Saison 10 des Simpson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fairytale bookmark silver light.png Vous lisez un « bon article ».

Saison 10 des Simpson

alt=Description de l'image Les Simpson.svg.
Série Les Simpson
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine Fox
Diff. originale 23 août 199816 mai 1999
Nb. d'épisodes 23

Chronologie

Liste des épisodes des Simpson

La dixième saison des Simpson est diffusée pour la première fois aux États-Unis par la Fox entre le 23 août 1998 et le 16 mai 1999. En France, elle est diffusée du 4 septembre 1999 au 4 mars 2000. Le show runner de cette saison est Mike Scully qui produit les vingt-trois épisodes. Avant le début de la production un différend entre les acteurs des Simpson et la Fox à propos de leur salaire se soulève. Cependant, il est rapidement réglé et le salaire des acteurs est monté jusqu'à 125 000 dollars par épisode. En plus de l'équipe habituelle de la série, de nombreuses célébrités sont invitées à participer au doublage de cette saison, dont Phil Hartman, qui y participe pour la dernière fois avant son assassinat.

La saison rencontre un avis plutôt positif et est proposée pour deux Annie Awards qu'elle remporte et pour deux Emmy Awards. Cependant pour beaucoup de critiques cette saison est souvent citée comme étant le début de la détérioration de la qualité de la série. Elle est classée vingt-cinquième des audiences de la saison aux États-Unis avec une moyenne de 13,5 millions de téléspectateurs par épisode. Le coffret DVD de la saison, disponible avec deux emballages différents mettant Bart en vedette, sort en région 1 le 7 août 2007, en région 2 le 10 septembre et le 26 septembre de la même année en région 4.

Production[modifier | modifier le code]

Mike Scully, show runner de la saison.

La show runner de la dixième saison est pour la deuxième fois consécutive Mike Scully[1]. En tant que show runner et producteur délégué, Scully dirige l'équipe de scénaristes et supervise tous les aspects de la production de la série[2]. Cependant, comme il le reconnaît dans son interview donnée à Ultimate TV en janvier 1999, il ne « prend aucune décision sans l'appui de l'équipe. Nous avons d'excellentes équipes dans tous les départements, de l'animation à l'écriture de scénarios. Je ne veux donc pas que ma direction ressemble à une dictature »[2]. Mike Scully est proche des membres de son équipe et beaucoup d'entre eux saluent ses compétences en organisation et en gestion. Le scénariste Tom Martin déclare qu'il est « très possible qu'il soit le meilleur patron pour lequel [il] n'a jamais travaillé » et qu'il est « un grand manager de personnel »[3]. Le but de Scully lorsqu'il dirige Les Simpson est de « ne pas ruiner la série »[4]. En plus de son rôle de show runner pendant la saison, il coécrit l'épisode Les Prisonniers du stade[5]. Mike Scully restera à ce poste jusqu'à la douzième saison, même si ses saisons ne font pas l'unanimité auprès de certaines critiques et des adeptes de la série[6].

Photo de David X. Cohen devant un micro lors du Comic Con 2010
David S. Cohen quitte Les Simpson pour se consacrer à Futurama lors de cette saison.

En 1999, il y a environ seize scénaristes qui travaillent de façon régulière sur Les Simpson[2]. Beaucoup d'entre eux, comme John Swartzwelder et George Meyer écrivent pour la série depuis de nombreuses années. Le troisième épisode de la saison, Lézards populaires, est le dernier épisode écrit entièrement par David S. Cohen, un scénariste de longue date. Il quitte la série pour faire équipe avec le créateur des Simpson, Matt Groening, et développer Futurama, une future série sur laquelle il sera producteur délégué et scénariste principal[7]. Le premier épisode de Futurama est diffusé le 28 mars 1999 en même temps que Beau comme un camion et réalise une très bonne audience[8]. Cette saison marque également le retour dans l'équipe à temps complet d'Al Jean[9], qui avait quitté la série après la quatrième saison pour créer Profession : critique[10]. Entre la quatrième et la dixième saison, il ne travaille que périodiquement sur la série, écrivant le scénario de quatre épisodes[11]. Tom Martin[12], Julie Thacker[13] et Tim Long[14] écrivent tous leur premier scénario lors de cette saison. Jane O'Brien scénarise quant à elle son seul et unique épisode de la série, La Graisse antique[15]. Nancy Kruse et Matthew Nastuk réalisent leur premier épisode au cours de cette saison et Richard Appel, David M. Stern et Brian Scully signent l'écriture de leur dernier scénario[16],[17].

Photo des doubleurs de la famille Simpson en version originale. De gauche à droite : Nancy Cartwright, Yeardley Smith, Dan Castellaneta et Julie Kavner
Les doubleurs de la famille Simpson, Nancy Cartwright, Yeardley Smith, Dan Castellaneta et Julie Kavner ont pendant cette saison menacé de se mettre en grève si la Fox n'augmentait pas leurs salaires.

Avant la production de la dixième saison les six acteurs principaux de la série, Dan Castellaneta, Julie Kavner, Nancy Cartwright, Yeardley Smith, Hank Azaria et Harry Shearer, étaient payés 30 000 dollars par épisode[18]. En 1998, une dispute éclate entre les acteurs et la Fox à propos de leurs salaires, ils menacent de se mettre en grève[19]. La Fox va jusqu'à préparer des castings pour trouver de nouvelles voix, mais finalement un accord est trouvé et le salaire des acteurs est monté à 125 000 dollars par épisode[19]. Matt Groening exprime sa sympathie pour les membres de la distribution dans un numéro de Mother Jones paru quelque temps après la fin du conflit salarial. Il y dit : « Ils sont incroyablement talentueux et ils méritent une chance d'être aussi riche et misérable que quiconque à Hollywood. À un moment il a semblé que nous pourrions ne plus avoir de série, car chacun campait fermement sur ces positions. Voilà encore ma position : "Cherche à obtenir autant d'argent que tu le peux, mais assure-toi de le mériter" »[20].

Malgré cette réconciliation la Fox ne peut s'empêcher de critiquer la série. Dans un premier temps elle lance une autre série animée très proche, Les Griffin, puis elle crée des mésententes avec les producteurs de la série à propos de la religion[8]. L'épisode Les Prisonniers du stade reçoit notamment de nombreuses critiques de la part des catholiques, mais tout ceci n'ira pas plus loin et la Fox continuera à diffuser la série[8].

La saison est diffusée pour la première fois aux États-Unis entre le 23 août 1998 et le 16 mai 1999. En France elle est diffusée du 4 septembre 1999 au 4 mars 2000 sur Canal+[21]. Au niveau du doublage français il est à noter que Pierre Laurent remplace Patrick Guillemin, doubleur entre autres de Ned Flanders, Barney Gumble ou Waylon Smithers, qui avait décidé de partir dès la fin de la saison précédente à la suite de quelques conflits[8]. Le changement de voix étant important de nombreux adeptes de la série seront insatisfaits de celui-ci[8]. La saison marque également l'apparition des personnages suivants : le Monsieur qui dit « Oui »[22] et Mme Muntz, la mère de Nelson[23].

Accueil[modifier | modifier le code]

Audiences[modifier | modifier le code]

Même si l'épisode La Graisse antique est diffusé le 23 août 1998 afin de servir de leader et d'augmenter l'audience des premiers épisodes de That '70s Show et de Holding the Baby, La Dernière Invention d'Homer, diffusé le 20 septembre est le véritable premier épisode de la dixième saison[24],[25]. Les épisodes sont diffusés à 20 h tous les dimanches[26]. La saison se positionne à la vingt-cinquième place, ex æquo avec Dharma et Greg, du classement des audiences américaines de la saison 1998-1999 avec une moyenne de 13,5 millions de téléspectateurs par épisode, soit une chute de 12 % de la moyenne de la saison précédente et un retour aux audiences moyennes de la huitième saison[27],[8]. Les Simpson est la troisième émission de la Fox la plus regardée après X-Files : Aux frontières du réel et Ally McBeal, respectivement classées aux douzième et vingtième places[27]. La Graisse antique, premier épisode de la saison, termine à la trente-et-unième place au niveau des audiences américaines de la semaine du 17 au 23 août 1998 avec une note de 7,2 sur l'échelle de Nielsen. C'est le troisième programme de la Fox le mieux noté de la semaine[28]. Le dernier épisode de la saison, Le Pire du Soleil-Levant, reçoit la note de 8[29]. La note moyenne de la saison est de 7,98 avec le maximum de 11,6 obtenu par les épisodes Fiesta à Las Vegas et Les Prisonniers du stade et le minimum de 6,8 par Le Pire du Soleil-Levant. L'épisode Beau comme un camion avec ses 15,5 millions de téléspectateurs, est l'épisode le plus regardé de la saison[21].

Réception critique[modifier | modifier le code]

Photo de Mike Scully devant un micro à la Comic Con 2010
Mike Scully, show runner de la saison, est la cible de nombreuses critiques négatives.

La saison reçoit des critiques plutôt positives, même si elle est citée par quelques critiques et adeptes comme le début du déclin de la série en qualité[6],[30],[31],[32]. En 2000, certains fans de longue date sont déçus du programme et regrettent notamment le passage d'histoires créées autour des personnages à ce qu'ils perçoivent comme une « surenchère de pitreries et de gags loufoques »[33],[34],[35],[36]. Chris Turner écrit dans son ouvrage, Planet Simpson, que « une des choses qui ressortent est que l'équipe commence à s'appuyer maintenant sur des gags, pas des personnages, peu importe quand cet échange a eu lieu, que ce soit lors de la neuvième ou de la dixième saison »[37]. Jesse Hassenger de PopMatters explique que pour lui la dixième saison des Simpson est la « première baisse significative [de la série], à deux pas de son âge d'or [...] avec des gags communs et des intrigues farfelues »[33]. Un journaliste de la BBC News publie dans un article que « le consensus général est que l'âge d'or des Simpson se termine après la neuvième saison »[38]. Pareillement, Tyler Wilson de la Cœur d'Alene Press fait référence aux saison 1 à 9 comme « l'âge d'or » du programme[39].

Mac McEntire du site DVD Verdict explique dans une critique que même si la dixième saison contient beaucoup de séquences amusantes, il manque le noyau émotionnel des saisons précédentes[40]. Chris Barsanti de FilmCritic.com déclare que pendant la diffusion de la dixième saison, « non seulement la série commence à perdre son statut d'intouchable, c'est-à-dire que plus personne ne s'attend à ce que chaque épisode soit un chef-d'œuvre, mais en plus elle développe la mauvaise habitude de construire les épisodes autour des célébrités invitées, qui sont d'ailleurs rarement aussi drôles qu'elle n'étaient censées l'être »[41]. Le journaliste de The Michigan Daily, Michael Pressman, écrit en 2007 qu'« avec le recul, la dixième saison peut maintenant être considérée comme une sorte de point de basculement pour un certain nombre de mécanismes moins attrayant de l'intrigue de la série. Les stratagèmes d'Homer pour devenir riche commencent à devenir trop courants et il y a une quantité excessive d'interventions inutiles de célébrités »[42]. Le journaliste, n'ayant pas que des remarques négatives à propos de la dixième saison, ajoute qu'« il ne s'agit pas de la dernière grande saison des Simpson. La dernière grande saison est la huitième. La dernière vraiment bonne saison est la neuvième. Mais la dixième est juste assez bien, rien de plus, rien de moins »[42].

Mike Scully, qui est show runner de la série de la neuvième saison à la douzième, est tenu responsable de la baisse de qualité par de nombreuses critiques[30],[43]. Un op-ed de Chris Suellentrop publié dans le magazine Slate avance que Les Simpson sont passés d'un programme réaliste à propos de la vie de famille à un cartoon typique pendant que Scully est le show runner : « sous le mandat de Scully, Les Simpson sont devenus, bel et bien, un cartoon. [...] Les épisodes qui autrefois se seraient terminés avec Marge et Homer faisant du vélo au coucher du soleil se terminent maintenant avec Homer tirant une fléchette tranquillisante dans le cou de Marge. Pendant les années Scully le programme est toujours aussi drôle, mais il n'est plus aussi touchant »[30]. John Ortved, dans son livre The Simpsons: An Uncensored, Unauthorized History, stipule que « les épisodes de Scully excellent en comparaison de ce que Les Simpson diffusent aujourd'hui, mais il était à la tête lorsque le bateau se retourna vers l'iceberg »[43]. Les Simpson sous Mike Scully sont comparés négativement à un « déluge de gags lourds et centrés sur Homer » par Jon Bonné de MSNBC[44], et plusieurs adeptes de la série déplorent la transformation d'Homer pendant cette ère, il est selon eux passé d'un personnage doux et sincère à un lourdaud grossier et auto-satisfait[35], le surnommant le « Homer Jerkass » ce qui peut être traduit par « Homer Connard »[44],[45],[46].

Photo de Mark Hamill
La participation de Mark Hamill à l'épisode Homer, garde du corps est classée par IGN à la deuxième place des meilleures participations à la série.

Tom Martin, scénariste de la série, raconte dans le livre de John Ortved qu'il ne comprend pas les critiques à l'encontre de Mike Scully, car il pense qu'il dirige bien le programme. Il ajoute également qu'il pense que les critiques « ont peiné [Scully], et le peinent encore, mais qu'il arrive à ne pas s'en énerver »[47]. John Ortved ajoute dans son ouvrage qu'il est difficile de quantifier la part de responsabilité de Mike Scully dans le déclin de la série, et que blâmer seulement le show runner pour la perte de qualité du programme est « injuste »[48]. Il écrit également que quelques épisodes des deux premières saisons de Scully, comme La Dernière Invention d'Homer et Homer fait son cinéma, sont mieux que certains épisodes des deux saisons précédentes[37].

Brian Tallerico du site UGO Network, prend la défense des Simpson face aux critiques. Il écrit dans un article publié en 2007 que comparer « les épisodes de la dixième saison des Simpson aux débuts de la série est simplement injuste et auto-destructeur. "Ouais, j'ai ris, mais pas autant qu'il y a deux ans. Donc c'est nul !" C'est absurde. Le fait est que même la dixième saison des Simpson est plus drôle que les meilleures années de la plupart des [autres] séries »[49]. Jesse Hassenger de PopMatters explique dans sa critique que même si la série a perdu en qualité, « cela ne veut pas dire que ces épisodes sont dépourvus de charme; beaucoup, en fait, sont drôles à mourir et caractéristiquement intelligents »[33]. Comme Tallerico il ajoute que les « saisons faibles des Simpson sont supérieures » à celles de la plupart des autres programmes[33].

Malgré les critiques négatives à l'encontre de la dixième saison, quelques journalistes la comprennent dans leur définition de « l'âge d'or » de la série. Ian Nathan du magazine Empire définit cet « âge d'or » des Simpson comme étant « approximativement les dix premières saisons », d'autres pensent qu'il s'agit de la période étalée de la troisième saison à la dixième[50]. Par ailleurs, l'épisode Homer, garde du corps prend la place du meilleur épisode de la saison dans le classement des meilleurs épisodes des vingt premières saisons, effectué par le site IGN en 2010[51]. IGN dresse également la liste des vingt-cinq meilleures apparitions de célébrités de toute l'histoire de la série, classant Stephen Hawking de l'épisode Les Gros Q.I. à la seizième place, Ron Howard de Homer fait son cinéma à la douzième et Mark Hamill de Homer, garde du corps à la deuxième[52].

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

Photo de Matt Selman devant un micro à la Comic Con 2010
Matt Selman remporte aux côté de Tim Long et Larry Doyle l'Annie Award du meilleur scénario pour l'épisode Les Simpson dans la Bible.

La dixième saison des Simpson remporte en 1999 l'Annie Award de la meilleure production animée pour la télévision face à Batman, la relève, Futurama, Les Rois du Texas et Les Nouvelles Aventures de Batman[53]. La même années les scénaristes Tim Long, Larry Doyle et Matt Selman reçoivent l'Annie Award du meilleur scénario pour une production animée pour la télévision pour l'épisode Les Simpson dans la Bible, dix-huitième épisode de la saison[53]. Le trio étaient en compétition avec Ken Keeler pour l'épisode La série débarque de Futurama, Jim Dauterive pour Hank le cowboy de Les Rois du Texas, Alan Burnett et Paul Dini pour Renaissance, 1re partie de Batman, la relève et Evan Dorkin et Sarah Dyer pour Lawsuit de Space Ghost Coast to Coast[53]. La dixième saison est également nommée pour deux Emmy Awards, mais elle n'en remporte aucun. L'épisode Fiesta à Las Vegas perd face à l'épisode Bobby aime Marie de Les Rois du Texas dans la catégorie du meilleur programme d'animation de moins d'une heure[54],[55]. Alf Clausen est nommé dans la catégorie de la meilleure composition musicale pour une série pour son travail sur l'épisode Simpson Horror Show IX, mais il est battu par Carl Johnson de Invasion America[54],[56],[57].

Épisodes[modifier | modifier le code]

# Titre Réalisation Scénario Première diffusion Code de prod.
États-Unis France
204 1 La Graisse antique (La Danse du Saint-Doux)
Lard of the Dance
Dominic Polcino Jane O'Brien 23 août 1998 4 septembre 1999 5F20

Les enfants vont au supermarché acheter les fournitures scolaires pour la rentrée qui est proche. En allant au Kwik-E-Mart, Homer apprend qu'Apu gagne de l'argent en revendant son superflu de graisse. Homer décide de faire de même et oblige Bart à l'aider. Pendant ce temps Lisa est chargée de faire découvrir l'école à Alex Whitney, une nouvelle élève « à la mode » qui s'empare de ses amies[58]

205 2 La Dernière Invention d'Homer
(Le Génie de la terrasse Evergreen)

The Wizard of Evergreen Terrace
Mark Kirkland John Swartzwelder 20 septembre 1998 11 septembre 1999 5F21

À la radio Homer apprend que la durée moyenne d'une vie est de soixante-seize ans et donc qu'il en est à la moitié. Effrayé par le fait de mourir sans n'avoir jamais rien fait de sa vie, il commence à déprimer. En tombant sur un ouvrage à propos de Thomas Edison, Homer se passionne pour l'inventeur et cherche à l'imiter[59]

206 3 Lézards populaires
(Mère couveuse)

Bart the Mother
Steven Dean Moore David X. Cohen 27 septembre 1998 22 septembre 1999 5F22

Lors d'une fête foraine, Nelson remporte une carabine. Il invite Bart à venir chez lui la tester, ce qu'il fait malgré l'interdiction de Marge. Là-bas Bart tue un oiseau et pour se racheter récupère et couve ses œufs. Il les installe dans sa cabane sous une lampe et après quelques semaines ils éclosent. Mais ce ne sont pas des œufs d'oiseau, mais de lézard. Bart s'occupe quand même de ses « petits »[60]

207 4 Simpson Horror Show IX
(Le Spécial d'Halloween des Simpson IX)

Treehouse of Horror IX
Steven Dean Moore Donick Cary, Larry Doyle et David X. Cohen 25 octobre 1998 30 octobre 1999 AABF01

La Moumoute tueuse : Attrapé, Le Serpent est condamné à la chaise électrique. Quelques temps après, Homer se fait greffer les cheveux du Serpent par le Dr Riviera. Or ces cheveux ont sur lui un contrôle maléfique.
La Terreur de Tiny Toon : Pour remplacer les piles de la télécommande confisqués par Marge afin que Bart et Lisa ne regardent pas Itchy et Scratchy en son absence, Bart utilise une barre d'uranium. Les enfant se retrouvent alors dans un épisode d'Itchy et Scratchy.
Starship Crotteurs : Alors que Maggie vient d'avoir sa dernière dent, des tentacules lui poussent à la place des jambes. Kang et Kodos, les deux rigeliens, sonnent à la porte et annoncent aux Simpson que Maggie est leur enfant[61]

208 5 Homer fait son cinéma
(Ragots de vedettes)

When You Dish Upon a Star
Richard Appel Pete Michels 8 novembre 1998 28 septembre 1999 5F19

La famille Simpson part en week-end au lac de Springfield. Ils louent un bateau et Homer fait du kitesurf. Forçant sur le moteur, celui-ci cède et s'enflamme, mettant feu à la corde qui relie Homer au bateau. Ce dernier s'envole et atterri quelques instants après dans la maison de villégiature d'Alec Baldwin et Kim Basinger. Les acteurs décident d'engager Homer comme assistant à condition qu'il ne révèle pas leur présence. Mais, envieux de notoriété, Homer explique à ses amis du bar de Moe pour qui il travaille[62]

209 6 Hippie Hip Hourra !
(D'oh-maire-tas)

D'oh-in' in the Wind
Matthew Nastuk et Mark Kirkland Donick Cary 15 novembre 1998 2 octobre 1999 AABF02

Aucun employé de la centrale ne parvient à ouvrir le bocal de cornichons de M. Burns. Ce dernier décide donc de faire une campagne de publicité afin d'attirer de jeunes employés. Pour pouvoir jouer dans la publicité Homer doit remplir un dossier d'inscription dans lequel il lui est demandé son deuxième prénom. Ne le connaissant pas il le demande à son père qui ne s'en souvient plus, mais sait qu'il peut le trouver chez les hippies. Il y apprend que sa mère était hippie et que son deuxième prénom est Jay. Cette philosophie lui plaisant, il se fait ami avec Seth et Munchie afin de rejoindre le mouvement[63]

210 7 Lisa a la meilleure note
(Bonne Note de Lisa)

Lisa Gets an A
Bob Anderson Ian Maxtone-Graham 22 novembre 1998 9 octobre 1999 AABF03

Au supermarché Homer enferme Lisa dans le rayon des glaces pendant qu'il choisit un petit homard pour le faire grossir lui-même. Le lendemain Lisa est malade et ne peut pas aller à l'école. Pour l'occuper, Marger lui prête un des jeux vidéo de Bart. Au bout de quelques jours Lisa est adepte au jeu, si bien que lorsqu'elle doit retourner à l'école, elle n'a pas révisé son contrôle. Pour s'en sortir elle est contrainte de tricher[64]

211 8 Touche pas à mon rein
(Homer Simpson dans : Un tour de rein)

Homer Simpson in "Kidney Trouble"
Mike B. Anderson John Swartzwelder 6 décembre 1998 16 octobre 1999 AABF04

Les Simpson visitent une ville fantôme avec Abraham. Ce dernier, au retour, a très besoin d'aller aux toilettes mais Homer refuse de s'arrêter pour ça. Une fois arrivé, Abraham prend rendez-vous avec le Dr Hibbert qui constate que ses deux reins ont explosé. Il a d'urgence besoin d'un nouveau rein que Homer veut bien lui fournir. Mais au fur et à mesure que l'opération approche, Homer a de moins en moins envie de se séparer d'un de ses reins[65]

212 9 Homer, garde du corps
(Mairie à la pègre)

Mayored to the Mob
Swinton O. Scott III Ron Hauge 20 décembre 1998 27 novembre 1999 AABF05

Une publicité pour la prochaine convention de science-fiction interrompt le film Titanic que les Simpson regardaient. Lors de l'émeute à la convention, dans laquelle sont pris au piège Mark Hamill et le Maire Quimby, Homer se précipite à leur secours. Le maire décide alors de virer ses gardes du corps incompétents pour engager Homer à leur place. Ce dernier obtient très vite son diplôme et prend très au sérieux son nouveau poste[66]

213 10 Fiesta à Las Vegas
(Vive Ned Flanders)

Viva Ned Flanders
Neil Affleck David M. Stern 10 janvier 1999 6 novembre 1999 AABF06

Pendant une messe, Ned Flanders reconnaît, à la surprise générale, avoir soixante ans. Faisant une rétrospective de sa vie, il se rend compte qu'il ne s'est jamais vraiment amusé et décide de demander conseil à Homer. Celui-ci, sur un coup de tête, l'emmène à Las Vegas. Après avoir dépensé de l'argent toute la nuit au casino, ils se réveillent le lendemain avec deux femmes à leurs côtés[67]

214 11 Sbartacus
(On n'enferme pas les Bart sauvages)

Wild Bart Can't Be Broken
Mark Ervin Larry Doyle 17 janvier 1999 13 novembre 1999 AABF07

À la suite de la victoire de l'équipe de Springfield en finale de base-ball, Homer et ses amis se soûlent et saccagent l'école. Suspectant les enfants, le chef Wiggum impose un couvre-feu. Or Bart, Lisa et leurs amis ont très envie d'aller voir le nouveau film d'épouvante et prennent le risque d'y aller. Seulement, le chef de la police tient à ce que le couvre-feu soit respecté[68]

215 12 Les Prisonniers du stade
(Un beau dimanche pourri)

Sunday, Cruddy Sunday
Steven Dean Moore Tom Martin, George Meyer, Brian Scully, Mike Scully 31 janvier 1999 5 février 2000 AABF08

Pendant une visite de la poste organisée par Skinner, Bart reçoit un courrier contenant des coupons gratuits, qu'il offre à Homer pour son anniversaire. Plus tard, Homer rencontre Wally Kogen qui lui propose de l'emmener gratuitement jusqu'à Miami, où a lieu le Super Bowl, en échange de son aide pour remplir le bus qu'il a affrété. Homer réussit sa mission, mais une fois sur place, il s'aperçoit que ses billets sont des faux[69]

216 13 Max Simpson
(Homer au Max)

Homer to the Max
Pete Michels John Swartzwelder 7 février 1999 20 novembre 1999 AABF09

Un des personnages de la nouvelle série Les Filcs de la police porte le même nom que Homer. Ce dernier devient soudainement célèbre à Springfield. Mais dès le deuxième épisode, l'acteur interprétant Homer Simpson est changé par un idiot et le vrai Homer devient la risée de la ville. Pour s'en sortir, Marge lui suggère d'aller voir les producteurs pour qu'ils changent le personnage, mais ils refusent. Homer demande alors a changé de nom et s'appelle désormais Max Puissant. Peu après il rencontre Trent Steel qui l'invite chez lui[70]

217 14 L'Amour au curry
(Massacre de la Saint-Valentin)

I'm With Cupid
Bob Anderson Dan Greaney 14 février 1999 12 février 2000 AABF11

Marge est au mini-marché pour acheter de quoi réaliser une maquette du système digestif pour Bart. Apu en profite pour l'inviter à dîner avec Homer. Au cours de la soirée, Manjula reconnaît avoir peur qu'Apu le quitte. Pour la reconquérir, Homer lui suggère de lui prouver son amour le jour de la Saint-Valentin. Ce jour-là, Apu sort le grand jeu, tournant au ridicule tous les autres hommes de la ville[71]

218 15 La Femme au volant
(Prenez le violent)

Marge Simpson in 'Screaming Yellow Honkers'
Mark Kirkland David M. Stern 21 février 1999 14 décembre 1999 AABF10

Tous les parents d'élèves profitent de l'entracte du spectacle proposé par les enseignants de l'école élémentaire pour s'enfuir, ce qui provoque un embouteillage. Dans cette situation, Marge, qui conduit, n'est pas très à l'aise. Le lendemain Homer achète un Canyonero. Ses amis se moquent de lui car il a pris un modèle pour femmes. Pour ne pas perdre la face, Homer et Marge échangent leurs voitures. Marge, trouvant la conduite du Canyonero très facile, devient impatiente et agressive au volant, si bien que, malgré un stage de prévention routière, elle perd son permis[72]

219 16 C'est dur la culture
(Une place pour Lisa)

Make Room for Lisa
Matthew Nastuk Brian Scully 28 février 1999 11 décembre 1999 AABF12

Après avoir été au marathon de la bière avec Lenny et Carl, Homer doit emmener ses enfants au musée Smithsonian où se trouve le texte original de la Constitution. En voulant regarder celui-ci de plus près, Homer l'endommage. Les réparations coûtant très cher, Homer trouve un arrangement avec le musée, qui lui propose d'installer un relais téléphonique dans la chambre à Lisa, qui est condamnée à aller dans celle de Bart. Contrariée par l'impossibilité d'étudier correctement, elle développe des maux d'estomac et le Dr Hibbert lui propose l'aromathérapie[73]

220 17 Beau comme un camion
(Homer au volant)

Maximum Homerdrive
Swinton O. Scott III John Swartzwelder 28 mars 1999 18 décembre 1999 AABF13

Lisa veut manifester contre le restaurant « L'Abattoir ». Homer ne le connaissant pas encore, y emmène toute sa famille pour le tester. Restant sur sa faim après le repas, il commande le plus gros morceau de viande qu'il y ait sur la carte. Seules deux personnes l'ont déjà terminé et l'une d'entre elles, le routier Red Barclay, est présent et défie Homer d'y arriver. Homer n'y parvient pas, le routier oui, mais il en meurt. En son honneur Homer emmène Bart livrer son dernier chargement à Atlanta. Pendant ce temps-là, Marge se rend compte qu'elle ne s'amuse jamais dans sa vie. Elle emmène Lisa dans une boutique de sonnettes musicales et en achète une. Une fois installée, l'attente est longue avant que quelqu'un ne sonne[74]

221 18 Les Simpson dans la Bible
(Histoires bibliques)

Simpsons Bible Stories
Nancy Kruse Tim Long, Larry Doyle Matt Selman 4 avril 1999 8 janvier 2000 AABF14

Les Simpson sont à l'église. Le sermon du révérend Lovejoy étant soporifique, ils s'endorment tous et s'imaginent dans la Bible. Marge imagine qu'elle est Ève et que Homer est Adam. Lisa rêve qu'elle est esclave du principal Skinner et que Milhouse, à l'instar de Moïse, va tous les libérer de son joug. Homer rêve qu'il est le roi Salomon et que ses gardes ont arrêté Lenny et Carl qui se disputent une tarte. Enfin Bart se voit en David, défiant le grand Goliath, qui est Nelson[75]

222 19 Le Chef-d'œuvre d'Homer
(Le Raté global)

Mom and Pop Art
Steven Dean Moore Al Jean 11 avril 1999 15 janvier 2000 AABF15

Homer achète un barbecue à monter soi-même. Après plusieurs tentatives, il abandonne et le met à l'arrière de son véhicule pour s'en débarrasser. Celui-ci se détache et emboutit une voiture. Le lendemain, Astrid Weller sonne à la porte : elle a trouvé le barbecue mal monté de Homer et lui annonce qu'elle trouve qu'il s'agit d'une œuvre d'art et qu'elle veut l'exposer dans sa galerie. Voyant le côté lucratif de l'opération, Homer se met à faire d'autres « sculptures », sous le regard jaloux de Marge[76]

223 20 Les vieux sont tombés sur la tête
(Le Jeune Homme et la Mer)

The Old Man and the C Student
Mark Kirkland Julie Thacker 25 avril 1999 22 janvier 2000 AABF16

Springfield est choisie pour accueillir les prochains Jeux olympiques et Homer remporte le concours de création de la mascotte. Les représentants des Jeux se rendent à Springfield pour la valider. Le principal Skinner est choisi pour les accueillir. Il leur propose un spectacle dans lequel chaque élève participe. Lorsque c'est le tour de Bart, celui-ci critique le pays d'origine des représentants, les faisant fuir. Pour le punir Skinner l'envoie dans la maison de retraite s'occuper des personnes âgées[77]

224 21 L'amour ne s'achète pas
(Le monde aime mieux Montgomery Burns)

Monty Can't Buy Me Love
Mark Ervin John Swartzwelder 2 mai 1999 29 janvier 2000 AABF17

Un nouveau centre commercial ouvre les portes. Pour se faire connaître le propriétaire du magasin distribue à toutes les personnes présentes un billet de un dollar. M. Burns assiste à cette généreuse animation et, jaloux de sa popularité, tente de faire monter la sienne en faisant un don à l'hôpital puis en distribuant des pièces de monnaie à la foule. Mais rien n'y fait, personne n'est séduit par le vieux milliardaire[78]

225 22 Les Gros Q.I.
(La Bande des Q.I.)

They Saved Lisa's Brain
Pete Michels Matt Selman 9 mai 1999 26 février 2000 AABF18

Pendant que Homer participe au concours de l'individu le plus repoussant de Springfield afin de gagner un voyage au soleil, Lisa écrit au journal local une lettre de réflexion sur la nature humaine, qui passe totalement inaperçue. Alors que Homer vole le deuxième prix du concours, une séance de photos érotiques, Lisa se fait inviter à une réunion secrète tenue par la Mensa, une société regroupant l'élite intellectuelle de la ville. Elle intègre rapidement le groupuscule et se sent enfin comprise. Mais lorsque le maire s'enfuit, la Mensa se retrouvent seule pour administrer la ville[79]

226 23 Le Pire du Soleil-Levant
(D'Oh-gun)

Thirty Minutes Over Tokyo
Jim Reardon Donick Cary et Dan Greaney 16 mai 1999 4 mars 2000 AABF20

Homer vient de se faire vider son compte en banque par le Serpent. Pour se refaire il cambriole les Flanders. En sortant de chez eux, il rencontre Ned qui lui explique qu'un certain Chuck Garabedian donne des conseils pour mieux économiser. Les Simpson assistent à son séminaire et découvrent comment partir en vacances pour pas cher. Après avoir suivi les instructions à la lettre, ils s'envolent pour Tokyo. Tout s'y passe bien, jusqu'au moment où Homer perd l'argent prévu pour le retour[80]

Invités[modifier | modifier le code]

Photo de Phil Hartman habillé comme son personnage de Chick, chapeau rose, veste mauve et chemise rouge
Cette saison est la dernière participation de Phil Hartman en tant qu'invité dans la série avant son assassinat.

La série Les Simpson fait souvent appel à des guest stars afin qu'elles prêtent leur voix à un personnage ou qu'elles interprètent leur propre rôle. Quarante-cinq célébrités font partie du casting de cette dixième saison. Dans le premier épisode, La Graisse antique, la nouvelle élève de l'école élémentaire que Lisa jalouse, Alex Whitney, est interprétée par Lisa Kudrow, actrice américaine principalement connue pour le rôle de Phoebe dans la série Friends[58]. Dans l'épisode suivant, La Dernière Invention d'Homer, KITT la voiture de K 2000 délivre un message à Homer avec la voix de William Daniels[59]. L'épisode Lézards populaires marque la dernière participation de Phil Hartman dans le rôle de Troy McClure[60]. Ce dernier se fait assassiné par sa femme le 28 mai 1998 avant la diffusion de l'épisode qui lui est dédié[81]. Plutôt que de trouver une nouvelle voix pour remplacer Hartman, les producteurs décident de retirer ses deux personnages récurrents, Troy McClure et Lionel Hutz[81]. L'épisode spécial Halloween de cette saison comprends de nombreux invités : Regis Philbin et Kathie Lee Gifford apparaissent dans une scène en prise de vue réelle, Jerry Springer et Ed McMahon interprètent leurs propres rôles et Robert Englund prête sa voix au personnage de Freddy tiré de la série de films éponymes[61].

Photo de Rupert Murdoch, créateur de la Fox
Les producteur sont arrivés à convaincre Rupert Murdoch de tenir son propre rôle dans Les Prisonniers du stade.

L'épisode présente également le personnage de Jason Voorhees de la série de films Vendredi 13, mais celui-ci n'a aucune réplique[82]. Dans l'épisode suivant, Homer fait son cinéma, la famille Simpson rencontre lors de leur séjour au Lac de Springfield les acteurs Alec Baldwin, Kim Basinger, Ron Howard et Brian Grazer, doublés par eux-mêmes[62]. Les deux hippies de l'épisode Hippie Hip Hourra ! prennent vie grâce à George Carlin et Martin Mull[63]. Dans le même épisode la version psychédélique du thème des Simpson est réalisée par un groupe américain de rock alternatif, Yo La Tengo[63].

Photo en noir et blanc de Stephen Hawking dans son fauteuil roulant
Stephen Hawking tient son propre rôle dans l'épisode Les Gros Q.I..

La convention de science-fiction qui a lieu dans l'épisode Homer, garde du corps est l'occasion de faire intervenir, dans son propre rôle et dans celui de l'instructeur Leavelle, Mark Hamill, interprète de Luke Skywalker dans la première série de films Star Wars et Dick Tufeld dans le rôle du robot de la série Perdus dans l'espace[66]. Fiesta à Las Vegas présente un concert des Moody Blues, ainsi qu'une intervention du commentateur Don Rickles doublé par Dan Castellaneta[67]. Au début de l'épisode Sbartacus, Cyndi Lauper chante l'hymne américain sur l'air de son succès Girls Just Want to Have Fun[68]. Les Prisonniers du stade se déroulant en partie au Super Bowl de nombreuses guest star peuvent y être retrouvées : Fred Willard qui tient le rôle de Wally Kogen, la chanteuse de country Dolly Parton et le directeur de la Fox Rupert Murdoch interprètent leurs propres rôles comme les anciens footballeurs Troy Aikman, Rosey Grier et Dan Marino et les commentateurs sportifs Pat Summerall et John Madden[69]. Dans Max Simpson l'acteur américain Ed Begley Jr. prête sa voix à son propre personnage et dans l'épisode suivant Jan Hooks revient pour interpréter Manjula Nahasapeemapetilon et Elton John joue son propre rôle[70],[71]. L'opossum de La Femme au volant est doublé par John Kassir[72]. La chanson de la publicité pour le Canyonero dans le même épisode est interprétée par Hank Williams, Jr.[72].

Photo de Alec Baldwin et Kim Basinger en smoking à la 19e cérémonie des Césars en 1994
Kim Basinger et Alec Baldwin apparaissent dans l'épisode Homer fait son cinéma.

Philip Seymour Hoffman prête sa voix aux déménageurs de l'épisode C'est dur la culture[73]. Dans Le Chef-d'œuvre d'Homer, l'artiste Astrid Weller est jouée par l'actrice italienne Isabella Rossellini et le peintre contemporain Jasper Johns apparaît dans son propre rôle[76]. L'épisode Les vieux sont tombés sur la tête fait intervenir le nutritionniste Jack LaLanne dans son propre et rôle et le groupe NRBQ pour l'interprétation de la chanson des Beatles, Can't Buy Me Love[77]. Dans L'amour ne s'achète pas le musicien Michael McKean interprète le rôle de Jerry Rude, l'animateur de l'émission de radio dans laquelle est interviewé M. Burns, Jerry Rude and the Bathroom Bunc[78]. Le scientifique Stephen Hawking met fin à la dispute des intellectuels de Springfield dans Les Gros Q.I.[79]. Et enfin le dernière épisode, Le Pire du Soleil-Levant, dont l'action se déroule en grande partie au Japon, fait intervenir plusieurs acteurs originaires du pays : George Takei dans le rôle de Wink, Denice Kumagai dans celui de la mère japonaise, Karen Maruyama dans celui de l'hôtesse, Gedde Watanabe dans ceux du père japonais et du serveur, Makoto Iwamatsu dans celui du robot de combat et Keone Young dans celui du sumotori[80].

Sorties VHS et DVD[modifier | modifier le code]

Depuis la cinquième saison, les saisons des Simpson ne sortent plus en coffret VHS. Malgré cela, quelques épisodes paraissent dans des cassettes de compilations. Ainsi, l'épisode Lisa a la meilleure note est présente dans la compilation Sexe, mensonges et les Simpson sortie en 1999. La cassette Censuré sortie la même année contient l'épisode Simpson Horror Show IX. Encore la même année les épisodes Homer fait son cinéma et Max Simpson peuvent être trouvés dans Les Simpson à Hollywood. En janvier 2000, l'épisode Le Pire du Soleil-Levant sort dans la compilation Anges ou démons ? et l'épisode Homer, garde du corps dans Bart Wars, les Simpson contre-attaquent. La cassette Les Simpson à Las Vegas sortie en mai 2000 contient Fiesta à Las Vegas. Enfin, Love Story à Springfield sort en mars 2002 et contient l'épisode L'Amour au curry[83].

