Centrale nucléaire de Springfield

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Centrale nucléaire de Springfield
Autre(s) nom(s) Centrale nucléaire (tout court)

Springfield Nuclear Power Plant en version originale

Type Centrale nucléaire
Localisation Springfield
Responsable / gérant Charles Montgomery Burns
Employé(s) Waylon Smithers (assistant), Homer Simpson, Lenny Leonard, Carl Carlson, Charlie, Zutroy, Tibor, Brick, Mindy Simmons, Jack Marley, Frank Grimes (mort), barre de carbone inerte
Première apparition Noël mortel

La centrale nucléaire de Springfield est une entreprise qui emploie Homer Simpson dans la série télévisée d'animation Les Simpson.

Charles Montgomery Burns en est le propriétaire et le dirigeant. Il est seul à prendre les décisions.

Présentation[modifier | modifier le code]

La centrale se situe 100 Industrial Way[1] à Springfield et a le monopole de fourniture d'énergie pour la ville. Cette centrale est dans un état délabré et n'a visiblement pas beaucoup de personnel qualifié. Ce personnel ne s'en plaint cependant pas, ce qui explique sa rentabilité. Elle n'a pas été entretenue depuis son ouverture (entre 1974 et 1980), elle enfreint 352 règles de sécurité nucléaire, les réparations coûteraient 56 000 000 de dollars. Ces négligences engendrent des effets catastrophiques sur l'écosystème local : tous les arbres autour de la centrale sont morts et on trouve des poissons de 3 à 6 yeux nageant dans la rivière proche de cette dernière. Aussi, la centrale peut provoquer des pluies acides, comme dans Et avec Maggie ça fait trois ou Un homme et deux femmes.

Personnel[modifier | modifier le code]

Le secteur 7G[modifier | modifier le code]

Le mur en face duquel Homer travaille change au cours des épisodes.

  • Une fenêtre par laquelle on voit les aéro-réfrigérants.
  • Une carte des autres centrales dans le pays.
  • Un mur vide
  • Une plaque disant « Don't forget: you're here forever » (« N'oublie pas : tu es ici pour toujours »), phrase transformée par Homer pour en former une nouvelle : « Do it for her » (« Fais ça pour elle ») à l'aide des photos de Maggie, et c'est d'ailleurs pour ça qu'il n'en porte jamais sur lui.

Futur[modifier | modifier le code]

Les épisodes Future-Drama et Le Mariage de Lisa nous apprennent que l'augmentation des besoins énergétiques de la ville fera augmenter le nombre de circuits de refroidissement (et peut être aussi celui des réacteurs) qui passeront de deux à cinq.

Dans Le mariage de Lisa (qui se situe une dizaine d'années plus tard), Lenny et Carl ont été promus cadres tandis que Milhouse Van Houten est devenu surveillant. La centrale est manœuvrée par des robots mais Homer est toujours à son poste dans le Secteur 7G.

Il est impossible de savoir si ces "futurs" sont définitifs ou seulement des possibilités données par la machine du Professeur Frink dans Future-Drama.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • Arthur O'Donnell, Nuclear Power According to the Simpsons in The Guilty Environmentalist, Trafford Publishing, 2006 (ISBN 1-412-00958-8) [lire en ligne]
  • Robert P. Crease, Science and The Simpsons, in Physics World, de janvier 2001, rubrique « points of view » [lire en ligne]
  • Shane Hostetter, So where IS Springfield, anyway? in The Peak, vol. 107 n°3 (22 janvier 2001) [lire en ligne]
  • Paul Cantor, At Home with the Simpson in Prospect n°50 (juin 2000), rubrique « reviews » [lire en ligne]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Episode L'Histoire apparemment sans fin