Homer contre New York

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fairytale bookmark silver light.png Vous lisez un « bon article ».
Homer contre New York
Saison 9
Épisode no 1

Titre original The City of New York vs. Homer Simpson
Titre québécois Homer contre New York
Code de production 4F22
1re diffusion aux É.-U. 21 septembre 1997
1re diffusion en France 5 septembre 1998
Tableau noir -
Gag du canapé Les Simpson sont habillés dans la tenue de l'équipe de basket-ball des Globetrotters de Harlem et se font des passes en s'asseyant sur le canapé. Lorsque Maggie reçoit le ballon, elle le met dans le panier situé au-dessus d'elle.
Scénariste Ian Maxtone-Graham
Réalisateur Jim Reardon
Invités Joan Kenley
Chronologie
Précédent La Guerre secrète de Lisa Simpson Le Principal principal Suivant
Listes
Liste des épisodes de la saison 9
Liste des épisodes des Simpson

Homer contre New York (en version québécoise et française, ou The City of New York vs. Homer Simpson en version originale) est le premier épisode de la neuvième saison de la série télévisée d'animation Les Simpson. Il est diffusé pour la première fois aux États-Unis le 21 septembre 1997 sur le réseau de la Fox. Dans cet épisode, la famille Simpson part pour Manhattan afin de récupérer la voiture familiale, abandonnée par Barney Gumble aux abords du complexe du World Trade Center. Arrivée à New York, la famille visite la ville pendant qu'Homer attend à proximité de sa voiture l'arrivée d'un agent qui lui enlèvera le sabot immobilisant le véhicule. Ratant l'agent chargé de débloquer sa voiture, il décide de rouler avec le sabot et, réussissant finalement à l'ôter de la roue, roulera dans Central Park afin d'y retrouver sa famille et quitter la ville.

Le scénariste Ian Maxtone-Graham est intéressé par l'idée de faire un épisode dans lequel la famille Simpson voyagerait dans la ville de New York afin d'y récupérer sa voiture. Les producteurs Bill Oakley et Josh Weinstein suggèrent à l'auteur que l'histoire se déroule aux alentours du World Trade Center, symbole mondialement connu de la ville. Du fait de la volonté de réaliser une réplique fidèle de la ville, la réalisation de l'épisode a pris beaucoup plus de temps que celle d'un épisode classique. Après sa diffusion, l'épisode reçoit des critiques globalement positives, et est classé par certains médias parmi les meilleurs épisodes des Simpson. Après les attentats du 11 septembre 2001, l'épisode a été temporairement retiré du circuit de distribution et de diffusion.

Contenu[modifier | modifier le code]

Synopsis[modifier | modifier le code]

Photographie en couleur de la Statue de la Liberté.
New York est le thème principal de l'épisode et la Statue de la Liberté y est présente.

Après quelques accidents, dans sa taverne, Moe oblige ses piliers de bar à désigner entre eux un conducteur qui devra rester sobre pendant toute la soirée. Pour se départager, un tirage au sort est improvisé et Barney perd après avoir tiré un œuf noir. Duffman arrive au bar et Barney réussit à grand-peine à résister à la tentation malgré le verre géant qu'on lui offre. Après avoir déposé Homer, Carl et Lenny chez eux, en plein désarroi, il disparaît sans crier gare avec la voiture d'Homer pendant deux mois.

Peu après, Homer reçoit une lettre de la ville de New York l'avertissant que sa voiture est illégalement garée au pied du World Trade Center[Note 1]. Toute sa famille l'accompagne donc pour tenter de récupérer le véhicule, même si cette idée déplaît à Homer car il a un mauvais souvenir de New York, ses pickpockets entre autres. Il a aussi eu une mauvaise expérience avec Woody Allen alors qu'il était jeune.

Homer doit attendre à proximité de sa voiture l'arrivée d'un agent qui enlèvera le sabot immobilisant le véhicule. Celui-ci doit passer entre h et 17 h. Malheureusement, après avoir rencontré un vendeur hongrois de Kosh Kalash et bu des litres de jus de crabe, il est pris d'une violente envie d'uriner et quitte son poste pendant moins de deux minutes. Comme les toilettes de la première tour sont fermées, il doit se rendre à celles de la seconde tour. Mais pendant qu'il y est, il réalise que l'agent est arrivé et que ce dernier lui colle finalement une contravention.

Très énervé et embêté, Homer décide de partir avec sa voiture, bien que le sabot y soit encore fixé. Il traverse toute la ville de New York, furieux, tout en endommageant son véhicule. Après avoir causé un embouteillage sur la route, il prend un marteau-piqueur afin de retirer le sabot. Pendant ce temps le reste de la famille passe du bon temps à New York, allant de la Statue de la Liberté à Chinatown, tout en passant par Broadway et Little Italy. Homer tente alors de les retrouver pendant qu'ils sont dans un cab à Central Park. La famille au complet embarque finalement dans la voiture endommagée[1],[2],[3].

