Politès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dans la mythologie grecque, Politès (en grec ancien Πολίτης / Polítês) est un prince troyen, fils de Priam.

Selon Hygin, il participe aux jeux funéraires en l’honneur de Pâris[1]. Il apparaît dans le Catalogue des Troyens donné dans l’Iliade. Il participe à la guerre de Troie au cours de laquelle il sauve son frère Déiphobe et tue Échios. À la fin de l’Iliade il est l’un des neuf fils de Priam toujours vivants. Il ne meurt qu'au cours du sac de Troie, par un coup de la lance de Néoptolème.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Celui-ci était supposé mort après avoir été abandonné à sa naissance à cause de prophéties annonçant qu’il causerait la perte de Troie. Il survécut et à l’âge adulte il fut reconnu, selon les versions au cours de ces mêmes jeux ou par sa sœur Cassandre, et « réintégré » dans la famille royale.

Sources[modifier | modifier le code]