Crannog

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Crannog reconstitué sur le Loch Tay.

Un crannog (mais également crannóg ou crannoge) est le nom donné en Écosse et en Irlande à une île naturelle ou artificielle utilisée pour l’habitation. Le nom est aussi utilisé pour les plateformes en bois construites sur les eaux peu profondes des lochs, principalement pendant le Néolithique. Cependant, peu de vestiges de ces constructions nous sont parvenus.

Le nom viendrait du gaélique irlandais crann signifiant arbre[1].

L’approvisionnement en nourriture, avec le poisson, et le sentiment de sécurité semble avoir été les raisons de l’occupation de ses crannogs. Le crannog pouvait être atteint depuis la rive au moyen d’un passage fait de pierre, ou encore grâce à un ponton de bois. Un exemple de crannog, reconstitué, est visible au Scottish Crannog centre, au Loch Tay.

L’îlot de Eilean Domhnuill sur l'île de North Uist serait le plus ancien crannog, datant de la période néolithique vers 3800-3200 av. J.-C. Beaucoup de crannogs auraient été utilisés de l’âge du fer jusqu’au début de l’époque médiévale, en même temps que les brochs et les duns.

La plus forte concentration de crannog en Écosse se trouve dans la région de Dumfries and Galloway. Cependant de nombreux autres ont été trouvés dans les Highlands, ainsi qu'en Irlande.

Des crannogs ont été reconstruits et sont visibles à Craggaunowen en Irlande et sur le Loch Tay en Écosse. Le site de Lisnacrogher (Comté d'Antrim, Irlande), découvert au XIXe siècle, recélait une importante collection de matériaux latèniens, particulièrement des fourreaux d'épée typiques de l'art celte.

Construction[modifier | modifier le code]

La construction d’un crannog préhistorique commence sur une petite île ou sur un haut-fond situé sur un loch ou dans une zone marécageuse. À cet endroit sont alors plantés des pieux de chêne, formant un cercle d’environ 60 mètres de diamètre. Les pieux sont joints par des branches entrelacées et du clayonnage. L’intérieur de cet ensemble est ensuite rempli, d’abord de troncs d’arbres, puis de branches, de pierres, d’argile, de tourbe et autre matériaux issus de la terre. Au centre, un grand foyer est construit à l’aide de pierres plates et une habitation de bois est construite autour. Plusieurs habitations étaient parfois construites sur un unique crannog.

La fortification préhistorique était occupée par une famille ou une tribu, et l’accès se faisait souvent à l’aide d'une pirogue. Cependant, beaucoup de ces crannogs étaient reliés à la terre ferme au moyen de chaussées de pierres ou de bois, parfois construites juste sous le niveau de l’eau, permettant ainsi une plus grande sécurité face à d’éventuels intrus. Des ossements de bétail, cerfs et de porcs ont été retrouvés lors de fouilles de crannogs.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. D'après le site Stonepages

Liens externes[modifier | modifier le code]