Osteichthyes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En classification classique, la super-classe des Ostéichthyens (du grec osteon, os et ichthys, poisson), ou poissons osseux, regroupe les poissons qui possèdent un squelette osseux.

Pour la définition phylogénétique de ce groupe, voir la page Euteleostomi.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Vertébrés poïkilothermes, les Osteichthyes sont gonochoriques. Ils se caractérisent par un endosquelette osseux et un épiderme en écailles osseuses. Leurs os endochondral et lépidotriches sont sur leurs nageoires. Ils possèdent des mâchoires composées d'os gingivaux : dentaire, prémaxillaire, et maxillaire. Les dents sont fermement implantées sur les os gingivaux.

Leurs fentes branchiales sont recouvertes par un opercule et des arcs branchiaux articulés sur une même pièce osseuse.

Ils possèdent une vessie gazeuse (ou vessie natatoire) qui modifie la densité de leurs corps. Cela permet de pouvoir naviguer dans les hauteurs d'eau plus facilement.

Systématique[modifier | modifier le code]

Liste des classes[modifier | modifier le code]

super-classe Osteichthyes

Les Ostéichthyens contiennent la classe des Actinoptérygiens, qui regroupe l'immense majorité des espèces de poissons. Elle contient en particulier la grande majorité des poissons ayant un intérêt économique pour l'homme (pêche, aquaculture, aquariophilie), mais pas les raies et requins. En classification phylogénétique la classe inclut les tétrapodes, et donc notamment les mammifères.

Phylogénie[modifier | modifier le code]

Par rapport au groupe parent, l'innovation la plus notable est l'ossification avec la présence de deux types d'os d'origines différentes :

  • l'os enchondral qui remplace au cours du développement les pièces cartilagineuses du squelette interne.
  • l'os dermique qui donne les os de la boîte crânienne et les ceintures scapulaires.

On observe aussi la présence de sacs aériens connectés au tube digestif qui donneront les poumons des vertébrés terrestres et les vessies natatoires des Actinoptérygiens. Ces sacs aériens sont soupçonnés chez certains Gnathostomes fossiles. Les tentatives d'émancipation du milieu aquatique seraient alors apparues dans ce clade.



Place des poissons osseux[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :