Gougenheim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gougenheim
Image illustrative de l'article Gougenheim
Blason de Gougenheim
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Alsace
Département Bas-Rhin
Arrondissement Strasbourg-Campagne
Canton Truchtersheim
Intercommunalité C.C. du Kochersberg
Maire
Mandat
Bernard Klein
2014-2020
Code postal 67270
Code commune 67163
Démographie
Gentilé Gougenheimois
Population
municipale
564 hab. (2011)
Densité 86 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 42′ 09″ N 7° 34′ 01″ E / 48.7025, 7.5669444448° 42′ 09″ Nord 7° 34′ 01″ Est / 48.7025, 7.56694444  
Altitude Min. 172 m – Max. 287 m
Superficie 6,58 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin

Voir sur la carte administrative du Bas-Rhin
City locator 14.svg
Gougenheim

Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin

Voir sur la carte topographique du Bas-Rhin
City locator 14.svg
Gougenheim

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Gougenheim

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Gougenheim
Liens
Site web http://www.gougenheim.fr/

Gougenheim (alsacien : Göine, allemand : Gugenheim) est une commune française située dans le département du Bas-Rhin, en région Alsace.

Elle fait partie de la Communauté de communes du Kochersberg.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Gougenheim
Duntzenheim Gingsheim
Rohr Gougenheim
Durningen Kienheim

Histoire[modifier | modifier le code]

Entre le 1er février 1973 et le 1er janvier 1986, Rohr était rattaché à la commune de Gougenheim par fusion-association.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Gougenheim

Les armes de Gougenheim se blasonnent ainsi :
« D'or à la fasce de gueules chargée d'une fleur de lys d'argent. »[1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2008 en cours Bernard Klein[2]    
1995 2008 Bernard Klein    
1969 1995 Jean Rauch    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 564 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
500 465 593 672 680 725 745 758 706
1856 1861 1866 1871 1875 1880 1885 1890 1895
632 610 659 634 622 616 578 545 559
1900 1905 1910 1921 1926 1931 1936 1946 1954
571 565 545 459 411 408 410 384 381
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2006 2009
381 344 512 620 363 380 407 465 553
2011 - - - - - - - -
564 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2004[4].)
Histogramme de l'évolution démographique


Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Château disparu mais la tour du clocher de l'église en serait le donjon. Ce château remonte peut-être au XIIe siècle. Entre 1147 et 1359, il aurait été occupé par une famille de ministériels de l'évêque de Strasbourg. Au XIIIe siècle, cinq chevaliers vassaux dont les "von Mittelhausen" furent attachés à la défense du château de l'évêque. Par ailleurs, ce château, siège d'un bailli de l'évêque, jouait un rôle lors de la répression de la révolte des paysans de 1525. Un tribunal épiscopal y siègeait et une potence se dressait peut-être au lieu-dit Galgenberg (colline de la potence) sur les hauteurs entre Gougenheim et Mittelhausen.
  • Chapelle Saint Laurent, sur une butte à l'extérieur de l'agglomération.

Cartes postales anciennes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]