Truchtersheim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Truchtersheim
La maison du Kochersberg
La maison du Kochersberg
Blason de Truchtersheim
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Alsace
Département Bas-Rhin
Arrondissement Strasbourg-Campagne
Canton Truchtersheim
Intercommunalité C.C. du Kochersberg
Maire
Mandat
Justin Vogel
2014-2020
Code postal 67370
Code commune 67495
Démographie
Population
municipale
2 985 hab. (2011)
Densité 301 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 39′ 49″ N 7° 36′ 27″ E / 48.6636, 7.6075 ()48° 39′ 49″ Nord 7° 36′ 27″ Est / 48.6636, 7.6075 ()  
Altitude Min. 147 m – Max. 199 m
Superficie 9,92 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin

Voir sur la carte administrative du Bas-Rhin
City locator 14.svg
Truchtersheim

Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin

Voir sur la carte topographique du Bas-Rhin
City locator 14.svg
Truchtersheim

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Truchtersheim

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Truchtersheim

Truchtersheim est une commune française, située dans le département du Bas-Rhin en région Alsace.

Elle fait partie de la Communauté de communes du Kochersberg et en est le siège.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situé dans le Kochersberg au nord-ouest de l'agglomération strasbourgeoise, la commune est bordée à l'ouest par le ruisseau d'Avenheim.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Reitwiller au nord-est, Pfettisheim à l'est, Behlenheim et Wiwersheim au sud et Kleinfrankenheim à l'ouest.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le nom de Truchtersheim est d'origine celte et veut dire « petite demeure ». Le nom fut ensuite germanisé par le rajout du suffixe "heim". Il fut évoqué la première fois en 900. Le village initial est situé au centre du village à l'actuelle place du marché et la rue de la couronne.

Depuis le 17 juillet 1974, la commune est fusionnée avec l'ancienne commune de Behlenheim.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Truchtersheim

Les armes de Truchtersheim se blasonnent ainsi :
« D'argent au chevron de gueules soutenu d'un soc de charrue de sable la pointe en haut. »[1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Mairie de Truchtersheim.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2008 en cours Justin Vogel[2] UMP Conseiller régional depuis 1998
mars 2001 mars 2008 Justin Vogel UMP  
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 2 985 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
426 441 501 652 638 658 695 705 686
1856 1861 1866 1871 1875 1880 1885 1890 1895
681 693 697 674 666 653 639 617 621
1900 1905 1910 1921 1926 1931 1936 1946 1954
644 664 675 625 668 668 668 684 690
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2006 2010
709 745 1 439 1 745 2 024 2 373 2 719 2 748 2 937
2011 - - - - - - - -
2 985 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2004[4].)
Histogramme de l'évolution démographique


Culture[modifier | modifier le code]

  • École de Musique du Kochersberg à rayonnement intercommunal (EMK rue Germain Muller)
  • Chœur d'hommes Pluricanto
  • Chorale des Jeunes de Truchtersheim (CJT)
  • Harmonie et ensembles d'instruments

Sports[modifier | modifier le code]

  • ATH (Achenheim Truchtersheim Handball), club de Handball né en 2008 de la fusion du THCL et du FSE Achenheim et dont l'équipe 1 joue en N1F (Nationale 1 féminine).
  • FCT (Football Club de Truchtersheim).

Services à la population[modifier | modifier le code]

Collège du Kochersberg à Truchtersheim.
  • Collège du Kochersberg.
  • École de Musique du Kochersberg à rayonnement intercommunal (EMK rue Germain Muller)
  • Les lycées de secteur sont le lycée Marcel Rudloff située à Strasbourg-Hautepierre et le lycée Fustel de Coulanges situé à côté de la cathédrale de Strasbourg (centre ville).

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saints-Pierre-et-Paul (1965) ; les deux églises précédentes avaient été construites en 1749 et en 1925. Belles statues polychromes et dorées du XVIIIe siècle, deux tableaux inscrits à l'inventaire supplémentaire des Monuments historiques.
  • Vitraux (1965) de Thierry Ruhlmann.
  • Musée du Kochersberg avec expositions thématiques et présentations d'œuvres artistiques.
  • Médiathèque intercommunale du Kochersberg.

Événements et fêtes à Truchtersheim[modifier | modifier le code]

  • Le dimanche après le 15 août : messti du village.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]