Douve (fossé)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir douve.
Bodiam Castle jaillissant de ses douves
Château de Horst en Belgique

Les douves sont des fossés remplis d’eau, entourant des châteaux ou des bâtiments importants.

Usages historiques[modifier | modifier le code]

Les douves étaient des fossés larges et profonds remplis d'eau, creusées de manière à former un obstacle contre les attaques des remparts et autres fortifications. L'usage des engins de siège, comme les tours, les béliers, qui nécessitent l’accès aux murs d’enceinte, était rendu difficile voire impossible pour des fortifications entourées de douves. Autre avantage, l’eau des douves permettait de contrecarrer les tentatives de sape ou de mine, en empêchant de creuser des galeries sous les fortifications.

Le remplissage des douves se faisait en détournant les eaux d'un cours d'eau, d’un étang ou d'un lac à proximité. Elles nécessitaient un entretien constant, pour curer les fonds et les débarrasser des branches ou débris qui auraient facilité leur franchissement.

L'accès à l'intérieur de l'enceinte était possible initialement par l’intermédiaire de ponts légers ou démontables, pouvant être sacrifiés en cas d’invasion, et plus tard par des ponts mobiles, comme les ponts-levis.

Dans les zones montagneuses ou escarpées, elles étaient remplacées par des fossés à sec. Le déclin du château fort au XVIIe siècle a entraîné leur assèchement pour raisons sanitaires.

Europe[modifier | modifier le code]

Le manoir de Baddesley Clinton et ses douves, dans le Warwickshire, Angleterre

En France :

« C'était au seigneur suzerain à régler l'étendue et la largeur des fossés, c'était lui qui dans certains cas exigeait qu'on les comblât. Quant à leur entretien, il était à la charge du seigneur ou à la charge des vassaux par suite de conventions spéciales. » (Viollet-le-Duc, Dictionnaire raisonné de l'architecture française du XIe au XVIe siècle).

Après la Renaissance, les douves ont continué à être utilisées dans un but esthétique, comme au château de Chambord ou de Vaux-le-Vicomte.

En Angleterre au XIVe et XVe siècle, alors que la construction de murailles était soumise à l’autorisation du roi, les douves pouvaient être utilisées librement pour la protection d’un manoir.

Asie[modifier | modifier le code]

Les châteaux du Japon pouvaient avoir des douves très élaborées. Certaines étaient constituées de plusieurs fossés concentriques, circulaires ou selon d'autres motifs. Les douves intérieures protégeaient uniquement le château alors que les douves extérieures englobaient souvent des bâtiments annexes.

Comme les châteaux japonais étaient historiquement le cœur de leurs villes respectives, les douves ont joué un rôle important comme voie navigable dans le paysage urbain. Encore de nos jours, le système de douves du Palais Impérial de Tōkyō abrite des activités de location de barques, de pèche, des restaurants,…

La Cité interdite, à Pékin, est entourée de vastes douves, larges de 52 mètres et profondes de 6 mètres, assurant un vaste espace libre autour des murs.

D’autres exemples illustrent le même usage dans l’Asie du sud-est, comme à Chiang Mai en Thaïlande et à Angkor Vat au Cambodge.

Amérique[modifier | modifier le code]

Les Amérindiens de la civilisation mississippienne utilisaient des douves comme défenses extérieures de leurs villages fortifiés. Les vestiges d'un fossé du XVIe siècle sont encore visibles au Parkin Archeological State Park dans l’est de l’Arkansas.

Galerie photo[modifier | modifier le code]

Usages modernes[modifier | modifier le code]

L’usage de douves peut sembler caduc vis-à-vis de l’artillerie et de l’aviation actuelle. En revanche, elles sont toujours employées dans des cas particuliers :

  • assez large et profonde, elles constituent un obstacle efficace contre des véhicules légers.
  • à la suite des attentats du 11 septembre 2001, il est envisagé de creuser des douves autour de centrales nucléaires pour les protéger des attaques terroristes.

Comme usage civil, des douves permettent le confinement des animaux dans les zoos, et pour maintenir un espace entre les animaux sauvages et le public.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]