Barney Gumble

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Barney Gumble
Personnage de fiction apparaissant dans
Les Simpson.

Naissance 20 avril 1954 (60 ans)
Origine Drapeau de la Pologne Pologne
Sexe Masculin
Activité(s) Conducteur de chasse-neige
Astronaute
Pilote d'hélicoptère
Pilier de bar
Famille Père : Arnie Gumble
Mère : nom inconnu
Oncle : Al Gumble
Entourage Ex-petite amie : Chloé Talbot

Créé par Matt Groening
Série(s) Les Simpson
Première apparition Noël mortel
Doublage Drapeau des États-Unis Dan Castellaneta
Drapeau de la France Patrick Guillemin puis Pierre Laurent
Drapeau du Québec Yves Massicotte

Bernard Gumble[1], surnommé Barney, est un personnage fictif de la série télévisée américaine Les Simpson. Barney est doublé par Dan Castellaneta dans la version originale, par Patrick Guillemin (de la saison 1 à 9) puis Pierre Laurent (depuis la saison 10) dans la version française et par Yves Massicotte dans la version québécoise. Il est apparu pour la première fois dans le premier épisode de la série, Noël mortel. Il est l'ivrogne de la ville de Springfield et le meilleur ami d'Homer Simpson. Son alcoolisme est une raison fréquente de gags et de plaisanteries dans la série mais le personnage se caractérise aussi par ses rots récurrents. Barney a arrêté de boire dans l'épisode Sobre Barney « Alcooliques Non Anonymes », coécrit par Dan Castellaneta, et est resté sobre durant plusieurs épisodes. On apprend également que Barney est gaucher dans l'épisode Le Palais du Gaucher où il répond à Homer « Embrasse-moi j'suis gaucher », probablement un slogan d'un t-shirt vendu dans la boutique de Ned Flanders. Barney a été inspiré du personnage de la série animée Les Pierrafeu, ainsi que de Barney Laroche et de plusieurs autres piliers de bar d'autres séries télévisées. En 2004, Dan Castellaneta a remporté un Emmy Award dans la catégorie meilleur doublage pour sa performance pour plusieurs personnages, dont Barney.

Rôle dans Les Simpson[modifier | modifier le code]

Le père de Barney, Arnie Gumble était un vétéran de la Seconde Guerre mondiale mort en 1979 dans un accident alors qu'il paradait[2]. Sa mère a vécu en Norvège durant sa jeunesse[3] et fait maintenant partie de la marine où elle forme les nouvelles recrues[4]. Barney quant à lui est né le 20 avril 1954 (Homer se souvient que c'était le même jour et le même mois de naissance qu'Hitler ; bien que dans l'épisode 10 de la saison 10, Fiesta à Las Vegas, il le donne au 15 juillet « comme Lassie »).

Deux épisodes ont donné deux raisons différentes à son alcoolisme. La première possibilité se trouve dans l'épisode de la saison 4 Monsieur Chasse-neige. L'épisode raconte que Barney prévoyait d'aller à l'université Harvard jusqu'au moment où Homer lui proposa une bière, le jour juste avant qu'il ne parte[5]. L'autre possibilité est émise dans l'épisode Le Mal de mère (saison 16), qui attribue son alcoolisme à sa petite amie à l'école secondaire Chloé Talbot qui quitta Springfield pour suivre une carrière de journaliste, laissant Barney seul qui tenta de noyer son désespoir dans la bière[6].

Dans l'épisode Le Quatuor d'Homer, Barney formait un quatuor avec Homer, Apu Nahasapeemapetilon et Seymour Skinner, les Bémols. Les membres du groupe ont demandé à Barney de se joindre à eux après l'avoir entendu chanter d'une magnifique voix de ténor aux toilettes de la taverne de Moe, remplaçant ainsi le quatrième membre original du groupe, Clancy Wiggum. En 1986 les Bémols ont remporté un Grammy Award dans la catégorie meilleur groupe de Soul, Spoken Word, ou album de l'année. Mais au fil du temps des disputes se créèrent, et Barney quitta le groupe pour rejoindre sa femme, une artiste conceptuelle japonaise (ce passage parodie les troubles connus par les Beatles après l'union entre John Lennon et Yoko Ono). Après avoir réalisé que le groupe avait perdu de sa popularité, les Bémols se séparèrent[7].

Dans l'épisode L'Enfer du jeu (saison 5), Barney déclare à Kent Brockman avoir eu une formation de 5 ans de danse moderne et 6 ans de claquettes, mais qu'il n'a pas réussi à décrocher de contrat depuis 6 ans.

Barney commença aussi une affaire de chasse-neige devenant Le Roi de la Neige et rivalisant avec Homer dans l'épisode Monsieur Chasse-neige. La campagne de publicité de Barney (qui utilisait des artistes tels que la chanteuse de country Linda Ronstadt) ridiculisait celle d'Homer, ce qui lui fit perdre tous ses clients au profit du Roi de la Neige. Pour se venger, Homer envoya Barney déneiger une route sur le Mont de la Veuve, une montagne escarpée aux alentours de Springfield. Lorsque Homer regarda le journal télévisé et vit que Barney s'était fait piéger par une avalanche, il décida immédiatement de se rendre à la montagne pour secourir son meilleur ami. Les deux compères réglèrent alors leurs différends et se mirent d'accord pour travailler ensemble. Cependant, au même instant, une vague de chaleur fit fondre toute la neige de Springfield, les forçant à mettre la clé sous la porte[5].

Après avoir été forcé à passer une soirée sans boire à la taverne de Moe car il a été désigné comme le conducteur, Barney fuit la ville dans la voiture d'Homer, pour, notamment, aller faire la lecture aux retraités de Villanova.

Un gag dans l'épisode Le Choix de Selma nous montre que Barney est le père d'une multitude de bébés nés d'une insémination artificielle avec ses dons de sperme.

Barney a fait un film documentaire à propos de sa vie d'alcoolique intitulé Vingt Mille Lieues sous les bières. Ce film remporta le premier prix du Festival du film de Springfield[1]. Dans l'épisode Homer dans l'espace, Barney s'entraîna pour devenir un astronaute de la NASA. Malgré son alcoolisme il démontra rapidement d'impressionnantes compétences sportives et fut sélectionné pour voyager dans l'espace en compagnie de Buzz Aldrin, le deuxième homme à être allé sur la Lune. Malheureusement il retomba vite dans son péché lorsque, pour le récompenser, ses entraîneurs lui offrirent une bouteille de champagne non-alcoolisé[8]. On apprend aussi dans l'épisode Un Homer à la mer que Barney s'est engagé dans la marine des États-Unis à bord du USS Jebediah, en compagnie de sa mère.

Dans Sobre Barney « Alcooliques Non Anonymes », après s'être vu saoul dans une vidéo de son anniversaire, Barney décida d'arrêter de boire. Il rejoignit les alcooliques anonymes, ce qui lui permit de changer d'apparence et d'apprendre à piloter un hélicoptère.

Personnage[modifier | modifier le code]

Création[modifier | modifier le code]

Les créateurs des Simpson se sont en majeure partie inspirés du personnage Barney Laroche (qui se nomme Barney Rubble dans la version originale ce qui est phonétiquement très proche de Barney Gumble), le meilleur ami et voisin de Fred Pierrafeu dans la série animée Les Pierrafeu[9]. Les créateurs voulaient au début que Barney soit l'inséparable de Homer et son voisin de palier, mais à la place, ils ont décidé de faire de lui un alcoolique. « Barney prenait la place habituelle du compère du héros de toutes séries, il devait être aussi pathétique que possible », déclare Matt Groening, le créateur des Simpson[10]. Les scénaristes ont eu d'autres sources d'inspiration pour créer Barney. Ils se sont inspirés par exemple de Grazy Guggenheim, un personnage interprété par le comédien Frank Fontaine dans The Jackie Gleason Show[10]. Une des raisons pour laquelle ils ont décidé de faire de Barney un alcoolique est que selon Matt Groenning il existe « une sorte de règle non-dite interdisant que des buveurs à la télévision soient une source de comédie. Donc bien sûr, nous l'avons fait exprès »[10]. Les créateurs ont aussi composé le personnage d'après Norm Peterson (interprété par George Wendt) un personnage de la série télévisée Cheers.

Dans quelques-uns des tous premiers épisodes de la saison 1, Barney a les cheveux blonds. Plus tard, durant la production de cette saison, les producteurs les ont changés en bruns, parce qu'ils trouvaient que la couleur de ses cheveux était trop proche de celle de sa peau[11]. À ce propos Matt Groening déclara, lors d'une convention sur l'apparence dans les Simpson, qu'il voulait que seuls les membres de la famille Simpson aient les cheveux blonds. Le directeur de l'animation, Rich Moore, a construit l'appartement de Barney en se basant sur un appartement que lui et plusieurs autres membres de la production se sont partagés, en particulier les détails tels que le poster de Farrah Fawcett et la table en bobine de câbles électriques[12]. À l'origine les scénaristes voulaient que Barney soit le propriétaire du Bowl-A-Rama de Barney[13]. Mais finalement après l'avoir rendu pathétique au possible, ils n'ont pas pu l'imaginer être le propriétaire d'une quelconque affaire. Dans l'épisode Et avec Maggie ça fait trois, l'oncle de Barney (Al), qui est le personnage retenu pour être le propriétaire du bowling, nous explique qu'il a appelé le bowling d'après le nom de son neveu[13],[14].

Voix[modifier | modifier le code]

Dan Castellaneta, le doubleur de Barney en version originale.

Dans la version originale, Barney Gumble est doublé par Dan Castellaneta, qui est aussi le doubleur d'Homer et de nombreux autres personnages[15]. Dans la version française sa voix est celle de Pierre Laurent qui remplace Patrick Guillemin depuis la saison 10 et Yves Massicotte est sa voix québécoise. Assez tôt au début des Simpson, Dan Castellaneta s'est rendu compte qu'il n'était pas facile pour lui de faire tous les rots de Barney, bien qu'ils soient sa marque de fabrique. Il a donc cherché la meilleure éructation qu'il avait enregistrée lors des épisodes précédents et demanda aux producteurs de la répéter à chaque fois qu'un script veut que Barney rote[16]. Dans les versions québécoise et française le rot de Barney est aussi celui de Dan. Castellaneta a doublé Barney dans tous les épisodes où il est apparu, mis à part dans l'épisode Le Quatuor d'Homer où un des membres des The Dapper Dans a enregistré les chants de Barney en tant que quatrième membre du quatuor Les Bémols[17]. Les chants des Bémols, mis à part pour Barney, ont en majeure partie été enregistrés par les membres du casting habituel, en fait ils chantaient la mélodie et les Dapper Dans jouaient et chantaient les chœurs en arrière plan[17].

Sobriété[modifier | modifier le code]

Dan Castellaneta a rapidement pensé que Barney devait arrêter de boire assez tôt dans la série. Il a donc écrit un scénario sur ce sujet, en compagnie de sa femme, Deb Lacusta. Il donnèrent leur script au directeur artistique Al Jean. Celui-ci apprécia l'histoire, mais la ressentit être trop proche du script que les scénaristes avaient déjà écrit, Ne lui jetez pas la première bière, il décida donc de ne pas garder le scénario des Castellaneta. Dan et sa femme ont du attendre plusieurs années avant de pouvoir, après l'avoir mis à jour, montrer leur script au nouveau directeur artistique Mike Scully. Il apprécia leur scénario et leur demanda quelques changements[18] avant qu'il ne devienne l'épisode Sobre Barney « Alcooliques Non Anonymes » de la saison 11, diffusé pour la première fois le 9 avril 2000[19]. Cet épisode a été réalisé par Neil Affleck qui a déclaré avoir « un profond intérêt à faire de Barney quelqu'un de sobre »[18]. Cependant certains scénaristes étaient contre cet épisode, pensant que Barney sobre ne serait pas amusant[10]. Dan Castellaneta leur répondit : « C'est toujours un homme-enfant idiot… il a encore 15 ans d'ivresse dans les veines. »[10].

Après une longue discussion à propos de la façon dont l'épisode devait se terminer, les scénaristes ont décidé que Barney ne devait pas redevenir un ivrogne tout de suite. Il resta donc sobre durant plusieurs saisons. On peut comprendre dans l'épisode de la quatorzième saison, La Reine de l'orthographe, qu'il a rechuté dans son ivrognerie. Les dessinateurs ont modifié l'apparence du personnage, en particulier en lissant ses cheveux, pour montrer sa sobriété. Dan Castellaneta et les autres doubleurs ont modifié leur voix de façon à ce que Barney n'ait plus ses habituels défauts de prononciation[18]. Durant cette période Barney se trouve toujours à la taverne de Moe, mais il boit seulement du café au lait[20]. Cette nouvelle addiction au café a été suggérée par le scénariste et producteur David Mirkin, qui a un ami qui, depuis qu'il a arrêté de boire, n'a de cesse de boire du café[18].

Réception[modifier | modifier le code]

En 2008, Filmcritic.com a classé Barney à la 18e place de la liste des 21 meilleurs alcooliques fictifs de tous les temps. À propos de l'apparition de Barney dans Les Simpson : le film, Filmcritic.com le surnomma « le plus incroyablement amusant des ivrognes de la ville de la culture populaire »[21]. L'IGN a classé Barney à la 5e du top 25 des personnages secondaires des Simpson en 2006, disant, il est devenu « une source indispensable d'humour à travers son comportement d'ivrogne, les rots inclus… De temps en temps il arrête de boire… Mais même si le voir surmonter son irrésistible envie déclenche des comiques de situation, la série est bien mieux avec un Barney sans cesse saoul en train de grimacer chez Moe. »[22]. L'auteur Chris Tuner de Planet Simpson a dit : « Faire de Barney quelqu'un de sobre a fait tomber les producteurs dans le piège dont Les Simpson se moquent, toutes les sitcoms narratives qui durant un épisode d'une demi-heure essaye d'aborder un grand nombre de sujets et qui donne une leçon à la fin. »[23]. Une chronique du Daily Texan Online a appelé l'ascension de Barney vers la sobriété une des « preuves » du déclin de la série en qualité[24]. La revue britannique, The Guardian, déclare que Barney « devrait être félicité de pouvoir faire de la boisson compulsive une source de comédie à la télévision américaine, un rêve jusqu'ici impossible »[25].

Entertainment Weekly a classé Monsieur Chasse-neige à la sixième place de leur liste des 25 meilleurs épisodes des Simpson de 2003[26]. En 2004, Dan Castellaneta a remporté un Primetime Emmy Award dans la catégorie meilleur doublage pour les voix de plusieurs personnages, dont Barney, dans l'épisode Enfin clown[27]. L'épisode Sobre Barney « Alcooliques Non Anonymes » a été nommé aux PRISM Awards de 2001[28].

Produits dérivés[modifier | modifier le code]

Playmates Toys a sorti trois figurines de Barney en action dans la série le Monde de Springfield[29]. Le premier, sorti en août 2000, représente Barney dans son apparence habituelle. Le deuxième, sorti en janvier 2003, représente Barney vêtu de sa veste du Roi de la Neige de l'épisode Monsieur Chasse-neige[30]. Et enfin le dernier, un Toys "R" Us, sorti en juillet 2003, représente Barney en tant que membre des Bémols[31]. La chanson A Boozehound named Barney de l'épisode Shary Bobbins peut être trouvée dans l'album Go Simpsonic with the Simpsons[32].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Épisode Burns fait son cinéma, 18e épisode de la sixième saison de la série Les Simpson. Autres crédits : Jim Reardon.
  2. Épisode Grand-Père Simpson et le trésor maudit, 22e épisode de la septième saison de la série Les Simpson. Autres crédits : Jeffrey Lynch.
  3. Épisode L'Enfer du jeu, quatorzième épisode de la troisième saison de la série Les Simpson. Autres crédits : Rich Moore.
  4. Épisode Un Homer à la mer, 19e épisode de la neuvième saison de la série Les Simpson. Autres crédits : Milton Gray.
  5. a et b Épisode Monsieur Chasse-neige, neuvième épisode de la quatrième saison de la série Les Simpson. Autres crédits : Jim Reardon.
  6. Épisode Le Mal de mère, quatrième épisode de la seizième saison de la série Les Simpson. Autres crédits : Matthew Nastuk.
  7. Épisode Le Quatuor d'Homer, premier épisode de la cinquième saison de la série Les Simpson. Autres crédits : Mark Kirkland.
  8. Épisode Homer dans l'espace, quinzième épisode de la cinquième saison de la série Les Simpson. Autres crédits : Carlos Baeza.
  9. Commentaires de Matt Groening sur l'épisode Noël mortel dans le DVD de la saison 1
  10. a, b, c, d et e Rhodes, Joe "Flash! 24 Simpsons Stars Reveal Themselves" de Joe Rhodes dans TV Guide (21 octobre 2000)
  11. Commentaires d'Al Jean sur l'épisode Une soirée d'enfer dans le DVD de la première saison
  12. Commentaires de Rich Moore sur l'épisode L'Odyssée d'Homer dans le DVD de la première saison
  13. a et b Commentaires de Matt Groening, Al Jean et David Silverman sur l'épisode Marge perd la boule dans le DVD de la première saison
  14. Commentaires de Matt Groening et David Silverman sur l'épisode Et avec Maggie ça fait trois dans le DVD de la sixième saison
  15. (en) Ray Richmond et Antonia Coffman, The Simpsons : A Complete Guide to Our Favorite Family,‎ 1997 (ISBN 0-06-095252-0), p. 178
  16. Commentaires d'Al Jean sur l'épisode Le Sang, c'est de l'argent dans le DVD de la deuxième saison
  17. a et b Commentaires de Jeff Martin et Mike Reiss sur l'épisode Le Quatuor d'Homer dans le DVD de la cinquième saison.
  18. a, b, c et d Commentaires de Neil Affleck, Dan Castellaneta, Deb Lacusta, Ian Maxtone-Graham, George Meyer et Mike Skully sur l'épisode Sobre Barney « Alcooliques Non Anonymes » dans le DVD de la onzième saison
  19. (en) Jesse L. McCann, The Simpsons Beyond Forever! : A Complete Guide to Our Favorite Family... Still Continued, HarperCollins,‎ 2002 (ISBN 0-06-050592-3)
  20. (en) Robert Loerzel, « D'oh! Now He's Van Gogh », sur www.robertloerzel.com (consulté en 12 décembre 2008)
  21. (en) Jay Antani, Jules Brenner, Paul Brenner, Chris Cabin, Pete Croatto, Blake French, Eric Meyerson, Christopher Null et Don Willmott, « The 21 Best Movie Alcoholics of All Time », sur www.filmcritic.com (consulté en 17 décembre 2008)
  22. (en) Eric Goldman, Dan Iverson et Brian Zoromski, « Top 25 Simpsons Peripheral Characters », sur tv.ign.com (consulté en 29 décembre 2008)
  23. (en) John Ortved, The Simpsons : An Unathorized History, New York, Faber & Faber,‎ 2009 (ISBN 9780865479883), p. 176
  24. (en) Abhinav Kumar, « The Decline of Simpsons, Civilization », sur www.dailytexanonline.com (consulté le 6 novembre 2009)
  25. (en) Sharon Horgan et Dennis Kelly, « Under the Influence », sur www.guardian.co.uk (consulté le 6 novembre 2009)
  26. (en) « The Family Dynamic », sur www.ew.com (consulté le 16 septembre 2008)
  27. (en) Michael Schnenameer, « Emmy Speaks for Homer », sur www.variety.com (consulté le 4 novembre 2008)
  28. (en) « Winners & Nominees, PRISM Awards », sur www.prismawards.com (consulté le 14 octobre 2008)
  29. (en) « The Simpsons Action Figure Information Station: Series 2 », sur figures.nohomers.net (consulté le 3 novembre 2008)
  30. (en) « The Simpsons Action Figure Information Station: Series 11 », sur figures.nohomers.net (consulté le 4 novembre 2008)
  31. (en) « The Simpsons Action Figure Information Station: Toysrus exclusives », sur figures.nohomers.net (consulté le 3 novembre 2008)
  32. (en) Stephen Thomas Erlewine, « Go Simpsonic with the Simpsons », sur www.allmusic.com (consulté en 10 février 2007)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Cet article est reconnu comme « bon article » depuis sa version du 21 décembre 2010 (comparer avec la version actuelle).
Pour toute information complémentaire, consulter sa page de discussion et le vote l'ayant promu.