Néoptolème

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Néoptolème (homonymie) et Pyrrhus.
Priam tué par Néoptolème, amphore attique à figures noires de la classe de Cambridge 49, v. 520-510 av. J.-C., musée du Louvre

Dans la mythologie grecque, Néoptolème (en grec ancien Νεοπτόλεμος / Neoptólemos, « jeune guerrier »), également appelé Pyrrhus (Πύρρος / Púrrhos, « le roux »), est un héros grec.

Mythe[modifier | modifier le code]

Fils d'Achille et de Déidamie (fille du roi Lycomède), il est élevé par ce dernier sur l'île de Skyros et, selon les Chants cypriens, nommé d'abord Pyrrhus, en référence aux cheveux roux hérités de son père. Son nom de Néoptolème est en fait dû à Phénix.

Peu après la mort de son père, il est amené par Ulysse à Troie : une prophétie d'Hélénos prédit que la cité ne tombera que devant un descendant d'Éaque. Il fait partie des guerriers enfermés dans le cheval de Troie, et fait preuve d'une grande cruauté dans le pillage de la ville : il tue le vieux Priam dans le temple de Zeus, jette Astyanax, fils d'Hector, par-dessus les remparts, et sacrifie Polyxène sur le bûcher funéraire de son père.

Il rentre ensuite en Phthie où, selon Homère (Odyssée, IV, 5-6) il épouse Hermione, fille de Ménélas et d'Hélène, qui lui avait été promise pendant le siège de Troie. Selon d'autres traditions, il obtient comme part de son butin Andromaque et Astyanax (ce qui constitue l'intrigue de la tragédie d'Euripide Andromaque), ou encore Andromaque et Hélénos. Suivant une prophétie de ce dernier, il fonde une colonie en Épire, et se mariant à Andromaque, il en a trois fils (Molossos, Piélos et Pergamos), donnant ainsi naissance à la lignée des rois épirotes (voir Éacides). Il revient ensuite en Phthie, remet sur le trône son grand-père, Pélée, qui avait été évincé par Acaste, puis épouse Hermione.

Les traditions divergent encore au sujet de sa mort. Selon les uns, il est assassiné par Oreste, amant d'Hermione, selon d'autres, par les habitants de Delphes, où il allait piller le temple d'Apollon pour venger son père.

Il fait l'objet d'un culte héroïque à Delphes. Olympias, et par conséquent Alexandre le Grand, ainsi que Pyrrhus Ier, membres de la famille royale d'Épire s'affirment les descendants de Néoptolème, ainsi que les Attalides, qui ont comme ancêtre Pergamos, un de ses fils.

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :