Reba McEntire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir McEntire.

Reba McEntire

Description de cette image, également commentée ci-après

Reba McEntire en avril 2010

Informations générales
Nom de naissance Reba Nell McEntire
Naissance 28 mars 1955 (59 ans)
McAlester (Oklahoma, États-Unis)
Activité principale Chanteuse, auteur-compositeur-interprète, actrice, productrice
Genre musical Country, pop
Années actives 1975 - actuellement
Labels Mercury
MCA Nashville
Starstruck
Valory
Site officiel www.reba.com

Reba McEntire est une chanteuse, actrice et productrice américaine née le 28 mars 1955 à McAlester, dans l'Oklahoma (États-Unis). Elle est principalement connue dans le monde de la musique country depuis le début des années 1980, avec plus de 20 albums studio sortis tous classés dans les premières places des charts américains.

Pour avoir vendu plus de 41 000 000 d'albums dans son pays[1], elle est classée comme étant la 7e plus grande vendeuse de disque féminine d' États-Unis[2], et est souvent surnommée "la Reine de la country"[3],[4].

Biographie[modifier | modifier le code]

Reba McEntire est née le 28 mars 1955 non loin de Kiowa, en Oklahoma, ses parents sont Jacqueline Smith et Clark Vincent McEntire[5]. Son grand-père était champion de rodéo et son père a été champion mondial de rodéo à 3 reprises (en 1957, 1958 et 1961).

Quant à sa mère, elle souhaitait devenir chanteuse de country, mais décida finalement de ne pas poursuivre cette idée et est devenue professeur. Toutefois, c'est la mère de Reba qui lui apprit à chanter dès son plus jeune âge[6].

Élevée dans l'univers de la country, elle décida de monter un groupe, les Singing McEntires, formé d'elle-même, de son frère, Pake, et de sa petite sœur Susie. Le groupe chanta de bar en bar et enregistra la chanson The Ballad of John McEntire. Lancé par un petit label, la chanson réussit à se vendre à 1 000 exemplaires[5].

En 1974, Reba entra à l'Université d'État de l'Oklahoma afin de devenir enseignante. Durant sa scolarité, elle continua de chanter, malgré le temps que lui prenait ses études. En 1976, elle fut invitée à chanter l'hymne national au rodéo d'une ville d'Oklahoma. C'est à ce moment-là que Red Steagall l'entendit chanter et que sa carrière commença.

Carrière musicale[modifier | modifier le code]

Des débuts peu convainquants[modifier | modifier le code]

Reba McEntire part de sa ville natale, accompagnée de Red Steagall, décidé à aider la chanteuse à lancer sa carrière. Ils partent donc à Nashville, dans le Tennessee où McEntire marqua le début de sa carrière en signant chez Mercury Records en 1975. Elle lance alors son premier album en 1977 suivis de 5 autres sous le label, le tout avant 1983.

Lancé en 1976, son premier single, I Don't Want to Be a One Night Stand, ne rencontra pas le succès attendu par la maison de disques et ne se positionna qu'en 88e position du Billboard country music chart en mai. McEntire, peu découragée par le "flop" du single, continua à préparer son prochain titre, intitulé (There's Nothing Like The Love) Between a Woman and Man. Comme le précédent single, la chanson ne rencontra pas de succès, se positionnant seulement à la 86e position du country chart en mars 1977.

La même année, McEntire retourne alors en studio et lance son troisième single en avril, Glad I Just Waited for You qui, à son tour, se positionne en fin de liste des charts en août 1977. Le même mois, son label, Mercury Records, lança son album Reba McEntire, qui ne parvint pas à se faire une place dans les charts[5].

Reba retourne ensuite en studio et prépare son second album qui verra le jour en 1979. Intitulé Out Of A Dream, il contient Sweet Dreams, une reprise de Patsy Cline, qui permet à McEntire de décrocher la 19e position du Billboard country music chart en novembre 1979. En 1980, son single You Lift Me Up (To Heaven) atteint le Top 10 du chart pour la première fois[7].

Son troisième album studio, Feel The Fire, lancé en octobre 1980, fit naître 2 singles qui se positionnèrent dans le Top 20 des country charts américains la même année.

Reba McEntire à Washington, D.C. (2005).

Le quatrième album de la chanteuse Heart To Heart rencontre un succès modéré et se positionne à la 42e position du Billboard Top Country Albums. Le premier single issu de l'album, Today All Over Again, gagna le Top 5 du country chart et le second single, I'm Not That Lonely Yet se positionna en 3e place, devenant le plus gros succès de McEntire jusqu'ici. Bien que ce 4e opus soit celui qui a rencontré le plus de succès parmi les 4 premiers albums de la chanteuse, celui-ci généra de critiques négatives.

La chanteuse lance alors son 5e disque, Unlimited, en juin 1982. Parmi ce nouvel opus, les singles Can't Even Get the Blues et You're the First Time I've Thought About Leaving se positionnent en tête du country chart américain en 1983.

Son 6e album, Behind The Scenes est lancé l'année suivante. Il a été bien accueilli par les critiques, générant des remarques favorables. En 1983, McEntire quitta Mercury Records critiquant le style de production du label.

Un succès inattendu[modifier | modifier le code]

Prenant conscience du potentiel qu'elle possède, Reba McEntire prend alors plus de contrôle sur sa carrière et signe ensuite chez MCA Nashville Records, et sort son 7e album intitulé Just a Little Love. Initialement, Harold Shedd était le producteur de l'album, cependant, McEntire n'était pas satisfaite de ses suggestions, préférant un album country au lieu d'arrangements pop comme le souhaitait Harold Shedd. Norro Wilson produit alors l'album, toutefois, l'album contient des sonorités pop, malgré le changement de producteur. Mécontente de la production de l'album, la chanteuse rencontra le président du label, Jimmy Bowen qui l'autorisa à utiliser tout le matériel possible afin qu'elle puisse faire ce qu'elle souhaite. Elle réenregistra alors des titres country qu'elle avait déjà écrit pour ce nouvel opus. Parmi les singles de ce nouveau disque, on compte de nombreux titres lancés précédemment comme single par d'autres artistes (Ray price, Carl Smith, Faron Young et Connie Smith)[8].

L'album créa deux hits How Blue et Somebody Should Leave qui se positionnèrent en tête du chart country américain. Après quelques albums mitigés, l'album Just a Little Love reçut de positives critiques. Grâce au succès de l'opus, Reba McEntire gagna un Country Music Association Award dans la catégorie Female Vocalist of the Year.

Reba McEntire en concert à Meadowbrook.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

Année Titre Rôle
1990 Tremors Heather Gummer
1994 Maverick Spectateur
L'Irrésistible North Ma Tex
The Little Rascals A.J. Ferguson
2001 Divine mais dangereuse Dr. Green
2006 Rox et Rouky 2 Dixie (voix)
Le Petit Monde de Charlotte Betsy la vache (voix)

Télévision[modifier | modifier le code]

Année Titre Rôle
1991 The Gambler Returns: The Luck of the Draw Burgundy Jones
1993 Evening Shade Elle-même
1993 The Man From Left Field Nancy Lee Prinzi
1994 Frasier Rachael
Is There Life Out There Lily Marshall
1995 Buffalo Girls Annie Oakley
1997 Diagnostic : Meurtre Elle-même
1998 Forever Love Lizzie Brooks
1998 Hercules Artemis
1999 Secret of Giving Rose Cameron
2001 -
2007
Reba Reba Hart
2009 The Singing Bee Elle-même
2010 The Buried Life Elle-même
2010 Better with You Lorraine Ashley
2011 Working Class Renee
2012 Malibu Country Reba Gallagher

Théâtre[modifier | modifier le code]

Année Titre Rôle
2001 Annie du Far West Annie Oakley
2006 South Pacific: In Concert from Carnegie Hall Nellie Forbush

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)http://www.gactv.com/gac/nw_headlines/article/0,,GAC_26063_5729018,00.html
  2. (en)http://riaa.com/goldandplatinumdata.php?table=tblTopArt
  3. (en)http://uk.askmen.com/celebs/women/singer_250/295_reba_mcentire.html
  4. (en)http://www.ew.com/ew/article/0,,1195667,00.html
  5. a, b et c (en)http://www.allmusic.com/cg/amg.dll?p=amg&sql=11:hifwxql5ldde~T1
  6. (en)http://www.musicianguide.com/biographies/1608003357/Reba-McEntire.html
  7. (en)http://www.askmen.com/celebs/women/singer_250/295_reba_mcentire.html
  8. (en)http://www.allmusic.com/cg/amg.dll?p=amg&sql=10:hjfyxqw5ldhe

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :