Yello

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le nouveau[Quand ?] logo de Yello.

Yello est un groupe suisse de musique électronique à tendance new wave formé de Dieter Meier et Boris Blank. Le duo, initialement accompagné de Carlos Perón, est plus connu pour son single Oh Yeah mélangeant la musique électronique avec des voix retouchées. Ce morceau fut utilisé dans les films La Folle Journée de Ferris Bueller, Touche pas à ma fille, Chien de flic, Le Secret de mon succès et plus récemment dans American Pie présente : Les Sex Commandements, ce qui contribua nettement au succès de Yello. Le morceau est également renommé pour être le jingle de la bière Duff dans la série Les Simpson, on peut l'entendre à chaque apparition de Duffman, mascotte de la célèbre marque de bière. On peut aussi l'entendre dans le jeu vidéo de simulation automobile Gran Turismo 4 comme musique d'échec lors d'un test de permis.

Leurs morceaux furent grandement exploités dans l'édition américaine et européenne du long métrage d'animation tiré du manga Space Adventure Cobra ainsi que dans la série télévisée Deux flics à Miami. C'est surtout par ces biais qu'on les connaît en pays francophones.

Histoire du groupe[modifier | modifier le code]

Yello était à ses débuts, à la fin des années 1970, composé de Boris Blank (synthé, sampling, percussions, voix additionnelles) et de Carlos Perón. Dieter Meier (voix, paroles), fils d'un industriel millionnaire et accro du jeu, se joignit au groupe lorsque les deux fondateurs comprirent qu'ils avaient besoin d'un chanteur. Meier et Blank travaillèrent ensemble en 1979 à la sortie du single I.T. Splash. Leur premier album Solid Pleasure, comprenant le single à succès Bostich, sortit l'année suivante.

Puis, en 1983, Yello connut une plus grande attention des médias avec la sortie des singles I Love You et Lost Again. Perón quitta alors le groupe pour commencer une carrière solo. Avec la sortie la même année de leur album You Gotta Say Yes to Another Excess, le groupe débuta sa collaboration avec Ernst Gamper, qui signa leur logo Corner Cut et fut responsable du style des pochettes de leurs albums suivants.

Yello est très fier de son son particulier, caractérisé principalement par des effets électroniques inhabituels, soutenu par un usage appuyé du rythme et de la voix profonde de Dieter Meier. Boris Blank a lui aussi donné de la voix sur plusieurs chansons, comme Swing (sur l'album You Gotta Say Yes to Another Excess) ou Blazing Saddles (sur Flag). Parmi les interprètes invités par le groupe, on retiendra Rush Winters (la première voix féminine figurant sur un album de Yello), Billy MacKenzie, Stina Nordenstam et Shirley Bassey. Le groupe n'hésite donc pas à signer des collaborations, concernant les paroles ou la musique (composition avec MacKenzie et Winters). Tous les titres des albums de Yello ont été créés à partir de rien par le groupe. Presque tous les instruments que l'on entend sur les différents titres sont électroniques et modifiés numériquement par Boris Blank, qui s'est créé une bibliothèque sonore de plus de 100 000 sons parfaitement répertoriés au fil des années.

Meier est également réalisateur, ayant scénarisé et dirigé les films Jetzt und Alls et Lightmaker, ainsi que la plupart des clips du groupe, et "Big in Japan" d'Alphaville.

En 2005, Yello re-sortirent leurs premiers albums Solid Pleasure, Claro Que Si, You Gotta Say Yes to Another Excess, Stella, One Second et Flag, tous agrémentés de pistes rares et inédites, dans le cadre de leur projet Yello Remaster Serie.

Un documentaire sur Yello, Electro Pop made in Switzeland, dirigé par Anka Schmid, fut diffusé au cinéma Riff RAff de Zurich en septembre 2005.

En 2006, Dieter Meier s'occupait essentiellement de son vignoble personnel et de sa première cuvée, dans son ranch.

En 2010, le groupe Yello participe au morceau Divine sur l'album More! du groupe de musique électronique allemand Booka Shade[1],[2].


Yello et l'industrie audiovisuelle[modifier | modifier le code]

La musique de Yello a été décrite par leurs fans et les critiques professionnels comme étant très visuelle, créant dans leurs esprits des visions dramatiques similaires à celles créées par la vision d'un film. Cette qualité particulière de leur musique a rendu Yello populaire dans l'industrie télévisuelle, dans le monde de la publicité et du cinéma. Le single Oh Yeah fut par exemple entendu dans de nombreuses publicités (pour Fiat, entre autres), comme bande-son du magazine télévisuel American Football aux États-Unis, comme bande-son dans au jeu vidéo Gran Turismo 4 lorsque le joueur rate un examen de conduite et figure sur la bande-son d'au moins quatre films hollywoodiens (La Folle Journée de Ferris Bueller, Le Secret de mon succès, Chien de flic (K-9) et Soul Plane). C'est également le thème musical du personnage Duff-man (et de la marque de bière imaginaire Duff) dans la série animée Les Simpsons. Ce titre fut également utilisé dans les publicités pour Irn-Bru mettant en scène le personnage de Raoul et pour la barre chocolatée Twix. Elle fut également le thème de la publicité pour la société DEKA, une chaîne de magasins néo-zélandais, désormais fermée. On a pu entendre de larges extraits de "One Second", puis de "Flag" dans l'émission de N. Hulot des années 1990 "Ushuaïa" sur TF1. Elle fut, aussi, l'un des effets utilisés par Thierry Ardisson dans son émission Tout le monde en parle sur France 2. Elle a été utilisée au-moins 3 fois dans la série télé Chuck (diffusée sur NBC) dont 2 fois dans l'épisode 10 de la saison 2 : Chuck versus the DeLorean quand Morgan voit les différentes voitures (une DeLorean DMC-12 et Une Dodge Charger) passant par le Buy More.

Un autre de leurs titres, The Race, fut utilisé de nombreuses fois par Eurosport pour illustrer des reportages et des magazines sur le sport automobile. Le titre est également très connu en Allemagne où il servait de thème musical à l'émission musicale Formel Eins dans les années 1980. Côté long métrage, on retrouve ce titre sur les BO de Mettons les voiles (Nuns on the Run) et de La Panthère Rose, version 2006. Elle servait enfin de thème musical dans un passage du film de Paul Michael Glaser consacré au patinage, Le Feu sur la glace.

Yello a également placé certains de leurs titres sur les bandes-son de la comédie britannique Mettons les voiles et du film américain The Adventure of Ford Fairlane. Ils ont également enregistré une version inédite de Jingle Bells pour le film Super Noël (qui est incluse dans la nouvelle édition de leur succès, Essential Yello). Une petite partie de leur titre Lost again fut utilisée dans le road movie Un ticket pour deux (Planes, trains and automobiles).

Le long métrage d'animation de Space Adventure Cobra[modifier | modifier le code]

Alors que dans sa version originale, les musiques du long métrage d'animation tiré des aventures de Cobra, un manga de Buichi Terasawa, sont signées par Osamu Shooji[3], ce sont des musiques de Yello qui furent utilisées comme bande-son dans les versions américaine et européenne du film. Il s'agissait d'une décision du distributeur/producteur de la version anglaise, la compagnie Urban Vision, qui estimait que les musiques de Yello étaient plus modernes et entraînantes que les musiques originales.

Il n'existe cependant pas de bande-son officielle du film de Cobra, aux États-Unis ou en Europe. Les musiques utilisées dans le film proviennent de divers albums du groupe (à l'instar du générique de début Drive/Driven, présent sur Baby ou de Do It, sorti sur Zebra) et de diverses époques dans la carrière de Yello. Pour ne rien arranger, certains titres ne sont jamais sortis en album[4] ou sur d'autres supports publiés. Ainsi, on peut isoler les morceaux inédits de Yello utilisés dans la bande-son de ce film ;

  • Zebra (qui, contrairement à ce que son nom laisse supposer, ne provient pas de l'album Zebra)
  • Dome
  • MM-Suspense, MM-Tension et MM-Edit (ces cinq derniers titres étant des instrumentaux signés Boris Blank)
  • Blue Green (musiques de Boris Blank et Carlos Perron, soit un inédit du début de l'histoire du groupe) Mais qui existe tout de même sur l'album Solid Pleasure

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Principales compilations[modifier | modifier le code]

Quelques singles[modifier | modifier le code]

  • I Love You
  • Bostich
  • Lost Again
  • Oh Yeah
  • Vicious Games
  • Desire
  • Let me cry
  • The Race
  • Of Course I'm Lying
  • Call it Love
  • The Rhythm Divine
  • Goldrush
  • Tied Up
  • Blazing Saddles
  • Rubberbandman
  • Jungle Bill
  • Who's gone ?
  • Do it
  • How How
  • To The Sea
  • Squeeze Please
  • Planet Dada

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (en) Marc Zedler, « "Booka Shade deliver More!" », sur electronicbeats.net,‎ 14 avril 2010 (consulté le 25 mars 2012)
  2. (en) « Booka Shade – More!" », sur electronicbeats.net (consulté le 25 mars 2012)
  3. (en) Fiche du film de Cobra sur l'Anime News Network, consulté le 26 février 2007.
  4. Stéphane Clément, Les musiques de Cobra: Yello, consulté le 26 février 2007.

Liens externes[modifier | modifier le code]