Le coffret DVD de la dixième saison est commercialisé par la 20th Century Fox aux États-Unis et au Canada le 7 août 2007. En plus de chaque épisode de la saison, le DVD contient des bonus, des animatiques, des scènes coupées et des commentaires audio pour chaque épisode. Comme pour les saisons précédentes le coffret sort en deux formats différents, le format rectangulaire habituel et une « édition collector » dont la forme reprend, cette année, celle de la tête de Bart[84],[85].

L'intégrale de la saison 10
Détails[84],[85] Caractéristiques[84],[85]
  • 23 épisodes
  • Coffret de 4 disques
  • Aspect ratio 1.33:1
  • Langues :
    • Anglais (Dolby Digital 5.1, avec sous-titres)
    • Français (Dolby Digital, avec sous-titres)
    • Français canadien (Dolby Digital)
    • Espagnol (Dolby Digital, avec sous-titres)
    • Tchèque, Japonais, Portugais brésilien et ukrainien pour Les Prisonniers du stade
Dates de sorties
Région 1 Région 2 Région 4
7 août 2007 10 septembre 2007 26 septembre 2007

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gimple 1999, p. 56 à 58
  2. a, b et c (en) Gail Mitchell, « Mike Scully Interview », sur Ultimate TV,‎ 24 janvier 1999 (consulté le 29 octobre 2014)
  3. Ortved 2009, p. 222
  4. (en) « Mike Scully », sur BBC World Service,‎ 25 avril 2001 (consulté le 29 octobre 2014)
  5. Mike Scully, commentaire audio de l'épisode Les Prisonniers du stade, DVD, 20th Century Fox, 2007
  6. a et b Régis Mohier, « Saison 9 : 200 épisodes ! (1997-1998) », sur The Simpsons Park,‎ 26 août 2012 (consulté le 29 octobre 2014)
  7. David S. Cohen, commentaire audio de l'épisode Lézards populaires, DVD, 20th Century Fox, 2007
  8. a, b, c, d, e et f Régis Mohier, « Saison 10 : Le petit frère des Simpson (1998-1999) », sur The Simpsons Park,‎ 26 août 2012 (consulté le 29 octobre 2014)
  9. (en)« "Fresh Air" Reflects: 'Simpsons' Writer Al Jean (audio interview) », sur NPR,‎ 26 juillet 2007 (consulté le 29 octobre 2014)
  10. Al Jean, commentaire audio de l'épisode Lac Terreur, DVD, 20th Century Fox, 2004
  11. Al Jean, commentaire audio de l'épisode Shary Bobbins, DVD, 20th Century Fox, 2006
  12. Tom Martin, commentaires audio de l'épisode Les Prisonniers du stade, DVD, 20th Century Fox, 2007
  13. Julie Thacker, commentaires audio de l'épisode Les vieux sont tombés sur la tête, DVD, 20th Century Fox, 2007
  14. Tim Long, commentaires audio de l'épisode Les Simpson dans la Bible, DVD, 20th Century Fox, 2007
  15. Jane O'Brien, commentaires audio de l'épisode La Graisse antique, DVD, 20th Century Fox, 2007
  16. Nancy Kruse, commentaires audio de l'épisode Les Simpson dans la Bible, DVD, 20th Century Fox, 2007
  17. Matthew Nastuk, commentaires audio de l'épisode Hippie Hip Hourra !, DVD, 20th Century Fox, 2007
  18. Gimple 1999, p. 97 et 98
  19. a et b (en) Dan Glaister, « Simpsons actors demand bigger share », The Age,‎ 3 avril 2004 (lire en ligne)
  20. (en) Brian Doherty, « Matt Groening », Mother Jones,‎ mars-avril 1999 (lire en ligne)
  21. a et b « Guide des épisodes de la saison 10 », sur The Simpsons Park (consulté le 29 octobre 2014)
  22. « Idiot qui dit Oui », sur The Simpsons Park (consulté le 29 octobre 2014)
  23. « Madame Muntz », sur The Simpsons Park (consulté le 29 octobre 2014)
  24. (en) « Fox offers both good and bad », The State Journal-Register,‎ 20 août 1998, p. 4E
  25. (en) Don Aucoin, « Simpsons' Unsinkable », The Boston Globe,‎ 19 septembre 1998, p. 4E
  26. (en) « The Simpsons: Season 10 », sur Metacritic (consulté le 30 octobre 2014)
  27. a et b (en) « TV Winners & Losers: Numbers Racket — A Final Tally of the Seasons' Shows », Entertainment Weekly,‎ 4 juin 1999
  28. (en) « Prime-Time Ratings », The Orange County Register,‎ 26 août 1998
  29. (en) « Prime-time Nielsen ratings », Associated Press,‎ 18 mai 1999
  30. a, b et c (en) Chris Suellentrop, « Who turned America's best TV show into a cartoon? », Slate,‎ 12 février 2003 (lire en ligne)
  31. (en) Reed Tucker, « Ay, Caramba! We're old, man! », The New York Post,‎ 22 juillet 2007, p. 40
  32. (en) Chris Selley, Marco Ursi et Jaime J. Weinman, « The life and times of Homer J. (Vol. 1) », Maclean's,‎ 23 juillet 2007 (lire en ligne)
  33. a, b, c et d (en) Jesse Hassenger, « The Simpsons: The Complete Tenth Season », sur PopMatters,‎ 7 août 2007 (consulté le 30 octobre 2014)
  34. (en) Jaime J. Weinman, « Worst Episode Ever », sur Salon,‎ 24 janvier 2000 (consulté le 30 octobre 2014)
  35. a et b (en) Jon Bonné, « 'The Simpsons' has lost its cool », sur MSNBC,‎ 2 octobre 2000 (consulté le 30 octobre 2014)
  36. (en) Todd Leopold, « Is it time for 'The Simpsons' to 'g'oh'? », sur CNN.com,‎ 14 décembre 2009 (consulté le 30 octobre 2014)
  37. a et b Ortved 2009, p. 261
  38. (en) « The Simpsons: 10 classic episodes », BBC News,‎ 14 janvier 2010 (lire en ligne)
  39. (en) Tyler Wilson, « The 10 best 'Simpsons' episodes out on DVD », Cœur d'Alene Press,‎ 27 juillet 2007, D3
  40. (en) Mac McEntire, « The Simpsons: The Complete Tenth Season », sur DVD Verdict,‎ 29 août 2007 (consulté le 30 octobre 2014)
  41. (en) Chris Barsanti, « The Simpsons: Season Ten », sur FilmCritic,‎ 6 août 2007 (consulté le 31 octobre 2014)
  42. a et b (en) Michael Pressman, « 'Simpsons' 10th season hums along », The Michigan Daily,‎ 10 septembre 2007 (lire en ligne)
  43. a et b Ortved 2009, p. 221
  44. a et b (en) Jon Bonné, « 'The Simpsons' back from the pit », sur MSNBC,‎ 7 novembre 2003 (consulté le 31 octobre 2014)
  45. (en) Alicia Ritchey, « Matt Groening, did you brain your damage? », The Lantern,‎ 28 mars 2006 (lire en ligne)
  46. (en) Chris Selley, Marco Ursi et Jaime J. Weinman, « The life and times of Homer J. (Vol. 4) », Maclean's,‎ 23 juillet 2007
  47. Ortved 2009, p. 223
  48. Ortved 2009, p. 263
  49. (en) Brian Tallerico, « The Simpsons Season Ten DVD Review », sur UGO Networks,‎ 2007 (consulté le 31 octobre 2014)
  50. (en) Ian Nathan, « The Simpsons Movie (PG) », sur Empire (consulté le 31 octobre 2014)
  51. (en) Robert Canning, Eric Goldman, Dan Iverson et Brian Zoromski, « The Simpsons: 20 Seasons, 20 Episodes », sur IGN,‎ 8 janvier 2010 (consulté le 25 septembre 2012)
  52. (en) Eric Goldman, Dan Iverson et Brian Zoromski, « Top 25 Simpsons Guest Appearances », sur IGN,‎ 4 janvier 2010 (consulté le 25 septembre 2012)
  53. a, b et c (en) « 27th Annual Annie Award Nominees and Winners (1999) », sur Annie Awards (consulté le 31 octobre 2014)
  54. a et b (en) « 1998-1999 Emmy Awards », sur Infoplease (consulté le 31 octobre 3014)
  55. Mike Scully, commentaires audio de l'épisode Fiesta à Las Vegas, DVD, 20th Century Fox, 2007
  56. (en) « The 51st Annual Emmy Nomminations », Los Angeles Times,‎ 23 juillet 1999 (lire en ligne)
  57. (en) Brian Lowry, « HBO Leads Nighttime Emmy Pack With 16 Awards », Los Angeles Times,‎ 20 août 1999 (lire en ligne)
  58. a et b « S10E01 - La Graisse Antique », sur The Simpsons Park (consulté le 1er novembre 2014)
  59. a et b « S10E02 - La Dernière Invention d'Homer », sur The Simpsons Park (consulté le 1er novembre 2014)
  60. a et b « S10E03 - Lézards populaires », sur The Simpsons Park (consulté le 1er novembre 2014)
  61. a et b « S10E04 - Simpson Horror Show IX », sur The Simpsons Park (consulté le 1er novembre 2014)
  62. a et b « S10E05 - Homer fait son cinéma », sur The Simpsons Park (consulté le 1er novembre 2014)
  63. a, b et c « S10E06 - Hippie Hip Hourra ! », sur The Simpsons Park (consulté le 1er novembre 2014)
  64. « S10E07 - Lisa a la meilleure note », sur The Simpsons Park (consulté le 1er novembre 2014)
  65. « S10E08 - Touche pas à mon rein », sur The Simpsons Park (consulté le 1er novembre 2014)
  66. a et b « S10E09 - Homer, garde du corps », sur The Simpsons Park (consulté le 1er novembre 2014)
  67. a et b « S10E10 - Fiesta à Las Vegas », sur The Simpsons Park (consulté le 1er novembre 2014)
  68. a et b « S10E11 - Sbartacus », sur The Simpsons Park (consulté le 1er novembre 2014)
  69. a et b « S10E12 - Les Prisonniers du stade », sur The Simpsons Park (consulté le 1er novembre 2014)
  70. a et b « S10E13 - Max Simpson », sur The Simpsons Park (consulté le 1er novembre 2014)
  71. a et b « S10E14 - L'Amour au curry », sur The Simpsons Park (consulté le 1er novembre 2014)
  72. a, b et c « S10E15 - Une femme au volant », sur The Simpsons Park (consulté le 1er novembre 2014)
  73. a et b « S10E16 - C'est dur la culture », sur The Simpsons Park (consulté le 3 novembre 2014)
  74. « S10E17 - Beau comme un camion », sur The Simpsons Park (consulté le 3 novembre 2014)
  75. « S10E18 - Les Simpson dans la Bible », sur The Simpsons Park (consulté le 3 novembre 2014)
  76. a et b « S10E19 - Le Chef-d'œuvre d'Homer », sur The Simpsons Park (consulté le 4 novembre 2014)
  77. a et b « S10E20 - Les vieux sont tombés sur la tête », sur The Simpsons Park (consulté le 4 novembre 2014)
  78. a et b « S10E21 - L'amour ne s'achète pas », sur The Simpsons Park (consulté le 4 novembre 2014)
  79. a et b « S10E22 - Les Gros Q.I. », sur The Simpsons Park (consulté le 7 novembre 2014)
  80. a et b « S10E23 - Le Pire du Soleil-Levant », sur The Simpsons Park (consulté le 7 novembre 2014)
  81. a et b (en) Virginia Rohan, « Tributes to a Star and His Voices », The Record,‎ 23 septembre 1998, Y8
  82. Gimple 1999, p. 50 et 51
  83. Charles Tasserit, « Dossier : toutes les cassettes vidéo », sur The Simpson Park,‎ 19 juillet 2005 (consulté le 16 mai 2013)
  84. a, b et c (en) « The Simpsons - The Complete 10th Season  », sur TVShowsOnDVD.com (consulté le 19 avril 2014)
  85. a, b et c (en) Gord Lacey, « The Simpsons - Season 10 Press Release », sur TVShowsOnDVD.com,‎ 23 juillet 2007 (consulté le 1er novembre 2014)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) John Ortved, The Simpsons: An Uncensored, Unauthorized History, Greystone Books,‎ 2009, 332 p. (ISBN 978-1-55365-503-9)
  • (en) Chris Turner, Planet Simpson: How a Cartoon Masterpiece Documented an Era and Defined a Generation, Ebury Press,‎ 2004, 471 p. (ISBN 9780091897567)
  • (en) Scott Gimple, The Simpsons Forever!: A Complete Guide to Our Favorite Family... Continued, HarperCollins,‎ 1999, 95 p. (ISBN 0-06-098763-4)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Cet article est reconnu comme « bon article » depuis sa version du 22 novembre 2014 (comparer avec la version actuelle).
Pour toute information complémentaire, consulter sa page de discussion et le vote l'ayant promu.