Bronson Arroyo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Bronson Arroyo Baseball pictogram.svg
Bronson Arroyo 2011.jpg
Diamondbacks de l'Arizona
Lanceur partant
Frappeur droitier  Lanceur droitier
Premier match
12 juin 2000
Statistiques de joueur (2000-2013)
Victoires-défaites 138-127
Moyenne de points mérités 4,19
Retraits sur des prises 1479
Équipes

Bronson Anthony Arroyo (né le 24 février 1977 à Key West, Floride, États-Unis) est un lanceur droitier des Diamondbacks de l'Arizona de la Ligue majeure de baseball.

Champion de la Série mondiale 2004 avec les Red Sox de Boston, Bronson Arroyo évolue par la suite de 2006 à 2013 pour les Reds de Cincinnati, avec qui il honore une sélection au match des étoiles en 2006 et reçoit un Gant doré pour son excellence en défensive en 2010.

Il est également musicien.

Carrière[modifier | modifier le code]

Pirates de Pittsburgh[modifier | modifier le code]

Bronson Arroyo est drafté le 1er juin 1995 par les Pirates de Pittsburgh où il débute en Ligue majeure le 12 juin 2000.

Red Sox de Boston[modifier | modifier le code]

Mis en ballotage par les Pirates, il est recruté par les Red Sox de Boston le 4 février 2000.

Il participe aux séries éliminatoires trois saisons consécutives et fait partie de la formation des Red Sox championne de la Série mondiale 2004.

Reds de Cincinnati[modifier | modifier le code]

Arroyo est échangé aux Reds de Cincinnati le 20 mars 2006 contre Wily Mo Peña. Il honore sa première sélection au match des étoiles en juillet 2006.

Il prolonge son contrat chez les Reds en février 2007, s'engageant pour trois saisons, plus une en option, contre 33,07 millions de dollars[1].

Il connaît des saisons de 15 victoires en 2008 et 2009.

Avec un sommet personnel de 17 gains, contre 10 revers, il aide les Reds à conquérir en 2010 le titre de la section Centrale de la Ligue nationale. Après la saison, il reçoit le Gant doré comme meilleur joueur défensif de la Nationale à la position de lanceur[2]. Il s'agit d'une première pour lui.

Il connaît une mauvaise saison 2011 avec 9 gains, 12 revers, et une moyenne de points mérités de 5,07 en 32 départs et 199 manches lancées. Il est le lanceur de la Ligue nationale qui accorde le plus grand nombre de points mérités (112) et celui de touts les majeures qui donne le plus de coups de circuit (46) à l'adversaire.

Arroyo enchaîne deux saisons gagnantes chez les Reds, au cours desquelles il lance chaque fois 202 manches par saison en 32 départs. En 2012, il remporte 12 victoires contre 10 défaites et affiche une moyenne de points mérités de 3,74. En 2013, sa 8e année chez les Reds et la dernière de son contrat, il gagne 14 matchs et en perd 12 avec une moyenne de 3,79.

Les Reds ne font pas de nouvelle offre à Arroyo après la saison 2013, alors qu'il s'apprête à entrer le marché des agents libres[3].

Diamondbacks de l'Arizona[modifier | modifier le code]

En février 2014, Arroyo, 37 ans, signe un contrat de 23,5 millions de dollars pour deux saisons avec les Diamondbacks de l'Arizona[4].

Opinion sur le dopage[modifier | modifier le code]

Dans une entrevue[5] accordée au USA Today en août 2009, Bronson Arroyo a admis avoir consommé de l'androstenedione de 1998 à 2004, soit jusqu'au moment où la substance a été interdite par les Ligues majeures de baseball. Il affirmait aussi croire faire partie des 104 athlètes ayant échoué les contrôles anti-dopage pratiqués en 2003 et dont les résultats sont depuis tenu secrets, malgré plusieurs cas avérés (Alex Rodriguez) ou soupçonnés (Sammy Sosa, David Ortiz, Manny Ramirez) révélés par la presse.

Arroyo indiquait également dans l'interview qu'il prenait de 10 à 12 produits (vitamines, suppléments, etc.) par jour, et jusqu'à 16 les jours de matchs, dont plusieurs n'ont jamais été autorisés par le baseball majeur. Le lanceur admet qu'il risque volontairement de violer l'actuelle politique anti-drogue des Ligues majeures et pourrait dans le futur échouer un contrôle anti-dopage. Arroyo déclare également, au sujet des risques encourus : «Ce pourrait être dangereux, mais la conduite en état d'ébriété l'est également. Et combien d'entre nous le fait au moins une fois par an ? À peu près tout le monde.»

À la suite de la publication de l'article, le baseball majeur a indiqué qu'il prévoyait une rencontre avec Branson Arroyo afin de l'« éduquer » sur les dangers des suppléments et autres substances non-approuvées par le circuit[6].

Carrière musicale[modifier | modifier le code]

Bronson Arroyo en concert en janvier 2008

Bronson Arroyo est chanteur et guitariste. Il sort son premier album, Covering the Bases, en 2005. Il comprend des reprises d'Alice in Chains, Stone Temple Pilots et Foo Fighters et une chanson à la gloire des Red Sox sur lequel Johnny Damon, Lenny DiNardo et Kevin Youkilis accompagnent Arroyo.

Bronson fait une apparition sur le titre Since You figurant sur l'album Wake de Chad Perrone.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de lanceur en saison régulière[7]
Saison Équipe G GS CG SHO V D SV IP SO ERA
2000 Pittsburgh 20 12 0 0 2 6 0 6.41 71.2 50
2001 Pittsburgh 24 13 1 0 5 7 0 5.09 88.1 39
2002 Pittsburgh 9 4 0 0 2 1 0 4.00 27.0 22
2003 Boston 6 0 0 0 0 0 1 2.08 17.1 14
2004 Boston 32 29 0 0 10 9 0 4.03 178.2 142
2005 Boston 35 32 0 0 14 10 0 4.52 205.1 100
2006 Cincinnati 35 35 3 1 14 11 0 3.29 240.2 184
2007 Cincinnati 34 34 1 0 9 15 0 4.23 210.2 156
2008 Cincinnati 34 34 1 0 15 11 0 4.77 200.0 163
2009 Cincinnati 33 33 3 2 15 13 0 3.84 220.1 127
2010 Cincinnati 33 33 2 0 17 10 0 3.88 215.2 121
Totaux 295 259 11 3 103 93 1 1675.2 1118 4,19
Statistiques de lanceur en séries éliminatoires[7]
Saison Équipe G GS CG SHO V D SV IP SO ERA
2003 Boston 3 0 0 0 0 0 0 3.1 5 2,70
2004 Boston 6 2 0 0 0 0 0 12.2 14 7,81
2005 Boston 1 0 0 0 0 0 0 1.0 1 18,00
2010 Cincinnati 1 1 0 0 0 0 0 5.1 2 1,69
Totaux 11 3 0 0 0 0 0 22.1 22 6,04

Note : G = Matches joués ; GS = Matches comme lanceur partant ; CG = Matches complets ; SHO = Blanchissages ;
V = Victoires ; D = Défaites ; SV = Sauvetages ; IP = Manches lancées ; SO = Retraits sur des prises ; ERA = Moyenne de points mérités.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Reds, Arroyo agree on extension », le 8 février 2007, sur le site officiel des Cincinnati Reds.
  2. (en) Three Reds take NL Gold Glove honors, Bailey Stephens / MLB.com, 10 novembre 2010.
  3. (en) Qualifying offer winners, losers, Ken Rosenthal, Fox Sports, 5 novembre 2013.
  4. (en) D-backs reach two-year contract with Arroyo, Steve Gilbert / MLB.com, 7 février 2014.
  5. (en) Reds' Arroyo is gambling on supplements despite the risk, USA Today, 13 août 2009.
  6. (en) Arroyo: No meeting scheduled with MLB, Mark Sheldon / MLB.com, 13 août 2009.
  7. a et b (en) Statistiques de Bronson Arroyo en Ligue majeure sur baseball-reference.com

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :