Leland Sklar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Modèle:Infobox muisique (artiste)

Leland Sklar, né le 28 mai 1947, est un bassiste, compositeur et chanteur américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né dans le Wisconsin, Sklar emménage en Californie du Sud dès son plus jeune âge. Il débute le piano dès l'âge de cinq ans et s'y perfectionne jusqu'à l'adolescence, avant de commencer à apprendre la basse. Déterminé à faire de la musique son métier, il entreprend des études musicales à l'Université d'État de Californie à Northridge. Il y rencontre James Taylor, qui l'invite à jouer avec lui et à participer à des enregistrements.

C'est à la fin des années 1960 que la carrière de Sklar va débuter. Dès les années 1970, il entre en contact et travaille avec des musiciens tels que le batteur Russ Kunkel, le guitariste Danny Kortchmar et le claviériste Craig Doerge avec lesquels il forme un groupe The Section.

Il a depuis participé à de très nombreux enregistrements d'albums en studio avec des artistes comme ERA, Rita Coolidge, Reba McEntire, Yumi Matsutoya, Suzy Bogguss, Véronique Sanson, France Gall, Clint Black, Carole Bayer Sager, Kim Carnes, David Cassidy, Phil Collins, Billy Cobham etc. Il a, par ailleurs, joué avec des groupes comme The Doors, America.

Il a joué avec le groupe Barefoot Servants, composé de Ben Schultz (guitare, mandoline et Slide), Jon Butcher (Vocals et guitares) et Ray Brinker (batterie et percussions).

Sklar a d'ailleurs été le bassiste du groupe Toto, remplaçant momentanément Mike Porcaro, malade. Il a été en tournée avec le groupe jusqu'en fin 2007. Il a participé au concert du Zénith de Paris en mars 2007, où a été enregistré le quatrième album live du groupe, Falling in Between Live.

Il a également accompagné le groupe ERA, lors de leurs concert live a Moscow en 2012.

Il est reconnaissable à sa grande barbe blanche et est surnommé "Father Time"[1].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. webzinemaker.com

Sur les autres projets Wikimedia :