Liste des évêques et archevêques de Strasbourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article principal : Archidiocèse de Strasbourg.

Les évêques de Strasbourg étaient princes d'Empire. Ils occupent le siège dit « de Saint-Arbogast ». Strasbourg, jusqu'alors évêché, fut élevé au rang d'archevêché en octobre 1988 lors de la visite du pape Jean-Paul II. L'archevêque de Strasbourg a la particularité d'être l'un des deux seuls évêques catholiques au monde à ne pas être formellement nommés par le Pape, mais par un pouvoir temporel, en l'occurrence le Président de la République française (l'autre étant l'évêque de Metz ; cf. Concordat en Alsace-Moselle pour plus de détails). Il est aussi à noter que l'archevêque de Strasbourg n'est théoriquement qu'évêque, en effet, l’ordonnance soumise au premier ministre de la République Française changeant le statut de l'évêché de Strasbourg n'a jamais été signée.

Prélats de Strasbourg jusqu'en 1604[modifier | modifier le code]

  1. v. 340 : Amandus (346-359)
  2. ...-... : Justus IVe siècle
  3. ...-... : Maximinus IVe siècle
  4. v. 430 : Valentinus Ve siècle
  5. ...-... : Solarius Ve siècle
  6. ...-...: Ansoaldus
  7. ...-... : Biulfus
  8. ...-... : Magnus
  9. ...-... : Aldus ou Alsoaldus, assista au synode des évêques francs à Paris le 10 octobre 614. v. 614
  10. ...-... : Garoinus
  11. ...-... : Landbertus
  12. 660-677 : Rotharius
  13. ...-678 : Saint Arbogast, premier évêque de souche franque
  14. 678-693 : Saint Florent
  15. ...-... : Rodobaldus
  16. ...-... : Magnebertus
  17. ...-... : Lobiolus
  18. ...-... : Gundoaldus
  19. ...-... : Gando
  20. v. 728 : Witgernus
  21. 728-734 : Wandalfridus
  22. 734-après 763 : Heddon[1]
  23. après 763-776 : Helidulfus[2]
  24. 776-783 : Remi ou Remigius
  25. 783-après 786 : Rachion
  26. après 786-Ý 816 : Uto I
  27. 816-Ý 817 : Erlehardus
  28. 817-Ý 822 : Adalloc ou Adeloch
  29. ...-840 : Bernoldus
  30. ...-... : Uto II
  31. 852-874 : Ratoldus
  32. 874-888 : Reginhardus
  33. 888-906 : Baldramus
  34. 906-913 : Otbertus
  35. 913-916 : Gozfridus
  36. 916-933 : Richewin
  37. 933-950 : Ruthard
  38. 950-965 : Uton III
  39. 965-991 : Erchenbald
  40. 991-999 : Widerold
  41. 999-1001: Amawich
  42. 1002-1028 : Werner I de Bavière
  43. 1028-1047 : Guillaume Ier, évêque de Strasbourg[3]
  44. 1047-1065 : Hermann, évêque de Strasbourg
  45. 1065-1077 : Werner II von Achalm
  46. 1078-1082 : Thiepald
  47. 1082-1100 : Otto de Hohenstaufen
  48. 1100  : Balduin / Baudouin
  49. 1100-1123 : Cunon
  50. 1123-1125 : Brunon
  51. 1125-1127 : Eberhard, évêque de Strasbourg
  52. 1127-1129 : Vacance de pouvoir
  53. 1129-1131 : Bruno de Hohenberg
  54. 1131-1141 : Gebhard
  55. 1141-1162 : Burchard
  56. 1163-1179 : Rodolphe, évêque de Strasbourg
  57. 1179-1180 : Conrad I de Geroldseck, évêque élu et non consacré
  58. 1180-1190 : Henri Ier de Hasebourg
  59. 1190-1202 : Conrad II de Hunebourg (de)
  60. 1202-1223 : Henri II de Veringen (de)
  61. 1223-1244 : Berthold Ier de Teck (de)
  62. 1245-1260 : Henri III de Stahleck (de)
  63. 1260-1263 : Walter de Geroldseck
  64. 1263-1273 : Henri IV de Geroldseck (de)
  65. 1273-1299 : Conrad de Lichtenberg, évêque élu et non consacré
  66. 1299-1305 : Frédéric de Lichtenberg (de)
  67. 1306-1328 : Jean Ier de Dirpheim (de).
  68. 1328-1353 : Berthold II de Bucheck
  69. 1353-1365 : Jean II de Lichtenberg, prit le titre en 1359 de Landgrave de Basse-Alsace
  70. 1365-1371 : Jean de Luxembourg-Ligny
  71. 1371-1375 : Lambert de Buren (de)
  72. 1375-1393 : Frédéric de Blankenheim
  73. 1393-1439 : Guillaume II de Diest, évêque élu et non consacré
  74. 1440-1478 : Robert de Bavière (de)
  75. 1478-1506 : Albert de Bavière, évêque de Strasbourg
  76. 14??-14?? : Christophe d'Utenheim
  77. 1506-1541 : Guillaume III de Hohenstein
  78. 1541-1568 : Érasme de Limbourg
  79. 1568-1592 : Jean de Manderscheid (de) († 22 avril 1592)
  80. 1592-1604 : Jean Georges de Brandebourg, évêque protestant en guerre contre le camp catholique de Charles de Lorraine (Guerre des évêques)

XVIIe siècle[modifier | modifier le code]

84e 1604  1607 Charles de Lorraine, (1567-1607) Évêque
85e 1607  1626 Léopold V d'Autriche-Tyrol (1586-1632) Administrateur laïc
86e 1626  1662 Léopold Guillaume d'Autriche (1614-1662) Administrateur laïc
87e 1663  1682 François-Egon de Fürstenberg (1626-1682) Évêque
88e 1682  1704 Guillaume-Egon de Fürstenberg (1629-1704) Cardinal et frère du précédent

XVIIIe siècle[modifier | modifier le code]

89e 1704  1749 Armand Gaston Maximilien, prince de Rohan dit « le Grand-Cardinal » (1674-1749)
90e 1749  1756 François-Armand de Rohan-Soubise (1717-1756) Cardinal
91e 1756  1779 Charles-Louis-Constantin, prince de Rohan-Guéméné (1697-1779) Cardinal
92e 1779   1801 Louis René Édouard, prince de Rohan-Guéméné (1734-1803) Cardinal-évêque

XIXe siècle[modifier | modifier le code]

93e 1802  1813 Jean-Baptiste Pierre Saurine (1733-1813) Évêque
- 1813  1817 Poste vacant
94e 1817  1823 Gustave Maximilien Juste de Croÿ-Solre (1773-1844) Évêque
95e 1823  1826 Claude-Marie-Paul Tharin (1787-1843) Évêque
96e 1826  1842 Jean-François-Marie Le Pappe de Trévern (1754-1844) Évêque
97e 1842  1887 André Raess (1794-1887) Évêque
98e 1887  1890 Pierre-Paul Stumpf (1822-1890) Évêque
99e 1891  1919 Adolf Fritzen (1838-1919) Évêque

XXe siècle[modifier | modifier le code]

100e 1919  1945 Charles-Joseph-Eugène Ruch (1873-1945) Évêque
101e 1945  1966 Jean-Julien Weber (1888-1981) Évêque puis Archevêque de Strasbourg à titre personnel à partir de 1962.
102e 1967  1984 Léon-Arthur Elchinger (1908-1998) Évêque
103e 1984  1997 Charles-Amarin Brand (1920-2013) Archevêque à titre personnel puis Archevêque à partir de 1988
104e 1997  2007 Joseph Doré (né en 1936) Archevêque

XXIe siècle[modifier | modifier le code]

105e 2007  - Jean-Pierre Grallet (né en 1941) Archevêque

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. ou Eddon, Etton, Eton, Ethon, Hetton, Eddus, Heddus, Haddon, Haddas, Eddan, Addam, Athic, Ethicon, Euton, Haicon, Othon, Otton, Oddon, même Speddon selon Philippe-André Grandidier.
  2. Il est possible que Helidulfus soit le nom en latin de Heddon, car plusieurs documents, y compris Histoire de l'église et des évêques princes de Strasbourg de Grandidier, indiquent que Heddon mourut le 8 mars 776. Par exemple, http://books.google.fr/books?id=C_wvAAAAYAAJ&pg=PA34
  3. http://books.google.fr/books?id=cemOV7ecAyIC&pg=PA559