmosaurus snowii par Williston en 1906, puis en Styxosaurus snowii par Welles en 1943. Le nom du genre est inventé par Samuel Paul Welles en 1943.

Description et alimentation[modifier | modifier le code]

Styxosaurus mesurait environ 11 à 12 mètres, avec environ la moitié de sa longueur due au cou. Ses dents étaient coniques, conçues pour son régime alimentaire carnivore. Comme la plupart des autres plésiosaures, il devait se nourrir de bélemnites, de calmars et de poissons (Gillicus, etc.).

Styxosaurus snowii[modifier | modifier le code]

Anciennement Alzadasaurus pembertonii, Cimoliosaurus snowii ou Elasmosaurus snowii. Le spécimen holotype de Styxosaurus snowii (KUVP 1301) décrit par S.W. Williston en 1890 comprenait un crâne complet et 20 vertèbres. Un autre spécimen plus complet (long de 11 m) a été découvert près d'Iona (Dakota du Sud) en 1945. Ce spécimen a été décrit à l'origine et nommé Alzadasaurus pembertoni par Welles et Bump en 1949 et est resté ainsi jusqu'à ce que Carpenter le nomme également Styxosaurus snowii en 1999[1]. Sa cavité thoracique contenait environ 250 gastrolithes. Si la plupart des prédateurs ne peuvent pas utiliser les gastrolithes pour le polissage des aliments, presque tous les spécimens d'Elasmosauridae complets en incluent. Le poids des gastrolithes dans les spécimens d'Elasmosauridae est toujours bien inférieur à 1 % de la masse estimée pour l'animal vivant.

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Welles, 1943 : Elasmosaurid Plesiosaurs with description of new material from California and Colorado. Memoirs of the University of California, vol. 13, n. 3, p. 125-215.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Carpenter, K. 1999. Revision of North American elasmosaurs from the Cretaceous of the western interior. Paludicola 2(2):148-173.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]