Tenaille (fortification)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tenaille (homonymie).

Dans l'architecture classique et moderne, dehors bas placé devant la courtine d'un front bastionné et généralement formé de deux faces en angle rentrant, et pouvant être sur le même alignement que les faces des demi-bastions d'encadrement.

Tenaille à flancs vue sur le plan-relief d'Ath
Tenaille simple rentrante vue sur le plan-relief d'Ath

Tenailles subsistantes[modifier | modifier le code]

  • Arras (tenaille en terre à la citadelle)
  • Bergues (tenailles maçonnées)
  • Lille (en terre à la citadelle et maçonnée à l'enceinte urbaine)
  • Maubeuge (en terre)
  • Mont-dauphin (en terre)
  • Neuf-Brisach (maçonnées)
  • Rocroy (en terre)

(Liste non exhaustive)

Liens internes[modifier | modifier le code]