Antiloque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Antiloque, amphore à col du Peintre de Tithon, v. 470 av. J.-C.

Dans la mythologie grecque, Antiloque (en grec ancien Ἀντίλοχος / Antílokhos) est le fils aîné du roi de Pylos Nestor et d'Anaxibie (ou Eurydice), frère notamment de Thrasymédès et de Pisistrate.

Il est un des prétendants d'Hélène, et prend part à la guerre de Troie avec son père et son frère. Il compte parmi les bons guerriers, et fait sept victimes dans le camp troyen. Ami intime d'Achille, c'est lui qui lui apporte la nouvelle de la mort de Patrocle. Il participe aux jeux funèbres en l'honneur de Patrocle et remporte la course de chars devant Ménélas[1]. Celui-ci pourtant proteste, car Antiloque a triché selon les conseils de son père ; il présente alors ses excuses et lui remet le premier prix. Il participe également à la course à pied, où il termine dernier. Durant la prise de Troie, Antiloque est tué par Memnon alors qu'il protège son père. Il est ensuite inhumé auprès d'Achille et de Patrocle à l'Île Blanche.

Sources[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Chant XXIII de l'Iliade

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :