Guerre des os

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Guerre des os est le nom donnée à la rivalité qui opposa de nombreux paléontologistes en Amérique durant les années 1870. Cette guerre trouva son point d'orgue avec la rivalité entre Edward Drinker Cope, de l’université de Pennsylvanie, et Othniel Charles Marsh, de Yale. Ces deux hommes firent passer leur rivalité outrancière à la face du monde avant l'intérêt de la science, jusqu'à détruire les fossiles à peine découverts de l'un d'eux!

Edward Drinker Cope
Othniel Charles Marsh

Les prémisses de la guerre[modifier | modifier le code]

Les années 1870 sont marquées par de grandes découvertes d’ossements de dinosaures. La course pour trouver de nouvelles espèces de dinosaures est lancée. Au centre de cette guerre des os, Cope et Marsh, deux paléontologistes, autrefois amis, mais désormais entrés dans une lutte à celui qui découvrira le plus de dinosaures. La guerre entre les deux hommes commence en 1870, quand Cope invite Marsh à venir voir le plésiosaure qu'il a reconstitué et qu'il a appelé Elasmosaurus (« le reptile à plaques »). Mais Marsh, en voyant le squelette, fait remarquer à Cope que celui-ci a placé la tête au bout de la queue. Cope ne digère pas ce coup dur. Pendant ce temps, une grande quantité d'os est trouvée dans l'ouest américain. Un berger a même construit une hutte avec les ossements d'un grand dinosaure. En 1877, Arthur Lakes, un instituteur passionné, découvre près de Morrison dans le Colorado, des os immenses qu'il décide d'envoyer à Marsh. Dans le même temps, un autre instituteur, O.W.Lucas, fait une découverte semblable à Cañon City, au sud de Morrison. Il envoie sa découverte à Cope. La guerre est alors déclarée.

La guerre proprement dite[modifier | modifier le code]

Marsh, en découvrant le Stégosaurus, mais aussi un autre géant, qu’il appelle Titanosaurus, prend de l'avance sur Cope. Mais celui-ci lui fait remarquer que le nom de Titanosaurus est déjà pris, aussi Marsh est obligé de renommer sa bête Atlantosaurus. Les hommes de Marsh, conduits par Arthur Lakes, découvrent un véritable cimetière de dinosaures à Como bluff, Wyoming (où fut trouvé le Stégosaurus). Le site regorge tellement de dinosaures que Marsh décide de garder le site secret, n’hésitant pas à prétendre qu’il va dans l’Oregon pour tromper Cope. Mais celui-ci ne se laisse pas berner, et ses hommes arrivent à Como bluff déguisés. Mais ils se font chasser par les hommes de Marsh. Malgré les conditions difficiles, dont des tempêtes et une invasion de lézards, l’équipe de Marsh fait d'incroyables découvertes, parmi lesquelles les ossements de l’Apatosaurus et du Diplodocus, deux géants de la préhistoire. Les hommes de Cope, pour se venger, n’hésitent pas à détruire les os que Marsh a mis au jour. Certains hommes de Cope finissent par se joindre à Marsh. La guerre prend fin à la mort de Cope en 1897.

À eux deux, Cope et Marsh ont rajouté 125 nouvelles espèces de dinosaures à la liste de ceux découverts en Amérique du Nord. Au final, c’est Marsh qui remporte la guerre des os, avec à son actif plus de 80 espèces nouvelles. La collection de Cope se trouve aujourd’hui au muséum d’histoire naturelle de New York, celle de Marsh au muséum d’histoire naturelle de Peabody, à l’université Yale.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  • Magazine Dinosaures, sur les traces des géants de la préhistoire, n° 3 et 4.

Articles connexes[modifier | modifier le code]