Chryséis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chrysès offrant à Agamemnon une rançon pour Chryséis, cratère apulien à figures rouges du Peintre d'Athènes 1714, v. 360350 av. J.-C., musée du Louvre
Claude Gellée, circa 1644.- Grèce, Ulysse rend Chryséis à son père Chrysès, personnages du premier plan, musée du Louvre.

Chryséis (en grec ancien Χρυσηΐς / Khrusêîs) est une jeune captive mysienne originaire de Chrysè, ville de Mysie. Fille de Chrysès, prêtre d'Apollon, après qu'on eut tué son époux Epistrophos, elle fut prise comme captive par les Grecs partis pour Troie pendant leurs raids d'approvisionnement, lorsqu'ils pillèrent Thèbe sous le Placos. Lors du partage, elle échoit à Agamemnon.

« Chryséis » signifie simplement « fille de Chrysès » ; quelques auteurs tardifs la nomment Astynomé (Ἀστυνόμη / Astunnómê, « la protectrice de la ville »)[1].

Mythe[modifier | modifier le code]

Une légende grecque tardive, relatée par Hygin, raconte qu'elle eut un fils d'Agamemnon, lui-même dénommé Chrysès.

Sources[modifier | modifier le code]

Note[modifier | modifier le code]

  1. Scholie sur l'Iliade (I, 392) ; Hésychios d'Alexandrie, Lexique ; Jean Malalas, Chronographia (100) ; Eustathios de Thessalonique, Commentaire sur l'Iliade (I, 123, 9).