Références culturelles[modifier | modifier le code]

The Entertainer par Scott Joplin, chanson utilisée durant le flashback où Homer était à New York lorsqu'il était jeune.

Cet épisode marque la première apparition de Duffman, et aussi de son thème Oh Yeah de Yello[4], chanson rendue célèbre à la fin du film La Folle Journée de Ferris Bueller[5]. La pizzeria Original Famous Ray's Pizza que voit Homer pendant qu'il attend est une référence aux Ray's Pizza, une douzaine de pizzerias indépendantes qui existent à New York[5]. Lorsque l'autobus arrive à New York, Bart à la fenêtre confond des juifs hassidiques avec les ZZ Top[6],[3]. Il visite aussi la rédaction de Mad Magazine et aperçoit Alfred E. Neuman, les personnages de Spy vs. Spy et le cartooniste Dave Berg[6]. Le personnage principal de la comédie musicale You're Checkin' In' est basé sur Robert Downey Jr. qui souffrait d'une dépendance à la cocaïne lorsque l'épisode a été réalisé[7],[8]. La séquence où Homer fait la course avec la calèche dans Central Park est une parodie de la scène de course de chars dans Ben-Hur[6],[3]. Le cocher se sert de son fouet pour fouetter Homer et la carrosserie déchiquetée de la voiture d'Homer produit le même effet que les pointes sur les moyeux du char grec de Messala dans ce même film[9]. À la fin de l'épisode, lorsque la famille traverse le George Washington Bridge, et pendant le générique, est jouée la chanson New York New York de Frank Sinatra[4].

Le flashback d'Homer à New York quand il était jeune comprend plusieurs références. The Entertainer de Scott Joplin, rendu célèbre par le film L'Arnaque[6], peut être entendu pendant toute la séquence[4]. À son arrivée à New York, Homer passe devant trois cinémas pornographiques diffusant les films, The Godfather's Parts, II[10], Jeremiah's Johnson et Five Sleazy Pieces[Note 2], parodies des films The Godfather Part II, Jeremiah Johnson et Five Easy Pieces[3],[Note 3]. On peut aussi y voir Woody Allen vidant sa poubelle de sa fenêtre sur Homer[6],[3]. En version originale, à la fin du flashback lorsque Homer tombe dans la bouche d'égout, il ajoute « And that's when the C.H.U.D.s came at me »[Note 4]. Ceci est une référence au film C.H.U.D., titre qui est lui-même l'acronyme de Cannibalistic Humanoid Underground Dwellers[Note 5],[11].

Production[modifier | modifier le code]

Le scénariste Ian Maxtone-Graham, un ancien résident de New York, a l'idée que la famille traverse la ville pour trouver sa voiture car il pense que c'est un « problème classique de Manhattan »[8]. Bill Oakley, qui avait visité le World Trade Center à la fin de la construction des tours en 1973, suggère de stationner la voiture sur la place des tours[5]. Josh Weinstein observe que « quand nous nous sommes rendu compte qu'il y avait une place entre les deux tours, nous savions que c'était l'endroit parfait pour la voiture d'Homer »[trad 1],[12].

Pour plus de réalisme, les animateurs doivent faire une réplique exacte de la ville. David Silverman est envoyé à Manhattan pour prendre des centaines de photos de la ville et des quartiers autour du World Trade Center[5]. Quand il revient, Lance Wilder et son équipe passent du temps à créer des scènes et des arrière-plans, en intégrant les petits détails tels que des panneaux et des centaines d'éléments additionnels qui représentent bien la ville[13]. Oakley et Weinstein sont satisfaits du résultat, et tous deux notent que les immeubles, les rues et même les cabines d'ascenseur atteignent un niveau de détail digne de la réalité[5],[12].

Dans la dernière scène, alors que la famille part de New York via le George Washington Bridge, le générique se déroule pendant que la caméra fait un travelling composé passant progressivement d'un plan serré sur l'arrière de la voiture vers une vue de côté puis, après un zoom arrière, au plan large classique du panorama de la ville, comme si la séquence était filmée depuis un hélicoptère. Pour obtenir cet effet, un modèle numérique du pont en train de s'éloigner a été conçu puis imprimé. Ces impressions, étaient ensuite transposées une à une par photocopie sur des cellulos[13]. Le processus prend beaucoup de temps et est onéreux, car l'utilisation de l'animation par ordinateur n'est pas très répandue à cette époque. Le réalisateur de l'épisode, Jim Reardon, veut reproduire la séquence des films qui se terminent de manière identique, commentant ainsi : « je me suis rappelé que tous les films situés à New York avait le même zoom arrière si vous quittiez la ville par un pont »[trad 2],[13]. Juste avant la diffusion de l'épisode, la production a contacté la Fox pour s'assurer qu'ils ne mettent pas d'annonces publicitaires pendant le générique[12].

Ken Keeler, qui écrit les paroles de la chanson You're Checkin' In, utilisée dans la comédie musicale que Marge, Bart et Lisa regardent, prend deux heures pour écrire la chanson. Il partage les paroles avec le reste de la production qui ne font que quelques modifications à la marge. Néanmoins, Bill Oakley n'est pas satisfait de la comédie musicale, notamment le passage où l'acteur dit « Hey, that's just my Aspirin! », affirmant qu'on aurait pu trouver de meilleures paroles[5].

Accueil[modifier | modifier le code]

Classement et récompenses[modifier | modifier le code]

Ken Keeler
La chanson You're Checkin' In, écrite par Ken Keeler, remporte deux récompenses en 1998.

Lors de sa première diffusion aux États-Unis, Homer contre New York est vu par 10,5 millions de foyers ce qui lui permet d'arriver dix-huitième dans les audiences de la semaine du 15 au 21 septembre 1997, avec une note de 10,7 sur l'échelle de Nielsen. L'épisode est le programme le plus regardé sur la Fox cette semaine-là, dépassant Les Rois du Texas[14]. L'épisode est diffusé pour la première fois en France le 5 septembre 1998 et en Belgique le 4 novembre 1998[15]. En 1998, la chanson You're Checkin' In remporte le Primetime Emmy Award dans la catégorie de la meilleure performance individuelle en musique et en paroles[16] et un Annie Award pour la catégorie de la meilleure musique dans un programme d'animation la même année[17].

Critiques[modifier | modifier le code]

L'épisode reçoit des critiques globalement positives. En l'honneur du 300e épisode de la série en 2003, le magazine Entertainment Weekly classe l'épisode au treizième rang parmi leurs vingt-cinq épisodes préférés[18]. AskMen le classe septième de son top 10[19]. Le site web IGN nomme l'épisode comme étant le meilleur de la neuvième saison, il affirme que « c'est un épisode très drôle qui a fait démarrer la saison 9 sur une bonne note »[trad 3],[20]. Depuis la sortie de la neuvième saison en DVD, l'épisode est mis en valeur par les critiques de journaux pour montrer l'excellence de la saison[21],[22],[23],[24].

Ian Jones et Steve Williams, rédacteurs du site web britannique Off the Telly, affirment que l'épisode privilégie des gags visuels à une intrigue prétentieuse. Ils notent aussi que c'est, parmi les épisodes d'ouverture de saison des Simpson, leur préféré[25]. Dans un autre article de Off The Telly, Jones et Williams critiquent le fait qu'encore une fois, l'épisode n'avait « jamais été montré pour une question de goût et n'avait jamais été diffusé à la télévision britannique »[trad 4], se référant au programme de la BBC Two qui diffuse pour la première fois la saison en octobre 2001 sauf cet épisode[26]. Il sera finalement diffusé plus tard au Royaume-Uni, sur Channel 4 et Sky1.

Censure[modifier | modifier le code]

À cause de l'importance du World Trade Center dans l'intrigue, l'épisode est « écarté » des rediffusions après les attentats du 11 septembre 2001[5],[27]. Il a depuis été partiellement réintégré, cependant des parties de l'épisode sont souvent censurées[12]. Une des scènes coupées présente deux hommes des deux Tours se disputant, lorsque l'homme de la deuxième dit à Homer « ils collent tous les demeurés dans la Tour n°1 »[trad 5]. Rétrospectivement, Bill Oakley considère que cette réplique a été « malheureuse[trad 6] »[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « The City of New York vs. Homer Simpson » (voir la liste des auteurs)

Notes[modifier | modifier le code]

  1. L'épisode a été diffusé bien avant les attentats du 11 septembre 2001
  2. Ces titres peuvent être traduits par Les Parties du Parrain 2, Le Johnson de Jeremiah et Cinq pièces sordides.
  3. Les titres en version française de The Godfather Part II et Five Easy Pieces sont Le Parrain 2 et Cinq pièces faciles
  4. Réplique en version française : « Et c’est là que la secte des cannibales m’est tombée dessus. »
  5. Traduit en français par Cannibales Humanoïdes Usurpateurs et Dévastateurs.

Citations originales[modifier | modifier le code]

  1. « When we realized that there was a plaza between the two towers, we knew it was a perfect spot to have Homer's car ».
  2. « I remembered that every movie located in New York would pull back if you were leaving town on a bridge. ».
  3. « This is a very funny episode that started season nine off on a strong note. »
  4. « wasn't shown for reasons of taste and has never appeared on terrestrial television in Britain »
  5. « They stick all the jerks in Tower One! »
  6. « regrettable »

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Retranscription de l'épisode Homer contre New York », sur The Simpsons Park (consulté le 18 juillet 2011)
  2. (en) « “The City of New York vs. Homer Simpson” », sur The Simpsons.com (consulté le 17 juillet 2011)
  3. a, b, c, d et e Gimple 1999, p. 10 à 11
  4. a, b et c « Musiques et chansons jouées dans les Simpson (saison 9) », sur The Simpsons Park,‎ 4 mai 2007 (consulté le 21 juillet 2011)
  5. a, b, c, d, e, f, g et h Bill Oakley, commentaire audio de l'épisode Homer contre New York, DVD, 20th Century Fox, 2006
  6. a, b, c, d et e (en) Warren Martyn et Adrian Wood, « BBC - Cult - The Simpsons; Season Nine Episode Guide - The City of New York vs. Homer Simpson », sur British Broadcasting Corporation (consulté le 21 juillet 2011)
  7. (en) « National News Briefs; Actor Sent to Jail For Continued Drug Use », The New York Times,‎ 9 décembre 1997 (consulté le 21 juillet 2011)
  8. a et b Ian Maxtone-Graham, commentaire audio de l'épisode Homer contre New York, DVD, 20th Century Fox, 2006
  9. « Références sur le film Ben-Hur », sur The Simpsons Park,‎ 24 novembre 2006 (consulté le 21 juillet 2011)
  10. « Références sur le film Le parrain », sur The Simpsons Park,‎ 7 novembre 2006 (consulté le 21 juillet 2011)
  11. (en) « The Simpsons: The City of New York vs. Homer Simpson Summary », sur TV.com (consulté le 1er août 2011)
  12. a, b, c et d Josh Weinstein, commentaire audio de l'épisode Homer contre New York, DVD, 20th Century Fox, 2006
  13. a, b et c Jim Reardon, commentaire audio de l'épisode Homer contre New York, DVD, 20th Century Fox, 2006
  14. (en) Associated Press, « NBC lands on top; new season starts », Sun-Sentinel,‎ 25 septembre 1997, p. 4D
  15. « Homer contre New York », sur The Simpsons Park (consulté le 14 octobre 2012)
  16. (en) « Every show, every winner, every nominee », sur The Envelope (consulté le 13 octobre 2012)
  17. (en) «  Legacy: 26th Annual Annie Award Nominees and Winners (1998) », sur Annie Awards (consulté le 13 octobre 2012)
  18. (en) « The Family Dynamic », sur Entertainment Weekly,‎ 31 janvier 2003 (consulté le 13 octobre 2012)
  19. (en) Rich Weir, « Top 10: Simpsons Episodes », sur AskMen (consulté le 13 octobre 2012)
  20. (en) Robert Canning, Eric Goldman, Dan Iverson et Brian Zoromski, « The Simpsons: 20 Seasons, 20 Episodes », sur IGN,‎ 8 janvier 2010 (consulté le 14 octobre 2012)
  21. (en) Daniel Vancini, « The Simpsons - The Complete Ninth Season (1997) », sur Amazon.com (consulté le 14 octobre 2012)
  22. (en) Staff, « DVDS: NEW RELEASES », The Daily Mirror,‎ 2 février 2007, p. 7
  23. (en) Staff, « Present perfect; Still scrambling? Try these panic gifts with class », The Grand Rapids Press,‎ 17 décembre 2007, D1
  24. (en) Mark Evans, « Simpsons Season 9 », Evening Herald,‎ 2 février 2007, p. 25
  25. (en) Ian Jones et Steve Williams, « “Now Let us Never Speak of it Again” », sur Off The Telly,‎ mars 2005 (consulté le 14 octobre 2012)
  26. (en) Ian Jones et Steve Williams, « “That is so 1991!” », sur Off The Telly,‎ mars 2005 (consulté le 14 octobre 2012)
  27. (en) Dan Snierson, « 'Simpsons' exec producer Al Jean: 'I completely understand' if reruns with nuclear jokes are pulled », sur Entertainment Weekly,‎ 27 mars 2011 (consulté le 14 octobre 2012).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Scott Gimple, The Simpsons Forever! : A Complete Guide to Our Favorite Family ...Continued, Harper Collins Publishers,‎ 1999, 96 p. (ISBN 978-0-06-098763-3)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Cet article est reconnu comme « bon article » depuis sa version du 9 janvier 2013 (comparer avec la version actuelle).
Pour toute information complémentaire, consulter sa page de discussion et le vote l'ayant promu.