Chrysothémis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dans la mythologie grecque, Chrysothémis est la sœur d'Électre, d'Iphigénie et d'Oreste, et la fille d'Agamemnon et de Clytemnestre.

Elle est notamment mise en scène dans la tragédie de Sophocle : à la différence de sa sœur et de son frère Oreste, elle ne souhaite pas la mort de leur mère. Au contraire, elle tente même de réconcilier mère et fille.

Dans les œuvres de Sophocle, il y a une opposition récurrente entre les deux sœurs Électre/Chrysothémis, comme Antigone/Ismène. Si Électre et Antigone représentent la liberté et le primat de l'individu sur la société, en revanche Chrysothémis et Ismène représentent le respect de l'autorité. Elles ne désobéissent pas à la loi de la cité et se soumettent au fatum. Contrairement aux héroïnes tragiques, elles s'effacent et ne défient pas le destin.

L'écrivain et poète autrichien Hugo von Hofmannsthal a repris la figure de Chrysothémis dans son Elektra, initialement écrite pour la scène lyrique, mais parfois reprise au théâtre sans la musique de Richard Strauss pour laquelle le texte a été conçu.